Interview

Visualiseur 3D en éclairage scénique et lighting opérateur

Pour prévisualiser l’éclairage scénique, lighting opérateur et designer lumière utilisent un visualiseur 3D. Logiciels et usages de Jean-Pierre Cary.

Quels sont les visualiseurs 3D en éclairage scénique ?

Jean-Pierre Cary : de vraiment développé pour l’éclairage scénique et le spectacle vivant, Wysiwyg, c’est le premier logiciel a avoir existé, mais ils sont un peu à la traîne je crois maintenant. C’est la tristesse des marques qui ont un monopole pendant un certain temps, au bout d’un moment, elles se font rattraper, et possiblement distancer par d’autres, parce qu’elles ne font pas gaffe.

En effet, aujourd’hui sur le marché, il en a pleins d’autres, comme : Capture, Depence2, L8, VectorWorks Vision et (ESP Vision a été absorbé par VectorWorks maintenant).

Visualiseur 3D en eclairage scénique pour un concert de piano – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en eclairage scénique
Visualiseur 3D en eclairage scénique pour un concert de piano – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en eclairage scénique pour un concert de piano – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary

Capture, c’est un visualiseur 3D et un logiciel de création de plan de feu et de plan technique. Il est un peu moins développé sur la partie purement technique et entre autres sur les tableurs de « report » que wysiwyg. Mais en termes de rendu 3D, et de facilité, rapidité d’utilisation il est clairement haut dessus Wysiwyg. Et il est surtout, beaucoup moins cher.

WYSIWYG en spectacle, par Alexandre Junca © AJ Lightdesign

Quel est la différence de prix entre Capture et Wysiwyg ?

Jean-Pierre Cary : Capture, tu l’achètes à 2100 euros actuellement. Sa mise à jour annuelle te coûte 180 € et ils ont offert la mise à jour 2021 d’ailleurs. Ils ont réussi à faire un soft qui marche très bien, qui est moins gourmand en carte graphique que Wysiwyg et qui ouvre les SketchUp. À la perfection.

Visualiseur 3D en éclairage scénique pour une exposition de photographies, « L’épreuve du temps » au Palais Brongniart de Nikos Aliagas – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en eclairage muséographique
Visualiseur 3D en éclairage scénique pour une exposition de photographies « L’épreuve du temps » au Palais Brongniart de Nikos Aliagas – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en éclairage scénique pour une exposition de photographies « L’épreuve du temps » au Palais Brongniart de Nikos Aliagas – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary

Wysiwyg, il les ouvre aussi les SketchUp, mais des fois, il ne les ouvre pas ou mal ou alors ça met des plombes, quand on sait que le format Sketchup est devenu une référence, c’est dommage… à priori l’éditeur Cast bosse sur ce problème. C’est un logiciel cher de 5000 € à l’achat. Tous les ans, il faut que tu repayes une licence de 900 € environ. 1100 €, c’est le prix du leasing (location) à l’année du logiciel. Mais en ce moment Cast a pas mal cassé les prix et annonce -30 % -40 %…

 

 

Pourquoi faut-il du temps sur le plateau tout en utilisant un visualiseur 3D ?

Jean-Pierre Cary : il y a plein de chose que tu fais dans un visualiseur 3D. Quand tu arrives sur le plateau, ça ne marche pas parce que tes positions ne sont pas assez justes. Une machine dans le logiciel, elle est bien implantée à 0° dans tous les axes. Dans la vraie vie, elle n’est jamais implantée parfaitement et puis il y a toujours des trucs qui changent entre le plan et la vie réelle. Il faut forcément du temps sur place pour adapter ce que tu as fait dans un visualiseur, comme pour les couleurs par exemple. Si tu as de la scénographie à éclairer, par exemple un jeu de tulles, ou des miroirs, les visualiseurs ne savent pas faire ça correctement.

Visualiseur 3D en éclairage scénique pour un concert d’un groupe de variété – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en eclairage scénique
Visualiseur 3D en éclairage scénique pour un concert d’un groupe de variété – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en éclairage scénique pour un concert d’un groupe de variété – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary

Avoir du temps en réel pour programmer restera à mon avis toujours plus important qu’un visualiseur 3D. Les visualiseurs permettent de bien dégrossir le travail mais ils ne remplaceront jamais le temps de création dans la réalité.

Visualiseur 3D en éclairage scénique pour un concert – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary (5)

Quel penses-tu de Unreal Engine pour le spectacle ?

Jean-Pierre Cary : c’est un super truc pour faire des environnements en 3D et du multimédia. C’est un logiciel qui vient du monde du jeu vidéo. J’ai mis un peu les pattes dedans. Pour le rendu lumière dans le spectacle, par exemple les projections de gobos dans la fumée… c’est moins bien fait et ce n’est pas l’outil idéal pour l’instant à mon avis. Je trouve que les rendus de faisceaux sont moins jolis de ce que j’ai pu voir.

Unreal Engine 4.26 fait la part belle au DMX 512 © Unreal Engine, Moment Factory, Alexandre Junca
Unreal Engine 4.26 fait la part belle au DMX 512 © Unreal Engine, Moment Factory, Alexandre Junca

Cependant, les rendus de lumière sont magnifiques pour éclairer un sujet, une texture, un environnement . Tu peux faire des trucs bien plus fous qu’avec Capture en termes de rendus d’environnement . Mais, par-contre, c’est une usine à gaz car, ce n’est pas encore optimisé pour dessiner des plans de feu et faire des rendus rapidement. Par exemple, faire un patch de machines sur Unreal Engine, c’est la croix et la bannière. Sur les visualiseurs 3D lumière, tu clics sur la machine et ça s’enchaine tout seul.

Visualiseur 3D en éclairage scénique pour un événement, conférences et masterclass – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary
Visualiseur 3D en eclairage scénique
Visualiseur 3D en éclairage scénique pour un événement, conférences et masterclass – Logiciel : Capture © Jean-Pierre Cary

Que penses-tu de son usage pour le studio virtuel ?

Jean-Pierre Cary : on ne recherche pas la même chose. J’ai vu des rendus de potes qui ont fabriqué un studio virtuel de télévision, ça marche d’enfer et c’est un outil exceptionnel pour faire. Pour faire un concert virtuel, il y a sans doute des choses à développer, même si les concerts virtuels personnellement ça ne m’intéresse pas vraiment. Mais bon, pour les gens de spectacle qui ont besoin de faire de la prévisualisation pour montrer des choses à des artistes, répondre à des appels d’offres… Ça ne me semble pas encore l’outil idéal, pas assez plug-and-play à mon goût.

Propos recueillis le 3 mars 2021 par Vincent Laganier.

 

 

À suivre…

Jean-Pierre Cary : opérateur lumière du spectacle vivant

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Opérateur lumière Jean-Pierre Cary
Logiciel WYSIWYG Wysiwyg logiciel Capture logiciel Depence2 logiciel L8 logiciel VectorWorks Vision EPS Vision Unreal Engine

Poursuivez votre recherche

Sujets Visualisation 3D Logiciel visualisation 3D Outil visualisation Simulation 3D Logiciel simulation eclairage Logiciel simulation eclairage scenique Logiciel éclairage Logiciel eclairage scenique Logiciel eclairage scene Capture Wysiwyg Plateau TV Plateau Plateau éclairage Studio Studio virtuel Concert virtuel
Effets lumière Lumière colorée Lumière directe Lumière en plongée Lumière en contre-jour Lumière graphique Projection d'images
Techniques d'éclairage Éclairage scénique Éclairage événementiel Éclairage muséographique
Professions Opérateur lumière Lighting operator
Supports Texte Simulation 3D
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Livres

Les LED pour l’éclairage, fonctionnement et performances, 2e éd.

2ème édition du livre technique de Laurent Massol aux éditions Dunod. Une référence pour mieux comprendre le monde des LED pour l'éclairage.

En savoir plus...

Aurores polaires, la Terre sous le vent du Soleil

Découvrez l'envers des effets lumineux des aurores polaires dans ce livre de Fabrice Mottez. Pédagogique, illustré et fascinant.

En savoir plus...

Quand la matière diffuse la lumière, aux Presses des Mines

Sous la direction de Lionel Simonot et Pierre Boulenguez, quand la matière diffuse la lumière, aux Presses des Mines, parle des sciences de la matière.

En savoir plus...