Développement et fabrication des LED : pôles de compétences
Previous
ALÉATOIRE
Éclairage innovant d’une piste cyclable, Lund, Suède
Next
728x90 Animated

Site Tour Eiffel : projet OnE, lauréat du concours à Paris

Comment découvrir, approcher, visiter le site Tour Eiffel de Paris ? Projet OnE de Gustafson Porter + Bowman, lauréat du concours de paysagisme avec 8’18’’.
par Vincent Laganier14 juin 2019

En mai dernier, le jury, suivi de la commission d’appel d’offres, a choisi le lauréat du concours pour la site Tour Eiffel. Il s’agit du projet OnE de Gustafson Porter + Bowman mandataire, composé de 27 équipes pluridisciplinaires, dont l’agence des concepteurs et plasticiens lumière 8’18’’.

Grand site Tour Eiffel

Pour mémoire, la Mairie de Paris a lancé un appel à projets pour le « Grand site Tour Eiffel – découvrir, approcher, visiter » en janvier 2018. Objectifs :

  • rendre la visite du site Tour Eiffel plus agréable et accessible à tous,
  • proposer davantage de services tout au long du parcours,
  • offrir une offre culturelle permettant de redécouvrir la richesse historique et patrimoniale de la Tour,
  • être en adéquation avec l’Accord de Paris sur le Climat,
  • proposer un projet compatible avec le calendrier et l’installation des Jeux Olympiques de Paris 2024.

En mai 2018 : le jury du concours a sélectionné quatre projets finalistes parmi 42 participants pour réinventer le paysage de la Tour Eiffel.

Vue aérienne – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

Projet OnE : un site urbain du paysage

« OnE, terme choisi en anglais d’une volonté maîtrisée, incarne le caractère international du site ; OnE reliant le O et le E, représente les interconnexions sur ce site entre l’Ouest et l’Est du globe. Une humanité, Une planète, Une approche environnementale pour le futur. Que Paris et ce site OnE soient une avant-garde dans la recherche de la résilience urbaine et environnementale ».

Gustafson Porter + Bowman

D’après la synthèse du projet de Gustafson Porter + Bowman, voici les grands principes de paysagisme du Projet OnE :

« Un Site, OnE Site, c’est l’unification de l’ensemble de ces espaces, comme dans une peinture de paysage où les couleurs multiples, les textures diverses se combinent pour ne former qu’une seule image, un seul esprit et une seule composition. Un site urbain complexe doit révéler une unité, continuité et diversité ».

Plateau Joffre – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

« OnE propose un axe fédérateur, qui, avec en son centre la Tour Eiffel, célèbre la place du Trocadéro, le palais de Chaillot, le pont d’Iéna, le Champ-de-Mars et l’école Militaire ».

« Le long de cet axe central vert, s’échelonne une suite de paysages requalifiés :

  • place du Trocadéro, un amphithéâtre de verdure restitue l’espace aux piétons ;
  • un nouvel espace public animé se déploie de la fontaine de Varsovie au Pont d’Iéna qui se réincarne en potentielle promenade verte ;
  • la création de nouvelles places de part et d’autre de la Seine ; un parvis de la Tour Eiffel apaisé, clarifié ;
  • des jardins surélevées dans le Champ-de-Mars ».

Plan directeur, Masterplan 2030 – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

« OnE crée des espaces d’agrément et de contemplation, parsemés d’Est en Ouest et sur toute la longueur du site, pour ouvrir de nouvelles perspectives et rééquilibrer la force gravitationnelle de la Tour. L’unité et l’harmonie d’ensemble du site résidant dans la cohérence et la hiérarchisation claire de ses usages, de ses circulations et de son accessibilité. OnE exprime en un mot… un chiffre unitaire, notre projet. Une ambition ».

« OnE évoque ainsi la rencontre de deux typologies paysagères historiques, celle des jardins classiques à la française et ses grands axes incarnant le pouvoir, et celle des jardins historiques pittoresques comme lieux d’expérimentation artistique ».

Place du Trocadéro en amphithéâtre

Le réaménagement de la place du Trocadéro consiste a développer un amphithéâtre de verdure et réorganiser sa circulation.

Amphithéâtre du Trocadéro – vue vers Ouest – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

Les voiries entre le rond-point et le parvis des Droits de l’Homme sont supprimés. La circulation est déportée en périphérie avec un passage en circulation à double sens.

Des gradins incurvés, en pierre, offriront des assises et dessineront un amphithéâtre végétal. Il pourra alors ac­cueillir des événements temporaires et des rassemble­ments informels.

Amphithéâtre du Trocadéro – vue sur la Tour – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

Une des vues imprenables sur la Tour Eiffel, encadrée par les façades du Palais de Chaillot. Un geste fort qui souligne l’axe monumental du site.

Fontaines de Varsovie en terrasses

La conception des terrasses renforcera l’axe formel qui guide et oriente la vue vers la Tour Eiffel.

Fontaine du Trocadéro et la Tour – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

Les pentes qui bordent la Fontaine de Varsovie seront remodelées et habillées de pelouse. Elles formeront des gra­dins, avec des assises de pierres pour l’accueil du public, offrant ainsi une grande flexibilité d’usage.

Axonométrie Fontaine et Place de Varsovie – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © SATHY

À cela s’ajoute la rénovation des plantations et des allées latérales de la fontaine pour une meilleure circulation.

Animations sur la Place de Varsovie – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

Pont d’Iéna planté

Le pont d’Iéna sera rendu piéton. En plus des modes de circulation pacifiés, le pont d’Iéna deviendra le premier pont végétalisé de Paris.

Pont d’Iéna planté – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © MIR for GP+B

La vision à long terme pour le pont comporte un panneau de gazon central bordé d’arbres et érigé au-dessus de la hauteur des balustrades adjacentes du pont. Elle permet de marquer une pause pour contempler le fleuve et la ville.

Seuls les bus et véhicules d’urgence seront autorisés à y circuler. Deux chemins de bus et véhicules d’urgence sont situés entre les balustrades extérieures et le tapis vert central. La construction du pont lui-même reste intacte et protégée.

Parvis de la Tour Eiffel

Le parvis de la Tour Eiffel sera repensé dans une logique d’appartenance à un site unique, dans la continuité du Champ-de-Mars, jusqu’à la place du Trocadéro.

L’espace central du parvis sera aménagé dans la continuité du grand parterre de pelouse qui se prolonge jusqu’à l’École Militaire, tandis que les jardins latéraux du parvis se développent selon la logique pittoresque d’origine.

Vue sur le Tapis Vert – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © MIR for GP+B

Les piliers seront débarrassés de toutes les extensions et émergences qui sont venues coloniser le site au fil du temps. L’intérieur des piliers est libéré de toutes les constructions parasites, mettant en scène la spectaculaire montée des ascenseurs à l’intérieur des piliers et une nouvelle verrière viendra recouvrir et abriter l’ensemble.

Verrières dans les piliers – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © C+C © GP+B

À l’extérieur, le reste des files d’attente est intégré au paysage de manière à être le moins visible depuis le parvis. Ces files sont abritées par des auvents.

Accès aux piliers – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © C+C © GP+B

Profitant de l’absence d’ascenseur public et donc de la formation d’une queue, la file d’attente pour les ventes de billets sur place est prévue au pilier Sud. Comme pour les autres piliers, l’attente se fait sur une plate-forme intégrée au paysage.

Bagagerie Ouest du Parvis – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © C+C © GP+B

Pour les piliers Ouest et Est, le parcours public de découverte sera réactivé, une signalétique et un éclairage, une mise en scène appropriée permettront de révéler les spectaculaires salles des machines existantes, conçues par Gustave Eiffel.

Les bureaux du personnel exploitant la Tour seront réaménagés dans un pli de terrain jouxtant les piliers Nord et Ouest et se fondent ainsi dans le paysage, tout en offrant un éclairage naturel à ces nouveaux espaces de travail.

Bureaux de la SETE dans les piliers – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © C+C © GP+B

« Le site de la Tour Eiffel est un lieu pas comme les autres qui conduit à un projet unique tant dans sa mise en œuvre que dans sa conception.

Une des clés de la réussite réside dans le fait que le process de réalisation soit lui-même un élément de projet. Il y a un projet global avec une approche de l’ingénierie décloisonnée. Le projet est pensé en même temps que le process et réciproquement. »

Jean-François Morel, directeur, MA-GEO Morel Associés

Axonométrie Champs de Mars – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © SATHY

Conception lumière du site

Au diapason du projet OnE, l’agence de concepteurs et plasticiens lumière 8’18’’ fait partie de l’équipe lauréate. Après un repérage et relevé du mobilier d’éclairage existant, la proposition consiste à une modernisation et mise en cohérence de l’éclairage historique.

« Il ne s’agit pas de créer un nouvel événement lumière car, c’est la mise en lumière de la Tour Eiffel elle-même » précise Claire-Lise Bague, conceptrice lumière associée de l’agence 8’18’’. « La mise en lumière du site sera modernisée et repensée pour gagner en unité ».

Plan des trames lumière – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France – Gustafson Porter + Bowman © 8’18’’

Dans le respect de l’arrêté nuisances lumineuse du 27 décembre 2018, trois grandes trames lumière ont été proposées par 8’18’’ au concours :

Trame verte – allées cavalières et jardin du palais de Chaillot

Lanternes de style existantes sur les allées cavalières rééquipées de modules LED 50W – 2400K. Implantation prolongée sur les jardins du palais de Chaillot ».

Trame fonctionnelle ou collier de lumière liant le site

Modèle de la fontaine de Varsovie rééquipé de modules LED de puissance maximum 70W – 3000K. « Nous  souhaitons revisiter le luminaire Art Déco de l’architecte Mallet-Stevens de 1937, évidemment sans éclairage vers le ciel » décrivent les concepteurs lumière.

Trame noire

Flux orienté vers le sol, frondaison et masse végétale préservées des lumières directes.

Coupes lumière transversale et longitudinale – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France – Gustafson Porter + Bowman © 8’18”

Architecte paysagiste mandataire

Gustafson Porter + Bowman est une agence basée à Londres. Elle opère dans les disciplines du paysage, de l’architecture et du design et réalise des projets en Grande-Bretagne, Europe, Moyen-Orient et Asie.

De 1980 à 1997, Kathryn Gustafson était basé en France ou elle a réalisé plusieurs projets en région parisienne. Ses Jardins de l’imagination de Terrasson-Lavilledieu en Dordogne en 1995 ont été récompensés au « Patrimoine du XXe siècle » en 2007 par le Ministère de la Culture.

Allées du Champs de Mars – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

« Ce concours me tient particulièrement à cœur : j’ai étudié à Paris à l’École Nationale du Paysage et tous les jours, je passais devant la Tour Eiffel pour me rendre dans une école par laquelle je me suis immergé des grands paysages historiques de Versailles.

La Tour Eiffel me rappelle que ‘Patrimoine’ signifie laisser quelque chose de meilleur aux générations futures. Notre proposition allie célébration de l’histoire et mise en valeur de l’avenir. »

Kathryn Gustafson, partenaire fondatrice, Gustafson Porter + Bowman

Promenade du Quai Branly – Projet OnE, site Tour Eiffel, Paris, France © GP+B

Créé en 1997 sous le nom de Gustafson Porter, la célèbre architecte paysagiste Kathryn Gustafson a ouvert un bureau à Londres avec l’architecte Neil Porter. Mary Bowman a rejoint le cabinet en 2002. Le travail de l’agence Gustafson Porter + Bowman fait ressortir les qualités sculpturales propres au site et l’inscrit dans son contexte. Chaque design s’appuie sur l’histoire, le contexte, la physiologie du site et l’expérience sensorielle spécifique pour définir un paysage fonctionnel, réaliste et sensuel. Étendues zones climatiques, personnages géographiques, contextes historiques et culturels, notre travail dans le domaine de la conception du paysage.

Modelisation 3D en animation du projet OnE

Prochaines étapes du projet

  • Juin-Juillet 2019 : seconde phase de concertation publique afin que les riverains, les parisiens et les visiteurs puissent exprimer leurs attentes sur le projet lauréat
  • 2021 à fin 2023 : mise en œuvre entre Trocadéro et la place Jacques Rueff
  • Après les Jeux de Paris 2024 : mise en œuvre entre la place Jacques Rueff et l’école militaire

La maîtrise d’ouvrage sera assurée par la SEM PariSeine qui a une longue expérience des aménagements.

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Mission Tour Eiffel Ville de Paris
Architecte paysagiste Gustafson Porter + Bowman
Architecte Chartier Corbasson Architectes
Architecte du patrimoine Atelier Monchecourt & Co
Concepteur lumière 8'18"
Expertise digitale Area 17
BIM manager BIM Services
Coordinateur SSI Gevolys
Fontainier JML
BET fluides MA-GEO Morel Associés Inex
BET structures Bollinger + Grohmann
Programmiste YRIS AMO
BET environnement Sol Paysage
Géotechnique Semofi
Gestion des mobilités D&A Devillers & Associés
Analyse de la circulation CDVIA
Gestion des flux piétons Movement Strategies
Sociologie urbaine Alain Bourdin
Acousticien AVEL Acoustique
Économiste VPEAS
Ordonnancement, pilotage et coordination SCO
Juriste Ariane Dienstag Deloitte
Activation urbaine SATHY
Art, culture et événementiel Manifesto
Scénographe Ducks Sceno

Lieu

  • Tour Eiffel
  • Paris, France

Évènement

  • Site Tour Eiffel : 4 projets finalistes à découvrir
  • EXPOSITION - Du 22 mai au 30 juin 2019, exposition au Pavillon de l'Arsenal. 4 projets finalistes des architectes pour faire vivre les abords du site tour Eiffel.
  • Date : du mercredi 22 mai 2019 au dimanche 30 juin 2019

Livres

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

La lumière et le paysage de Roger Narboni

La lumiere et le paysage de Roger Narboni

Lumière naturelle et artificielle, méthode d'analyse et de projet, moyens techniques, conception, écologie de la lumière, exemples de réalisation.

En savoir plus...

La lumière et la vie, une subtile alchimie

Premier livre grand public décrivant le rôle de la lumière dans le monde vivant. Par Bernard Valeur et Elisabeth Bardez.

En savoir plus...

728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.