Nuisances lumineuses : points de vue des associations professionnelles
Previous
ALÉATOIRE
Appels d’offres lumière et éclairage, janvier 2019
Next
728x90 Animated

2 arrêtés : nuisances lumineuses et sites astronomiques parus

Le Journal officiel de la République française a publié le 28 décembre 2018 deux nouveaux arrêtés : nuisances lumineuses et sites astronomiques.
par Vincent Laganier31 décembre 2018

Suite à la consultation publique des projets d’arrêtés sur la prévention des nuisances lumineuses, la protection des sites astronomiques et les points de vue des associations professionnelles :

  • François de Rugy, ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire,
  • Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire,

ont publié au Journal officiel de la République française, vendredi 28 décembre 2018, deux nouveaux textes.

Nuisances lumineuses en vue aérienne nocturne

Décryptage des arrêtés ministériels

Arrêtés nuisances lumineuses et sites astronomiques

Les deux arrêtés entre en vigueur au 1er janvier 2019.

Modification d’erreurs matérielles de l’arrêté du 27 décembre 2018

ZOOM +

 
6 nouvelles prescriptions techniques en éclairage extérieur
 
La nuit en ville devient-elle tendance ?
 
Densité surfacique de flux lumineux installé
 
PMR : état des réglementations en éclairage extérieur
 
Nuisances lumineuses : points de vue des associations professionnelles
 
Où est passée la nuit noire ?

Équipe du projet

Lieu

  • Ministère de la transition écologique et solidaire
  • Paris, France

Poursuivez votre recherche

728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.