Jean-Michel Jarre, Mélancolique Rodéo
Previous
ALÉATOIRE
Adolphe Appia, du théâtre au musée
Next

Éclairage scénique dans ma bibliothèque

Retour aux sources de la carrière professionnelle d'un grand éclairagiste. Éclairage scénique à travers deux ouvrages clefs de sa bibliothèque.
par Jean-Jacques Ezrati17 avril 2020

Cette période de confinement a ce grand avantage de nous donner du temps, de chercher à l’occuper en retournant aux étagères de notre bibliothèque. L’occasion d’un retour sur le passé et d’y redécouvrir quelques pépites qui nous replongent dans les débuts de notre vie professionnelle en éclairage scénique. Elle commence vraiment dans un kibboutz de Galilée où après un passage obligé dans les champs et les vergers, j’intègre l’équipe électrique du village. Étant le plus jeune, j’hérite du matériel son et lumière à mettre en œuvre chaque fin de semaine.

Stage Lighting, éclairage scénique de Richard Pilbrow

Par chance, je rencontre Yekhiel Orgal, éclairagiste du théâtre municipal de Haïfa, qui m’invite aux répétitions et me confie la prise en charge des éclairages de la troupe de danse contemporaine du kibboutz voisin. Sur ses conseils, j’acquière mon premier ouvrage : Stage Lighting de Richard Pilbrow.

À vrai dire, ce n’est pas vraiment une redécouverte car, il trône en bonne place dans ma bibliothèque. En cinquante ans de carrière, je l’ai souvent ouvert. On y trouve, dans un bel anglais accompagné de superbes croquis bien détaillés (dont je me suis souvent servi dans mes cours) tout le savoir théorique et technique pour entrer dans ce monde très prenant du spectacle vivant, notamment de la danse et du théâtre.

  • De la création d’une ambiance à la création de scènes en passant par les différentes implantations, tout y est détaillé.
  • De l’usage des filtres à la création de gobos, ce qui peut paraître anecdotique et un peu dépassé avec le passage au numérique et aux sources actuelles, n’en est pas moins pertinent.

 

 

Le côté théorique comme le côté technique sont toujours valables, seules les technologies ont évolué : des jeux d’orgues électroniques, nous sommes passés aux pupitres, puis aux consoles voire quasiment aux logiciels, mais le passage d’un effet à l’autre reste celui décidé par le créateur lumière.

Il est aussi plus simple de faire des changements de couleurs, de positions, d’angles… à partir de nos projecteurs actuels qu’avec nos anciens projecteurs à lampes halogènes, mais le positionnement de ces derniers suit toujours les mêmes règles. Elles ne sont, comme toutes règles, pas immuables, mais leur transgression répond à une idée réfléchie et pertinente.

Revue « Théâtre Éclairage » de Georges Leblanc

Revues "Théâtre Eclairage", de George Leblanc, application des techniques scéniques

Revues Théâtre Eclairage, de George Leblanc, application des techniques scéniques, premiers numéros 1968-69 n°1, 1969/70 n°2 © Bulthec

Une seconde pépite en est l’éphémère revue Théâtre Eclairage, les numéros 01(1968/69) et 02(1969/70), que l’on doit à Georges Leblanc et à l’aide de la société Clémancon. Une grande société de réalisations électriques mais qui possédait une division spectacle : projecteurs, jeux d’orgues, filtres. Elle a disparu aux débuts des années soixante-dix.

On y trouve, entre autres, à part la description de la nouvelle installation scénique du théâtre Sarah Bernhardt devenu le théâtre de la Ville, celle du Chromon. Il s’agit d’un dispositif, disons un boitier, sur lequel une manette reliée à un stylet qui se déplace sur diagramme chromatique de la CIE. Il permet d’obtenir, à partir de groupes de projecteurs munis respectivement de filtres rouge, vert, bleu et sans filtre, la couleur au choix, sur le plateau.

 

 

D’accord, aujourd’hui, ça parait quelque peu décalé avec nos projecteurs actuels équipés de six à sept LED colorées qui nous font disposer de plus de 200 filtres colorés référencés et naturellement d’un choix infini de couleurs. Mais là aussi, ce n’est que technologie, l’éclairage quel qu’il soit ne dépend que de l’idée, de la volonté de l’éclairagiste.

A suivre…

Éclairage scénique dans ma bibliothèque

Approfondir le sujet

 

Photo en tête de l’article : Stage Lighting de Richard Pilbrow, livre de 1971 © Littlehampton Book Services Ltd.

Suite de l'article

Livres

Eclairage d'exposition, musées et autres espaces, de Jean-Jacques Ezrati

Le manuel de l'éclairage d'exposition de Jean-Jacques Ezrati. Trente ans d'expérience, de la régie lumière au métier d'éclairagiste. Le référent des musées.

En savoir plus...

Guide pratique de l'éclairage - Cinéma, Télévision, Théâtre - 5e éd.

Guide pratique de l'éclairage, cinéma, télévision et théâtre

Unique en son genre, ce guide pratique aborde les aspects théoriques, esthétiques et techniques en éclairage au cinéma, théâtre et télévision.

En savoir plus...

Noir, lumière et théâtralité, de Véronique Perruchon

Une traversée historique et esthétique du noir au théâtre et de la lumière à la scène. Un livre de Véronique Perruchon à dévorer avant de se coucher.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

Le regard du lampiste, propos sur la lumière, de Tom Irthum

Magique la lumière ? Et pourquoi magique ! Un essai approfondi de l'éclairagiste et directeur de la photographie, Tom Irthum. Le regard du lampiste.

En savoir plus...

Équipe du projet

Éclairagiste Yekhiel Orgal
Créateur lumière Richard Pilbrow
Matériel d'éclairage Clémancon George Leblanc

Poursuivez votre recherche

Sujets Eclairage spectacle Matériel éclairage Spectacle vivant Danse Théâtre Base théorique Technique éclairage Lampe halogène Théâtre éclairage Installation scénique Théâtre Sarah Bernhardt Théâtre de la Ville de Paris Chromon Projecteur LED Confinement Coronavirus Covid-19
Effets lumière Lumière colorée
Techniques d'éclairage Éclairage scénique
Professions Éclairagiste Créateur lumière
Supports Texte Couverture
Fonction du lieu Spectacle
Source Jean-Jacques Ezrati
728x90 Animated
Jean-Jacques Ezrati
Jean-Jacques Ezrati
Tour à tour radio électricien, sapeur-pompier de Paris (premier contact avec la scène et l’événementiel) puis électricien du bâtiment, régisseur lumière sous tutorat (Kibboutz Yehiam), électricien de scène (Théâtre de la Ville), régisseur lumière, régisseur d’espaces (Centre Georges Pompidou) pour enfin devenir éclairagiste conseil (Direction des Musées de France). Il s’est formé grâce à des rencontres exceptionnelles tout le long de sa carrière. Dès ses débuts, il a partagé ses connaissances en faisant de la formation un élément majeur de son activité.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.