AURA : basilique Notre-Dame de Montréal en vidéo mapping
Previous
ALÉATOIRE
Amiens, la cathédrale en couleurs, par Skertzò
Next
728x90 Animated

Louvre Abu Dhabi : fenêtres et tapis lumineux de 8’18’’

8’18’’ maîtrise tous les éclairages du Louvre Abu Dhabi de Jean Nouvel. Rencontre avec Rémy Cimadevilla, concepteur lumière et co-gérant de l’agence à Paris.
par Vincent Laganier17 novembre 2017

A 7 heures de Paris, en route pour le Louvre Abu Dhabi. Nouveau palais des arts de la capitale des Émirats arabes unis. Projet unique par son envergure et son ambition. Un dôme de 180 m de diamètre, 55 bâtiments, 6200 m2 d’exposition permanente, 620 chefs-d’œuvre de l’histoire de l’humanité.

Pour éclairer le musée du Louvre Abu Dhabi, l’architecte français Jean Nouvel a fait appel à 8’18’’. Agence de concepteurs et plasticiens lumière basée à Paris, Marseille et Shanghai. Objectif : l’accompagner tout au long de cette aventure exceptionnelle.

Au diapason de l’architecture conceptuelle et de la muséographie d’AJN, l’agence 8’18’’ a conçu « une mélodie à sept notes qui se combine en cohérence avec le projet d’architecture » explique Rémy Cimadevilla, concepteur lumière et co-gérant. « Ce qui est intéressant avec Jean Nouvel, c’est qu’il apporte une idée et rend possible la recherche permanente ».

Plan masse du programme du musée sous le dôme, Louvre Abu Dhabi, UAE – Architecte : Jean Nouvel © Architecte : Jean Nouvel

8’18’’ avait comme mission la lumière de l’intégralité du projet, espaces extérieurs, architecturaux et muséographiques. Voici donc les trois grands thèmes référents qui construisent l’image lumière du projet :

  • l’éclairage intérieur du dôme, tel une voie lactée,
  • les fenêtres virtuelles des espaces publics, sans mât ni downlight,
  • les tapis volants des galeries du musée, aux verres luminescents.

Voie lactée sur le dôme

Première note de lumière, le dôme. L’icône du projet d’architecture de Jean Nouvel. Sur une idée partagée avec AIK, 8’18’’ positionne 4500 sources fluorescentes dans le dôme. « On ressent sa masse et, à travers, on perçoit un graphisme de milliers de lignes brisées. Quand le lieu est fermé au public, le dôme rayonne pour la vision extérieure. Il crée un effet cinétique par le mouvement des spectateurs. Ainsi, lorsque l’on se déplace en le fixant, le dôme scintille. Pour trouver des points de lumière, de grandes lignes luminescentes de cinq mètres de long sont fixées sur les modules structurants du dôme. Elles créent une multitude d’éclats en blanc chaud et froid dynamique ».

Fenêtres virtuelles en espaces publics

En-dessous du dôme, 55 bâtiments blancs. Telle une ville arabe vernaculaire, ils sont les pièces de ce prestigieux musée. Un vrai palais des civilisations du XXIème siècle. Depuis la vallée du Nil en Égypte au monde multipolaire dans lequel nous vivons aujourd’hui, les œuvres d’arts sont étonnantes.

« Pluie de lumière » sous le dôme avec le soleil – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

Côté éclairage, comment éviter mâts, projecteurs et downlights pour s’inscrire dans l’architecture de Jean Nouvel ? 8’18’’ a mis au point une deuxième note de lumière, une fenêtre virtuelle. Basée sur la trame bâtie, elle prend la place d’un panneau en béton, « comme si derrière les murs du musée se cachait un gisement de lumière » poétise Rémy Cimadevilla. « Cette lumière abstraite, légèrement irréelle, est conçue avec des sources cachées à optique spécifique. Un fond en forme de cyclo, sans aucun bord ni arrête. Une rive sans épaisseur finie en « tête de flèche ».

Fenêtres virtuelles dans les espaces publics – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

« Nous avons appelé cette fenêtre de lumière spécifique Lico » poursuit Rémy Cimadevilla. « Une abréviation de Lighting cove » précise Georges Berne, concepteur lumière basé à Shanghai de 8’18’’. « Elle est modulable dans ses dimensions en hauteur et largeur jusqu’à six mètres. Son but est d’apporter un éclairement vertical d’ambiance dans les espaces sous le dôme, les circulations, l’espace d’accueil et tous les espaces publics du projet ».

Tapis volants lumineux en galeries

Quand l’éclairage high-tech prend le relais de la lumière naturelle. Fort d’un immense savoir-faire en lumières muséographiques et architecturales à travers le monde, 8’18’’ a mis au point l’éclairage des galeries du Louvre Abu Dhabi tout en finesse. « Au travail de sol assez composé en pierre d’Oural, les plafonds répondent par un vitrail à l’horizontal » métaphore Jean Nouvel.

Plan des finitions au sol des galeries permanentes du musée, Louvre Abu Dhabi, UAE – Architecte : Jean Nouvel © Architecte : Jean Nouvel

Tapis de lumière en plafond, depuis les origines de l’art dans la vallée du Nil – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

Telles les mille et une nuits, ici en cinq notes, les galeries sont couvertes de tapis volants lumineux identiques et pourtant différents d’une galerie à l’autre. Par leur totale flexibilité, ces tapis permettent aussi de répondre à toutes les scénographies.

Éclairage de rehaut du statuaire à LED blanc chaud – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

« Des éclairages lèche-murs fluorescents blanc neutre sont implantés en périphérie » décrit Rémy Cimadevilla. « Ensuite, un éclairage de rehaut à LED blanc chaud s’implante dans la trame du tapis de lumière. Enfin, l’éclairage du plafond s’effectue de deux manières en blanc froid : un éclairage indirect général et un éclairage direct. Il permet de révéler la texture des différents verres choisis par l’architecte ».

Éclairage direct du plafond selon les circuits d’allumage en DALI, galerie des routes du commerce asiatique – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

Géométral du plafond comme un tapis volants lumineux, galerie du monde en perspectives – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

En fonction du propos de la galerie et des niveaux d’éclairement maximaux :

  • de 50 lux pour le papier ou le tissu,
  • à sans limite maximale pour la statuaire,

« une adaptation de leur luminosité aux œuvres » est réalisée, synthétise Jean Nouvel. Chaque plafond possède plusieurs circuits d’allumage en DALI prévus par 8’18’’.

Éclairage indirect léger du plafond en blanc froid, galerie de la cosmographie – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

Les ambiances lumineuses créées dans les espaces du musée sont ainsi diversifiées et évolutives. Une variation nécessaire en fonction des puits de lumière naturelle filtrés par BuroHappold, la septième note.

Détail du plafond comme un « vitrail à l’horizontale », galerie du monde en perspectives – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

« Avec l’équipe, nous avons réalisé plusieurs prototypes. D’abord, des espaces d’expérimentation en Île de France pour travailler la nature des plafonds de verre et le détail des fenêtres lumineuses. Ensuite, sur le chantier, un bout de bâtiment entier. Une galerie réelle assez haute, avec un puits de lumière, mais aussi témoin des expositions temporaires, des espaces VIP, de l’administration… Il a permis de tester et de valider, grandeur nature, nos propositions d’éclairage ».

Coupe transversale sur les galeries permanente de l’aile 4 du musée, Louvre Abu Dhabi, UAE – Architecte : Jean Nouvel © Architecte : Jean Nouvel

Nouveau mode de production des musées

Assurément, ce palais des arts contemporain est aussi innovant par le travail ensemble, France – Emirats arabes unis, sur un projet culturel. Le musée propose un parcours chronologique qui vise à l’universalité de l’art. De plus, il est non segmenté par collection ou par département. Qu’est ce qui nous relie les uns aux autres aujourd’hui ? Comment conter l’histoire de l’art aux cultures du monde ? « C’est un projet unique qui marquera l’histoire des musées » conclut Jean Luc Martinez, président du Musée du Louvre.

Mise en perspectives des objets de différentes cultures ayant une même fonction, grand vestibule à l’entrée du musée – Louvre Abu Dhabi, UAE – Architectes : Jean Nouvel et Hala Wardé – Conception lumière et éclairage : 8’18’’ © Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

17 institutions françaises ont été réunies par l’Agence France Museums. Elles ont prêté 300 œuvres d’arts, en plus des 235 acquises par le Louvre Abu Dhabi lui-même. Le nouveau  monument clef du Moyen Orient a été inauguré le 8 novembre 2017 par le président français, Emmanuel Macron et le cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane, prince héritier et ministre de la défense des Émirats. En bref, le Louvre des sables à Abu Dhabi demande à être vu, parcouru et partagé avec les autres, pour que les arts soient toujours plus universels.

Équipe du projet

Architecte Ateliers Jean Nouvel Jean Nouvel Hala Warde Anna Ugolini Jean-François Bourdet Athina Faraut
Muséographie Renaud Pierard
Concepteur lumière 8'18" Rémy Cimadevilla Georges Berne Loris Tretout David Charetier Julien Caquineau
Matériel d'éclairage Artemide Erco Lucibel Zumtobel Firalux LED linear KKDC Prolicht DGA Luxiona-Troll Bega
Installateur DSS

Contact

8’18’’

Concepteurs et plasticiens lumière

01 49 49 07 90
www.8-18lumiere.com

53, boulevard de Strasbourg
75010 Paris
France

Télécharger ce contact Télécharger ce contact

ZOOM +

 
Louvre Abu Dhabi : architecture, mer et lumière par Jean Nouvel
 
8’18’’, leader de la conception lumière en France

Lieu

  • Louvre Abu Dhabi
  • Abou Dhabi, Émirats arabes unis

Livres

Yann Kersalé

Belle rétrospective de l'art lumière de Yann Kersalé, artiste plasticien français, en architecture et dans le paysage.

En savoir plus...

SuperLux : Smart Light Art, Design & Architecture for Cities

Art lumière, design et architecture intelligente pour les villes. SuperLux est un livre de référence de Davina Jackson.

En savoir plus...

A retrospective, James Turrell, Michael Govan, Christine Y. Kim, Prestel

Light and Space. Ce magnifique catalogue nous plonge dans l'univers de l'artiste américain James Turrell.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Louvre Abu Dhabi Abu Dhabi UAE Conception lumière Architecture éclairage Muséographie Mise en lumière Architecture conceptuelle Mission lumière Espace public Voie lactée Fenêtre virtuelle Tapis volant Galerie Sculpture Peinture Artisanat Tube fluorescent LED Art cinétique Dôme Ville arabe Bâtiment Architecture Éclairage Lico Scénographie Flexibilité éclairage Pilotage eclairage DALI Ambiance lumineuse Prototype Projet culturel France Emirats Arabes Unis Musée du Louvre Jean-Luc Martinez Agence France-Muséums Emmanuel Macron Mohammed ben Zayed Al Nahyane Louvre des sables Universel
Effets lumière Lumière blanche Lumière graphique Lumière ponctuelle Lumière diffuse Lumière indirecte
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage muséographique Éclairage intérieur Éclairage LED
Professions Concepteur lumière
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Musée
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l’ENSA Strasbourg, en art lumière l’ENSATT Lyon et au projet d’éclairage à l’INSA Lyon.

728x90 Animated

Laisser un commentaire