Crypte archéologique de l’abbaye de Fontevraud en lumière
Previous
ALÉATOIRE
Eclairage dynamique du Théâtre Sénart par l'Atelier Hervé Audibert
Next
728x90 Animated

Lascaux : fac-similé de la grotte éclairé comme à la bougie

Mise en lumière du nouveau centre international d'art pariétal de Montignac par 8'18''. Le fac-similé de la grotte de Lascaux 4 éclairé comme à la bougie.
par Vincent Laganier9 mai 2017

Quatrième reproduction lumineuse de la grotte de Lascaux. Le nouveau centre international d’art pariétal de Montignac est un complexe touristique et culturel intégré dans la colline. Snøhetta Architecture a conçu un bâtiment souterrain qui émerge à la surface via des lames de béton massif.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Vue extérieur au crépuscule – Architecte : Snøhetta Architecture – Conception lumière et photo : 8’18 »

Pour le fac-similé de la grotte, dès le concours de maîtrise d’œuvre, les concepteurs lumière de l’agence 8’18 » ont l’idée d’un parcours assez immersif, « comme avec une torche, la lumière aujourd’hui nous suit » raconte Rémy Cimadevilla. « Devant et derrière nous, c’est le noir. Les choses se révèlent au fur et à mesure du parcours ».

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et photo : 8’18 »

Flammes à la bougie intégrées

Lascaux 4 a sept stations. Elle présente une intégration très forte de la lumière dans le fac-similé de la grotte. Le projet d’éclairage part de l’idée de la flamme des lampes à graisse de l’époque paléolithique. « De simples pierres calcaires, légèrement creusées pour accueillir une mèche végétale et de la graisse animale pour combustible. L’ancêtre de la bougie en quelque sorte » poursuivent les concepteurs lumière.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et photo : 8’18 »

Au total, 150 points de lumière LED sont parfaitement intégrés dans de petites niches dans la paroi de la grotte pour placer les projecteurs. Ainsi, « on ne voit jamais la source » précise Rémy Cimadevilla « tous les appareils sont nichés dans la matière comme si, de la matière, émergeait la lumière ».

Lumière douce et enveloppante

« Aucun faisceau de lumière n’est ressenti » explique aussi le concepteur lumière. La lumière est répartie en douceur sur les éléments à voir. « Chaque point lumineux a un effet spécifique, légèrement diffus, ce qui accentue la notion d’immersion dans la grotte ».

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et photo : 8’18 »

Pourtant, une large gamme de faisceaux 10°, 25° et 40° orientables et un savoir-faire remarquable en éclairage muséographique sont employés par 8’18 » pour atteindre le résultat final impressionnant.

Choix de la température de couleur

En support de la maîtrise d’ouvrage, la température de couleur des sources à LED a été validée par un collège d’experts présidé par Yves Coppens. Des essais lumière ont été réalisés en 2500 et 3000 K.

Essais lumière dans Lascaux 2, Dordogne, France – Photo 8’18 »

Sur des aspects scientifiques, la validation des choix de la maîtrise d’œuvre et de la technique prescrite a finalement été une température de couleur de 2900 K et un IRC supérieur à 97, pour garantir un spectre de la lumière dans les rouges. Un confort très appréciable pour un concepteur lumière dans un projet d’envergure internationale.

Simulation en infographie de la salle des taureaux, Lascaux 4, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et dessin : 8’18 »

Implantation des projecteurs fixes

Un modèle 3D de la grotte Lascaux 4 sur le logiciel Revit est réalisé par les architectes. Pour appréhender ce volume très complexe, les concepteurs lumière ont réalisé des coupes 2D tous les cinquante centimètres, car « chaque détail lumière est lié un détail béton, un creux dans les murs et le sol » explique Rémy Cimadevilla.

Coupes transversales en filaire avec éclairage, Lascaux 4, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et dessin : 8’18 »

« Le fond de notre creux, le creux de lampe à graisse, est toujours de la même matière que la matière massive de la grotte ». Les implantations lumière posées à même le sol de la grotte ou perchées dans les parois ont été suivies par le collège d’experts pour s’assurer de la crédibilité archéologique.

Construction de l’image lumière

Tous les 15 jours pendant le chantier de construction de la grotte, 8’18 » va venir marquer, dans le fac-similé, la position des projecteurs pour les décorateurs. Comme les hommes des cavernes, mais avec un petit projecteur, ils vont faire des essais lumière in-situ.

Coupes transversales Lascaux 4, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et dessin : 8’18 »

Objectif : confirmer l’implantation lumière prévue pendant les études techniques. Un repérage à la bombe de peinture indiquera aux artisans de prévoir une réservation à cet endroit pour que l’effet lumière devienne presque invisible.

Réglage et niveau lumière in-situ

Après avoir glissé le projecteur 2 W dans la niche, tous les réglages de la lumière se font par l’avant, côté fac-similé. La maintenance de l’éclairage a été pensée dès la conception. Elle se fait par l’arrière du fac-similé, via un tube en béton.

Coupes de détail d’implantation éclairage et luminaire, Lascaux 4, Dordogne, France – Fac-similé de la grotte de Lascaux – Conception lumière et dessin : 8’18 »

Les niveaux d’éclairement moyen sont de 30 à 50 lux sur les fresques peintes de la grotte. Sur le sol, la lumière est très faible entre 0 et 5 lux. Une dérogation au niveau PMR a été possible grâce à un sas d’accès très peu éclairé, qui permet l’adaptation de l’œil, et le caractère spécifique du lieu.

Contempler les peintures murales

Si le parcours scénographique de Casson Mann dans le fac-similé laisse encore du mystère à la grotte, dans la zone de contemplation, il en est tout autrement. Depuis des failles en plafond, plusieurs fragments emblématiques de Lascaux sont suspendus dans l’espace.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Zone de contemplation – Architecte : Snøhetta Architecture – Scénographe : Casson Mann – Conception lumière et photo : 8’18 »

L’éclairage à LED blanc froid 4000 K donne à ces failles une impression de lumière naturelle. Résultat : une ambiance douce et diffuse d’environ 100 lux moyen au niveau du sol.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Zone de contemplation – Architecte : Snøhetta Architecture – Scénographe : Casson Mann – Conception lumière et photo : 8’18 »

Pour obtenir une lecture détaillée des peintures des hommes préhistoriques ici reproduites, un garde-corps accueille un linéaire de tubes fluorescents dissimulés sous un verre diffusant. Cet éclairage en contre-plongée suit la forme externe des fragments suspendus et délimite ainsi l’espace muséographique.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Zone de contemplation – Architecte : Snøhetta Architecture – Scénographe : Casson Mann – Conception lumière et photo : 8’18 »

Des projecteurs à LED orientables permettent de créer également un éclairage ponctuel sur les éléments importants à observer. Le niveau d’éclairement sur les fragments peut atteindre 400 à 500 lux.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Zone de contemplation – Architecte : Snøhetta Architecture – Scénographe : Casson Mann – Conception lumière et photo : 8’18 »

Grandes failles en béton

En ressortant de cette zone de contemplation tout ébloui par tant de peintures rupestres, le visiteur retraverse la grande faille de voiles en béton. Encastrée dans le sol, l’éclairage s’inscrit à limite de l’architecture dans des formes luminescentes triangulaires.

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Vue extérieur dans la faille – Architecte : Snøhetta Architecture – Conception lumière et photo : 8’18 »

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Vue extérieur dans la faille – Architecte : Snøhetta Architecture – Conception lumière et photo : 8’18 »

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Vue extérieur dans la faille – Architecte : Snøhetta Architecture – Conception lumière et photo : 8’18 »

Quelle onirique expérience avons-nous faite de notre ancêtre direct, l’Homo sapiens sapiens, dit Cro-Magnon ! La lune pointe à travers les nuages. La nuit est tombée. Faites de beaux rêves !

Lascaux 4, centre international d’art pariétal de Montignac, Dordogne, France – Vue extérieur au crépuscule – Architecte : Snøhetta Architecture – Conception lumière et photo : 8’18 »

Lieu

  • Lascaux Centre International de l'Art Pariétal
  • Montignac, France

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Département de la Dordogne
Comité scientifique Yves Coppens Jean Clottes Jean-Pierre Chadelle Jacques Jaubert Muriel Mauriac Nathalie Fourment Jean-Michel Geneste Jean-Jacques Cleyet-Merle Noël Coye Jean-Paul Jouary
Architecte Snøhetta Architecture
Architecte associé Duncan Lewis Scape Architecture
Architecte d'exécution SRA Architectes
Concepteur lumière 8'18" Rémy Cimadevilla Anthony Perrot Marie Aubry Eva Corugedo
Matériel d'éclairage Erco iGuzzini Iled Durango Aplyled Soka Disderot Flux Lighting Soliled Inedit lighting Bega
Installateur SPIE Dordogne ETEC Sa Paul Beauvieux
Peinture Atelier des Fac-Similés du Périgord - AFSP
BET structures Khephren Ingénierie
BET scénographie Casson Mann
BET fluides Alto Ingénierie
BET façade RFR
BET voirie, réseaux, divers Alto Ingénierie
Acousticien Commins dBlab
Économiste VPEAS
Financement Département de la Dordogne Europe Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

Poursuivez votre recherche

Sujets Lascaux Lascaux 4 Montignac France Centre international d'art pariétal Fac-similé Grotte Conception lumière Architecture Scénographie Calcaire Lampe à graisse Lumière douce Température de couleur LED IRC Modele 3D Revit Coupe 2D Construction Image lumière Projecteur Implantation lumière Réglage Niveau éclairement PMR Peinture Faille Béton Encastré de sol 8'18" Agence
Effets lumière Lumière indirecte Lumière rasante Lumière blanc chaud Lumière blanche
Techniques d'éclairage Éclairage muséographique Éclairage architectural Éclairage LED
Professions Concepteur lumière Scénographe Architecte
Supports Texte Photo Dessin Coupe
Fonction du lieu Grotte
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l’ENSA Strasbourg, en art lumière l’ENSATT Lyon et au projet d’éclairage à l’INSA Lyon.

728x90 Animated
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire