Interview

Culture de la lumière dans les pays arabes

Savoir-être et savoir-vivre pour un projet à l’étranger. L’exemple de Thierry Walger, concepteur lumière, en déplacement dans les pays arabes.
17 octobre 2022

Quelle est la culture de la lumière dans les pays arabes ?

Thierry Walger : la culture de la lumière dans les pays arabes est diamétralement opposée à la culture occidentale. Il est très facile pour nous, Français, de prendre un avion et de changer de continent.

Pavillon Al Zorah, Ajman, UAE – Architectes : Annabel Karim Kassar – Conception lumière et photo © Cai Light

On arrive au Maroc, en Algérie, en Tunisie, ce n’est pas la même lumière, les conditions météo et l’architecture sont différentes, et le rôle de chacun n’est pas le même. Il faut aimer cela, bien sûr.

Gare de Kénitra, Maroc – Architectes : OKA, SDA – ONCF, LGV Tanger-Rabat © Vincent Laganier

Comment travailles-tu avec un architecte ?

Thierry Walger : dans les pays arabes, l’architecture est extrêmement différente de notre culture, tant pour les formes que pour les courbes. Je pose des questions à l’architecte. Ça crée des liens.

Infographie lumière, tour CIMR, Casablanca, Maroc – éclairage graphique – Dessin © Le Point Lumineux

 

 

Quel comportement avoir pour un projet lumière à l’étranger ?

Thierry Walger : quand je fais un projet dans un pays arabe, lors de la première réunion, je me tais. J’écoute et je regarde, pour savoir qui est qui et qui fait quoi. Cela pour plusieurs raisons. Parce que je suis dans leur culture, je ne suis pas dans mon pays, je n’ai pas à la ramener.

Éclairage public, lanterne décorative, ville de Fes, Maroc © Vincent Laganier

Ça peut peut-être faire sourire un Français, mais nous avons encore parfois un comportement d’ancien colonisateur. Si l’on a une attitude du genre : « Il faut faire ci, il faut faire ça », tout de suite on est catalogué ! Donc, il y a une humilité à avoir tout en étant professionnel.

Que ferais-tu différemment dans les pays arabes ?

Thierry Walger : dans les pays arabes, il y a à peine plus de discipline qu’en France, mais elle est placée différemment. Quand ils font venir quelqu’un de l’étranger, on sait que l’on est là pour trois ou quatre jours à travailler ensemble. Donc on liste les questions et tout est prêt.

Boulevard Emaar, Dubaï, UAE – Concepteur lumière : Umaya Lighting Design – Projecteurs à gobo : CL-PROFILE LED © Concept Light

Quand on arrive, on prend alors question par question, ça va très vite et on va à l’essentiel. Ce qui n’est pas forcément le cas chez nous. Ça dépend du conseil municipal, et de beaucoup d’autres choses…

Quelles autres marques de respect as-tu à l’étranger ?

Thierry Walger : j’ai eu l’occasion de me déplacer dans ces pays plusieurs fois en période de ramadan. Pendant la journée, je n’ai pas bu, pas déjeuné et je n’ai pas arrêté de travailler. Mes hôtes étaient très étonnés. À la fin de mon séjour, ils m’ont ramené à l’aéroport. Ils m’ont interrogé, ils se demandaient si j’étais musulman.

Mosquée Kirikkale Merkez Nur, Kirikkale, Turquie – Architecture : Necip Dinc – Conception lumière : Zeve Muhendislik ve © Idris Ekinci

J’ai répondu que c’était simplement pour être au plus près d’eux, pour comprendre leur état d’esprit. Quand on ne mange pas, on est physiquement dans un état qui amène un certain état mental. Ça a mis tout le monde dans le même état d’esprit. Les rapports ont complètement changé à ce moment-là. Il y a un respect.

Propos recueillis par Vincent Laganier le 8 juin 2022 à Bourg-en-Bresse.

 

À suivre…

Développement du métier de concepteur lumière en France

Approfondir le sujet

Photo en tête de l’article : M Avenue, allée commerçante, éclairage public et projection gobo, Marrakech, Maroc – Maitre d’ouvrage : Downtown Hotel Corporation – Concepteur lumière et photo © Le Point Lumineux

Équipe du projet

Concepteur lumière Le Point Lumineux Thierry Walger

Poursuivez votre recherche

Effets lumière Lumière directe
Techniques d'éclairage Éclairage architectural
Fonction du lieu Agence
Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.