Pierre Bideau, ingénieur devenu éclairagiste
Previous
ALÉATOIRE
Pierre Bideau, concours d’illumination de la Tour Eiffel
Next

Pierre Bideau, succès populaire du scintillement de la Tour Eiffel

Symbole de Paris depuis l’an 2000, le scintillement de la Tour Eiffel, toutes les heures, a fait rêver les français, les touristes et le monde entier.
par Vincent Laganier12 septembre 2014

La proposition initiale de scintillement de la Tour Eiffel est de 3 000 flashs par face. Après essais, 5 000 flashs par face seront retenus, soit un total de :

  • 20 000 flashs,
  • cinq minutes toutes les heures,
  • jusqu’au minuit en semaine,
  • une heure du matin le week-end.

L’installation était prévue pour durer un an. Faisant l’unanimité du public, elle sera prolongée de six mois.

Tour Eiffel, Paris, France – Scintillement en mouvement – Conception lumière : Pierre Bideau, SNTE – Photo : Catherine Orsenne

Tour Eiffel, Paris, France – Scintillement en mouvement – Conception lumière : Pierre Bideau, SNTE – Photo : Catherine Orsenne

Pérennisé le scintillement de la Tour Eiffel

En 2003, la ville de Paris demande à Pierre Bideau de trouver une solution pour une durée de fonctionnement de 10 ans garantis. L’éclairagiste élabore un cahier des charges techniques permettant de procéder à un appel d’offre. Il sera remporté par la société française AE&T, spécialiste des systèmes de sécurité industrielle et de la protection des biens et des personnes.

Tour Eiffel, Paris, France – Scintillement graphique – Conception lumière : Pierre Bideau, SNTE – Photo : Catherine Orsenne

Tour Eiffel, Paris, France – Scintillement graphique – Conception lumière : Pierre Bideau, SNTE – Photo : Catherine Orsenne

Renouvellement technique de l’illumination

La même année, l’ensemble des projecteurs de l’illumination doivent être remplacés suite à leur vieillissement, tout en conservant le même concept. « Ce type de projecteurs n’existant plus », Pierre Bideau rédige un cahier des charges pour la fabrication d’un nouveau projecteur. L’appel d’offres est remporté par Philips. Avec l’augmentation du rendement des nouveaux appareils, la puissance est réduite de 1 000W à 600W par projecteurs.

En janvier 2012, un nouvel appel d’offre a été lancé pour la rénovation du scintillement. A ce jour, il n’a toujours pas été mis en service. A suivre donc…

Propos recueillis par Vincent Laganier à Paris, le 16 décembre 2010.

Rédaction et relecture mai-juin 2014. Publication 12 novembre 2014 sur le blog Light ZOOM Lumière.

Tous droits réservés sur les textes et photographies.

Lieu

  • Tour Eiffel
  • Paris, France

Livres

La Tour Eiffel, un phare universel, de Catherine Orsenne

Redécouvrez la Tour Eiffel, un phare universel, depuis le monument, de son sommet ou les hauts lieux de Paris en photographies par Catherine Orsenne.

En savoir plus...

Lumières architecturales en France, de Vincent Laganier

Les réalisations lumière les plus significatives en architecture de 1985 à 2000 en France ? Lumières architecturales en France, Vincent Laganier

En savoir plus...

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage SNTE
Concepteur lumière Pierre Bideau
Matériel d'éclairage AE&T Signify (ex Philips Lighting)

ZOOM +

 
Pierre Bideau, ingénieur devenu éclairagiste
 
Pierre Bideau, concours d’illumination de la Tour Eiffel
 
Pierre Bideau, nouveaux défis pour l’an 2000 à la Tour Eiffel
 
Tour Eiffel illuminée par les fans : UEFA EURO 2016

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated
5 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.