Restaurons Notre-Dame en charpente bois, l'association rND
Previous
ALÉATOIRE
La ville idéale en France est-elle une smart city durable ?
Next

Pierre Bideau 1941-2021 : hommage à l’éclairagiste

Pionnier de la conception lumière. Père de l’éclairage de la Tour Eiffel. L’éclairagiste Pierre Bideau s’est éteint le 24 mars 2021. Hommage à un grand homme.
par Vincent Laganier29 mars 2021

Pierre Bideau était un homme humble et passionné par l’éclairage. Né le 8 septembre 1941 à Tréflévénez dans le Finistère, à 18 ans, il décroche un CAP en électronique. Pendant deux ans, il fait son service militaire à la base aérienne Villacoublay. Ensuite, sa vie professionnelle s’enchaine très vite.

Entrepreneur en installation électrique

Tour d’abord, de 1963 à 1967, il commence à travailler en tant que salarié. Son expérience fondatrice sera chez Philips à Paris. Sous la responsabilité du directeur artistique, Pierre Arnaud de Chassy-Poulay, il découvre l’éclairage. Embauché comme technicien au service « Son et Lumière », l’équipe conçoit le spectacle des 800 ans de Notre Dame de Paris. De là, il va parcourir les monuments historiques de France pour régler les lumières et le son, pendant cinq ans.

 

728x90 Animated
 

De 1967 à 1975, nouvelle étape. Il devient entrepreneur. Du haut de sa stature imposante, presque 2 mètres de haut, il reprend une entreprise individuelle artisanale. Basée à Tours, elle œuvre dans les travaux d’installation électrique. Sa spécialité : l’illumination. Parmi ses principales réalisations, trois se distinguent.

  • 1968 : château d’Usse.
  • 1970 : illumination du château de Langeais.
  • 1972 : musée des Beaux-Arts à Tours.

Précurseur du métier de concepteur lumière

De 1975 à 1986, l’électricien transforme l’entreprise en Société Anonyme et s’installe à La Riche, une commune à l’ouest de Tours. Après le premier choc pétrolier, pour faire face à la crise ; il diversifie son activité dans le son et la vidéo.

 


Pierre Bideau S.A. comptera jusqu’à une dizaine d’employés. Quelques références de cette période.

  • 1978 : château de Tours, le Son et Lumière de Chenonceau, – mise en scène Y. Delaborde.
  • 1979 : château de Chinon, le Son et Lumière d’Azay-Le-Rideau – mise en scène G. Jacquet.
  • 1982 : Son et Lumière du Wat Phra Keow à Bangkok, pour une mission de conseil.

Après l’illumination de la Tour Eiffel, l’éclairagiste fonde un nouveau département dans son entreprise en 1986. Son nom est prédestiné. Il s’appellera CIEL : Conception, ingénierie, études de lumière. Pionnier de la conception lumière en France, il sera aux premières loges des débuts de la nouvelle profession de concepteur lumière. Pierre Bideau accompagnera l’établissement du métier, en tant qu’indépendant, et reconnu à travers le monde.

Sécurisation des abords de la Tour Eiffel, Paris – Concepteur lumière : Vincent Thiesson, Agence ON © Julien Falsimagne – Tour Eiffel : SNTE, Pierre Bideau

Témoignage de Roger Narboni

« Pierre Bideau, pour toute la profession, c’est bien sûr le pionnier des illuminations patrimoniales modernes avec la mise en lumière exceptionnelle de la Tour Eiffel fin 1985, qui a totalement transformé son image nocturne pour la diffuser dans le monde entier, avec un contre-jour aujourd’hui célèbre appelé l’effet « Tour Eiffel ».

Il était aussi le créateur du paysage nocturne du front de mer de Biarritz, des mises en lumière des nombreux monuments de Caen, du Parthénon à Athènes, de la cathédrale de Tours et de tant d’autres illuminations et éclairages d’espaces publics.

Mais Pierre, c’était aussi un engagement très tôt pour la profession de concepteur lumière et son soutien constant à l’ACE. Il était la compétence technique, la minutie, la précision dans le travail et les études, la curiosité, la gentillesse, la douceur et la présence discrète mais toujours amicale dans les événements professionnels. Pierre était tout cela à la fois, il était surtout le représentant et le témoin de toute une époque qui va beaucoup nous manquer. »

Roger Narboni, concepteur lumière, fondateur de Concepto

Quai de Versailles, Nantes, France - Concepteur lumière: Pierre Bideau, Photo: Vincent Laganier

Quai de Versailles, Nantes, France – Éclairagiste : Pierre Bideau © Vincent Laganier

Réalisations lumière clefs de Pierre Bideau

Plein de compassion pour les autres, Pierre Bideau n’en est pas moins un éclairagiste professionnel convaincu. Toute sa carrière, il sera l’un des spécialistes de la mise en lumière du patrimoine historique national.

De Paris à Athènes. De Caen à Rouen. De Bourges à Tours. Du Mans à Bordeaux. De Biarritz à Séville. Rétrospective de ses principales réalisations lumière.

 

 

Tour Eiffel : nouvelle mise en lumière à Paris

Tout commence par la nouvelle illumination Tour Eiffel. Lorsqu’en 1985 la Société nouvelle d’exploitation de la Tour Eiffel – SNTE – tente de contacter des professionnels, « elle n’en trouve que cinq dans toute la France ! » écrit Nicole Zurich dans son article « Un homme de lumière » paru dans le Courrier Cadres du 29 novembre 1991. « Car un éclairagiste, ce n’est pas seulement un technicien. Véritable sculpteur de la lumière, il joue avec les reliefs et les couleurs, adapte l’intensité et la direction des rais aux différents matériaux : on n’ »habille » pas de la même manière la pierre, le métal, le verre, le béton ou le bois ».

Tour Eiffel, Paris, France – illumination, détail éclairage – Conception lumière, éclairagiste : Pierre Bideau, SNTE – Photo © Vincent Laganier

Ainsi, Pierre Bideau est l’un des précurseurs des Lumières architecturales en France. Le premier à éclairer la structure de la Tour Eiffel en contre-plongée et avec une lumière en contre-jour. Cet éclairage est de plus en plus rasant sur le monument, au fur et à mesure de son élévation en façade.

Mais l’innovation est aussi sur l’aspect technique. Pour le bureau d’études CIEL, avec l’installateur AMS et le fabricant de luminaires Philips, Pierre Bideau imagine un système de pilotage de l’éclairage par ordinateur. Objectif : détecter les pannes sur une lampe, un appareillage ou un disjoncteur. Une première sur un éclairage architectural.

Tour Eiffel, illumination vue en-dessous de nuit, portrait Pierre Bideau, éclairagiste du monument – brochure © SNTE – mise en lumiere Pierre Bideau

Étage par étage. Face par face. La nouvelle mise en lumière de la Tour Eiffel s’allume le 31 décembre 1985 à minuit. En huit minutes, les lampes aux sodium haute pression atteignent leur pleine puissance. Tout en dentelle, le monument s’habille de sa robe lumineuse d’aujourd’hui.

Colonnes lumière au sud de Tours

Trois ans plus tard, profitant de son expérience du son et lumière, il met en scène les colonnes lumières du carrefour de l’Hippodrome à Chambray-lès-Tours.

Dans le cadre d’un programme expérimental « Ville plus sûre, quartier sans accident » du Ministère des Transports, l’architecte Jean-Yves Barrier est consulté. Dès la conception du projet, il demande des conseils à l’éclairagiste Pierre Bideau.

 

Sur le plateau d’un immense rond-point, 32 colonnes parallélépipèdiques de quatre mètres de haut changent de couleur, à la nuit tombée. Pour accrocher et diffracter la lumière à l’intérieur, elles sont équipées de sept prismes en méthacrylate strié.

Détail d’une colonne lumière, carrefour de l’Hippodrome, Chambray-lès-Tours – Architecte : Jean-Yves Barrier – Éclairagiste : Pierre Bideau © Vincent Laganier

À leurs pieds, trois lampes PAR 64 avec des filtres rouges, verts et bleus créent des vagues de lumière dynamique en synthèse additive.

Pont du Gard : spectacle Son et Lumière

Bien avant l’installation lumière de James Turrell ou les spectacles pyrotechniques « Mirages » du Groupe F, le monument est habillé de lumière par Pierre Bideau en 1989. À l’occasion du bicentenaire de la Révolution française, il éclairait le pont du Gard pour un spectacle son et lumière.

Spectacle Son et Lumière – Pont du Gard, 1989 – Éclairagiste : Pierre Bideau © E. Bernard, EDF

Plan « Lumière dans la ville » de Caen

Pendant quatre ans, entre 1990 à 1994, Pierre Bideau va conduire le Schéma directeur lumière de la ville de Caen dans le Calvados. Les entrées de ville, les principales rues, les places publiques et les monuments vont être éclairés et composés harmonieusement. Le cadre de vie des habitants et des touristes nocturnes sera alors métamorphosé en quatre ans.

Abbaye aux Hommes et espace Saint-Etienne, mise en lumiere et la Lune, Caen, France – Éclairagiste : Pierre Bideau © Kevin Puget, AdobeStock

Au total, 44 sites seront illuminés pour un investissement total de 1,758 M€, dont 9,4% de mécénat d’entreprise. Une cohérence intitulée le Sdal et plan lumière développés en détail dans le livre La lumière urbaine de Roger Narboni en 1995. Un outil pilier de la conception lumière française contemporaine.

 

Lumières sur l’exposition universelle de Séville

Assisté de Gérardo Santos Diez, Expo’92 confie à Pierre Bideau la mise en lumière des pavillons thématiques, des portes d’entrée et de quelques autres édifices. Pour le département CIEL de l’entreprise, en un an, c’est une douzaine de mises en lumière d’architecture contemporaine à concevoir et à régler in situ.

Pavillons thématiques, Exposition Universelle 1992, Séville, Espagne – Éclairagiste : Pierre Bideau, revue de l’écclairage LUX, no 169, août-septembre 1992 © Éditions LUX

« 2000 projecteurs. 500 mètres de tubes néon H.T. 13000 mètres de « fil lumière ». 1000 kW de puissance installée. Il était nationalement connu pour la Tour Eiffel ; avec Séville, le voilà passé à l’universalité ! » concluait Isabelle Arnaud dans son article « Séville vue par Pierre Bideau » paru dans la revue de l’éclairage, LUX , n°169, août-septembre 1992.

Littoral de bord de mer à Biarritz en lumière

À partir de 1994 et jusqu’en 2003, Pierre Bideau conçoit et réalise le plan lumière du littoral de la ville de Biarritz jusqu’à la Côté des Basques. Le programme vise les espaces publics extérieurs, le patrimoine bâti et naturel côtier. Ainsi, l’hôtel du Palais, le Bellevue, la plage du Miramar et la pointe Saint-Martin, entre autres, sont mis en valeur la nuit, de manière onirique.

Littoral de bord de mer, Biarritz de nuit mise en lumière, France – Éclairagiste : Pierre Bideau © Nicolas, AdobeStock

Depuis 2018, Wonderfulight et Quartiers Lumières ont rénové et mis à jour cette réalisation féérique, en tenant compte « des conditions climatiques, des progrès techniques, des enjeux écologiques et des attentes publiques » précisent les concepteurs lumière.

Témoignage de Didier Borotra

« À Pierre Bideau,

  • qui a contribué par son exceptionnelle compétence, son extrême sensibilité, à la beauté des lieux, son sens du dialogue avec le maitre d’ouvrage et une remarquable sureté de jugement,
  • à embellir encore des bâtiments et un site qui font partie de l’histoire merveilleuse de Biarritz,
  • avec la reconnaissance de la ville, ma fierté de cette parfaite réussite, ma volonté de continuer ensemble à éclairer notre beau littoral, et mon amitié sincère et durable ».

Didier Borotra, maire de Biarritz, de 1991 à 2014

Diamant de lumière et son packaging, tour Eiffel, Paris, France – Conception lumière : Pierre Bideau © SETE

Impression de la cathédrale Saint-Gatien de Tours

Comme on dit, « nul m’est prophète en son pays ». Il faut attente 1996, soit sept ans après le monument phare de Paris, pour que la ville de Tours lance une consultation pour une illumination digne de sa cathédrale. Pierre Bideau, pour la conception lumière, en groupement avec Citelum, pour la maitrise d’œuvre, remporte le marché.

Cathédrale Saint-Gatien, Tours, France – Éclairagiste : Pierre Bideau © département CIEL, Pierre Bideau SA

Pour l’éclairagiste, l’inspiration vient ici du travail du peintre Claude Monet sur la lumière solaire de la Cathédrale de Rouen. Pierre Bideau crée une harmonie de bleu et d’orange, en éclairant la façade de la cathédrale en lumière latérale, par ces deux couleurs complémentaires.

 

 

Les Nuits Lumières du centre historique de Bourges

Lauréat d’un concours lumière pluridisciplinaire de la ville de Bourges. C’est avec les scénographes Christine de Vichet et Philippe Noir de l’agence Itinérance que deux concepteurs lumière créent les Nuits Lumières. Pierre Bideau, pour les rues, les espaces publics et la cathédrale. Vladimir Lyszczynski, pour l’Hôtel Lallemant, le Couvent des Augustins et l’Hôtel des Échevins.

Les Nuits Lumières, portails de la cathédrale Saint-Etienne, centre historique, Bourges – Scénographes : Christine de Vichet et Philippe Noir, agence Itinérance – Éclairagiste : Pierre Bideau © Vincent Laganier

Nuits Lumières, nef et contreforts de la cathédrale Saint-Etienne, centre historique, Bourges – Scénographes : Christine de Vichet et Philippe Noir, agence Itinérance – Éclairagiste : Pierre Bideau © Vincent Laganier

Tel un fil d’Ariane de 1,6 km, le parcours dessine son ambiance spécifique depuis 1999. Dans un bleu moyen, symbole du rêve et du dépaysement, la lumière fait corps. Le verre sablé des lanternes de style a permis d’y masquer deux sources lumineuses.

  • La première, au sodium haute pression blanc orangé, remplit un rôle fonctionnel d’éclairage public.
  • La seconde, aux iodures métalliques de couleur bleue, assure le balisage du circuit.

Les Nuits Lumières, ruelle du parcours nocturne, centre historique, Bourges – Scénographes : Christine de Vichet et Philippe Noir, agence Itinérance – Éclairagiste : Pierre Bideau © Vincent Laganier

Au crépuscule, la bascule de l’orangé au bleu s’effectue. Aux alentours de minuit, retour à l’éclairage fonctionnel.

 

728x90 Animated
 

Grand Théâtre à Bordeaux

Pierre Bideau met en lumière le grand théâtre, opéra national de la ville de Bordeaux, en 1999. Illumination sobre, simple et efficace, comme l’homme de la lumière.

Bordeaux, Grand-Théâtre – Conception lumière : Pierre Bideau – Photo : CC Christophe Finot

Monuments de la ville du Mans

Pour le changement de millénaire, de 1999 à 2001, Pierre Bideau met en musique le plan lumière de la ville du Mans. 28 sites seront habillés de lumière dont la fameuse enceinte gallo-romaine, en briques et pierres de roussard.

Tour de l’enceinte gallo-romaine, Le Mans, France -Éclairagiste : Pierre Bideau © Vincent Laganier

An 2000 : Tour Eiffel, scintillement et phare à Paris

Fin 1996, l’éclairagiste Pierre Bideau propose à la SNTE une mise en lumière éphémère de la Tour Eiffel qui crée le scintillement : « un effet proche d’un feu d’artifice quotidien. »

Sur la structure externe de la tour, 20 000 lampes flash sont installées. L’idée d’utiliser ces sources lumineuses nait en observant les touristes prendre des photographies du monument illuminé.

Tour Eiffel, Paris, France – illumination, détail éclairage scintillement – Conception lumière, éclairagiste : Pierre Bideau, SNTE – Photo © Vincent Laganier

Ainsi, depuis le 31 décembre 1999, chaque heure de la nuit, pendant quelques minutes, jusqu’à une heure du matin, la Tour Eiffel étincelle de mille éclats.

Tour Eiffel, Paris, France – Scintillement graphique – Conception lumière : Pierre Bideau, SNTE – Photo : Catherine Orsenne

Témoignage de François Migeon

« Mon cher Pierre, quelle tristesse de t’écrire pour te dire au revoir alors que chaque soir je vois cette tour Eiffel briller, son phare tourner et venir jusqu’à chez moi.

A ces grandes réalisations, et nous savons qu’elles sont toutes plus remarquables les unes que les autres, l’autre image est celle de ton grand corps et de ta tête que tu passais bien souvent par la porte entrebâillée du bureau de l’ACE lorsque tu venais nous saluer à l’occasion de tes visites à l’AFE. Toujours discret, un beau sourire affiché, je ne fais que passer, à tout à l’heure… le papier prêt et bien plié dans ta poche intérieure pour un discours que tu préparais avec simplicité et que tout le monde te réclamait.

Tu étais très sollicité et nous savons combien cela te coûtait, (tu n’as jamais aimé le vedettariat). Tu préférais bien souvent un beau moment de convivialité avec cette famille qui nous porte tous, celle de la lumière. Tu étais là, au tout premier jour, au départ de la grande aventure des concepteurs lumière.

Nous te devons beaucoup, et je me permets de parler au nom de tous, sans leur assentiment, mais parce que je sais qu’il ne peut pas en être autrement, pour te souhaiter un beau voyage dans l’infini, à la vitesse de la lumière ».

François Migeon, plasticien lumière, fondateur et associé de 8’18’’

Tour Montparnasse et Tour Eiffel, Paris, France – Conception lumière : Régis Clouzet et Pierre Bideau © Xavier-Boymond

Jardins du château de Chenonceau

Après de nombreux son et lumière auxquels il avait participé, Pierre Bideau crée une promenade nocturne dans les jardins et le château de Chenonceau. De nombreux effets de l’ancien spectacle sont utilisés. L’éclairage des jardins est ajouté et l’allée d’honneur filtrée de bleutés. Le parcours du visiteur est accompagné d’une ambiance musicale.

Château de Chenonceau, France – Promenades Nocturnes, jardins, mise en lumière © Dominique Couineau

Acropole relevé par la lumière à Athènes

Site classé par l’Unesco au Patrimoine de l’humanité, la colline de l’Acropole est plateau calcaire qui surplombe la ville d’Athènes à 156 mètres. Depuis l’abandon du spectacle Son et Lumière (1959-1999) de Pierre Arnaud, l’illumination provisoire était inesthétique.

En 2001, à l’initiative du réalisateur grec, Michaelis Cacoyannis, l’association Les Amis d’Athènes souhaite créer un accompagnement culturel aux Jeux Olympiques. Après consultation, elle confie à Pierre Bideau les projets de mise en lumière des principaux monuments de la capitale.

À l’occasion des Jeux Olympiques d’été d’Athènes 2004, l’éclairagiste propose une nouvelle mise en lumière des colonnes du Parthénon et de l’Érechthéion. Son allumage s’effectue sur interrupteur horaire et cellule photoélectrique, à la tombée de la nuit.

ILR 2004, International Lighting Review, Yearbook – Acropole, Athènes, Grèce, page-40-41 – revue Philips Lighting © Signify

Coup de maitre, pour une architecture millénaire, deux températures de couleur sont utilisées pour l’éclairage des colonnes : blanc chaud 2500 K et blanc intermédiaire 3000 K, en directions opposées. Elles permettent d’appréhender le cylindre de pierre dans les différents plans. Mais surtout, elles donnent du modelé au volume, selon la direction d’observation.

 

728x90 Animated
 

Pour étirer la lumière sur toutes la hauteur des colonnes, les projecteurs sont équipés de réfracteurs en verre qui élargissent le faisceau de manière linéaire. Enfin, côté lampes, une combinaison de sources aux iodures céramiques, sodium blanc et sodium haute pression fut installée.

Depuis fin octobre 2020, l’artiste grecque Elefthéria Deco succède au français Pierre Bideau. Une nouvelle mise en lumière a été inaugurée. Elle fait désormais la part belle aux LED et à une lumière du jour beaucoup plus froide pour les monuments de la colline d’Athènes.

 

 

Association pour la lumière

Discret et parlant peu, Pierre Bideau était pourtant pleinement engagé dans plusieurs associations professionnelles. L’occasion d’élargir son réseau mais aussi d’apprendre toujours plus sur la lumière.

  • 1981 à 1991 : il crée le centre régional Val de Loire de l’AFE et en assure la présidence et l’animation pendant 10 ans.
  • 1995 : membre fondateur de l’ACE, l’Association des concepteurs lumière et éclairagistes avec Roger Narboni, Jean Sabatier, Gérard Foucault, Jean-François Arnaud, Philippe Hutinet et Yves Trochel. Il sera le trésorier du premier bureau de l’association.
  • 1999 à 2001 : Pierre Bideau est président de l’Association des concepteurs lumière et éclairagistes – ACE.
  • 2001 à 2004 : secrétaire de l’AFE.
  • 2004 à 2007: vice-président de l’AFE.

Distinctions de Pierre Bideau

  • 1986 : médaille d’or de l’Académie d’Architecture pour la mise en lumière de la Tour Eiffel.
  • 1991 : médaille Augustin Fresnel de l’Association française de l’éclairage.
  • 1994 : prix de l’Académie Nationale des Arts de la Rue pour la mise en lumière de la Ville de Caen.
  • 1996 : Lighting Design Awards de la Lighting Industry Federation pour la mise en lumière du Château de Waddesdon, au nord-ouest de Londres, en Grande-Bretagne.
  • 1998 : grand prix catégorie Patrimoine moderne du Concours Lumières et Monuments pour la mise en lumière du pont du Martrou de Rochefort.
  • 2005 : prix Alfred Monnier de l’Association française de l’éclairage.

 

 

Témoignage de Alain Maugard

« Pierre Bideau est un mélange, mieux que réussi, de l’ingénieur et de l’artiste. Le monde de la lumière, dont nous sommes tous, doit être fier de pouvoir réunir ces deux dimensions, qu’il faut appréhender ensemble, l’une avec l’autre, et non l’une contre l’autre. Le parcours de Pierre Bideau en témoigne qui, d’abord radioélectricien et électronicien, s’engagea par des chemins bien à lui dans la voie artistique. Cette remise de prix est symbolique aussi parce que Pierre Bideau appartient à une génération qui, dans les années 70, a franchi le pas de l’éclairagisme vers la mise en lumière, celle des concepteurs lumière qui, plutôt qu’exposer, valorisent ».

« Autodidacte, Pierre Bideau s’est intéressé à tous les territoires de la lumière, jusqu’à celle-là, qui est intérieure. Il apprend en permanence. De là il tire sa force créative. Ce passionné parle peu. Il réalise. Il fait œuvre. « Moi, vous savez, m’a-t-il dit, je préfère la lumière au verbe. »

Alain Maugard, président du CSTB, de 1993 à 2008

Extrait du discours pour le prix Alfred Monnier de Pierre Bideau à l’AFE

Pierre Bideau, lumière et Earth Hour

Hasard du calendrier, l’éclairagiste Pierre Bideau s’est éteint d’un cancer le mercredi 24 mars 2021 à l’âge de 79 ans. Soit trois jours avant l’Earth Hour qui éteint les monuments une heure en soirée pour alerter sur le changement climatique.

Puisse cet hommage au grand homme garder sa mémoire et sa contribution à la profession.

À votre écoute

Partagez vos souvenirs personnels de l’éclairagiste en commentaires de cet article.

Approfondir le sujet

 

 

Quelques articles de presse

Photo en tête de l’article : Pierre Bideau, éclairagiste – portrait, juin 2014, extrait du site Web de ACE – Association des concepteurs lumière et éclairagistes

Livres

Lumières architecturales en France, de Vincent Laganier

Les réalisations lumière les plus significatives en architecture de 1985 à 2000 en France ? Lumières architecturales en France, Vincent Laganier

En savoir plus...

La lumière urbaine, éclairer les espaces publics, de Roger Narboni

Livre fondateur du métier de concepteur lumière en France. La lumière urbaine, éclairer les espaces publics, de Roger Narboni. Une référence collector.

En savoir plus...

La conception lumière, appréhender le contexte, les enjeux et les acteurs

Coordonné par l’ACE et rédigé par 57 contributeurs représentatifs du projet d'éclairage, nouvel ouvrage de référence pour la conception lumière au Moniteur.

En savoir plus...

La Tour Eiffel, un phare universel, de Catherine Orsenne

Redécouvrez la Tour Eiffel, un phare universel, depuis le monument, de son sommet ou les hauts lieux de Paris en photographies par Catherine Orsenne.

En savoir plus...

Jacopozzi : le magicien de la lumière, par Fabien Sabatès

Superbe livre richement illustré sur Jacopozzi, le magicien de la lumière. Fabien Sabatès conte l'inventeur des illuminations de Paris et de la Tour Eiffel.

En savoir plus...

Équipe du projet

Concepteur lumière Pierre Bideau Roger Narboni Concepto François Migeon 8'18" Wonderfulight Quartiers Lumières
Directeur artistique Pierre Arnaud de Chassy Poulay
Élu Didier Borotra
Peintre Claude Monet
Association AFE ACE
Directeur Alain Maugard
Éditeur Éditions LUX Signify

Poursuivez votre recherche

Sujets Pierre Bideau hommage Pierre Bideau Tour Eiffel Tour Eiffel Eclairage tour Eiffel Illumination tour Eiffel éclair tour Eiffel Tour Eiffel nuit Tour Eiffel Paris Tour Eiffel la nuit Tour Eiffel illuminée Conception lumière Pionnier Éclairage Lumière Hommage Rendre hommage Grand homme Installation électrique Son et lumière Spectacle son et lumiere notre dame Notre Dame de Paris Spectacle son et lumiere notre dame de paris Monument Monument historique Monuments Historiques France Mise en lumière Mise en lumière architecturale Lumières architecturales en France Illumination architecturale Illumination Paris Chambray-lès-Tours Carrefour de l’Hippodrome Colonne lumière Pont du Gard Caen Plan lumière SDAL (Schéma directeur d’aménagement lumière) Sdal Seville Exposition universelle Expo 92 Biarritz Bord de mer Littoral Cathédrale Saint-Gatien Tours Cathédrale de Rouen Les Nuits Lumières Bourges Fil Ariane Grand théâtre de Bordeaux Bordeaux Enceinte Le Mans An 2000 Scintillement Phare Tour Phare Flash Chenonceau Château de Chenonceau Jardins Chenonceau Acropole Athènes Jeux Olympiques d’été 2004 Athènes 2004 Association Association éclairage Témoignage Distinction Earth Hour
Effets lumière Lumière blanche Lumière blanc chaud Lumière blanc froid Lumière colorée Lumière rasante Lumière en contre-plongée Lumière en contre-jour Lumière graphique Lumière orange Lumière bleue
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage urbain Éclairage public Éclairage extérieur Éclairage dynamique
Professions Électricien Installateur Installateur électricien Installateur éclairage Éclairagiste Concepteur lumière
Supports Texte Photo Article Brochure
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x250 Animated
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

5 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Maxime Brunois
    29 mars 2021 at 12 h 41 min

    Merci Monsieur Bideau et merci Vincent 🙂

  • BIDEAU Geneviève
    29 mars 2021 at 22 h 22 min

    Un grand merci à Vincent LAGANIER et tous les concepteurs pour ces témoignages qui me bouleversent.
    Je sais que Pierre était apprécié de tous pour son travail et ses réalisations, je me rends compte qu’il était aussi aimé pour ses qualités d’homme.

    Je viens de revivre grâce à vous, tout ce que j’ai vécu et partagé, durant 55 ans avec Pierre, puisque j’étais son épouse mais aussi sa secrétaire.
    Mon chagrin est un peu adouci de savoir qu’il ne sera pas oublié, il mérite pleinement cette reconnaissance qu’il n’a jamais recherchée par modestie et pudeur. Il était passionné, il a beaucoup de satisfaction à réaliser ses « illuminations « .
    Avec ma sincère reconnaissance.
    Très cordialement et amicalement.
    Geneviève Bideau

    • 30 mars 2021 at 13 h 20 min

      Merci pour vos mots qui me touchent.

      J’ai essayé de retranscrire le sentiment d’une profession qui est en deuil de Pierre Bideau. Autant pour ses réalisations professionnelles que ses qualités relationnelles.

      Comme dit Jules Renard : « Dans l’ombre d’un homme glorieux, il y a toujours une femme qui souffre ». Oui, les épouses ont souvent œuvré dans l’ombre, au service d’un grand homme, dans le travail quotidien de l’activité d’une entreprise.

      Par ce petit mot, je vous adresse toutes mes condoléances, à vous et votre famille. Que Pierre Bideau reste aussi dans notre mémoire pour sa bienveillance à l’égard des autres.

    • Tanguy
      5 avril 2021 at 17 h 34 min

      Mes plus sincères condoléances pour la perte de votre mari. Il était le cousin de ma grand mère ( Yvonne Brenner « Bideau » )

  • Bernard SANSELME
    3 avril 2021 at 22 h 19 min

    J’apprends avec émotions la disparition physique de Pierre. Il restera longtemps dans nos mémoires, nous qui avons eu la chance de le croiser. Mais bien haut de là, la trace qu’il à laissées par ses réalisassions restera « gravée dans la marbre » pour la postérité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.