Interview

Nouvelle réglementation européenne pour un essaim de drones

Différence entre zones d’envol et de sécurité pour un spectacle de drones lumineux. Nouvelle réglementation européenne pour un vol en essaim.
10 février 2022

Comment fonctionne le plan de vol d’un spectacle d’essaim de drones ?

Édouard Ferrari : pendant le spectacle, pour tous les drones les trajectoires sont prédéfinies. Ils suivent bêtement leur plan de vol définit à l’avance. Chacun des appareils ne connaît pas la position de ses copains.

Comment gérez-vous la sécurité des drones ?

Édouard Ferrari : nous avons été les premiers en France à avoir l’autorisation de la Direction de la sécurité de l’aviation civile – DSAC – sur la nouvelle réglementation européenne des drones pour les professionnels. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2021 par le biais de l’Agence européenne de la sécurité aérienne – EASA.

La réglementation nationale a été écrite il y a plusieurs années pour réguler les drones. Cette réglementation ne prévoit pas le vol avec plusieurs télépilotes. Ce qui rend le spectacle de drones dans une zone grise.

Avec la mise en place de la réglementation européenne, les vols en essaim ont un cadre juridique clair.

Depuis l’accident de drones en Chine le 4 octobre 2021, la DSAC a décidé de décrété que les spectacles de drones tiendraient uniquement de la réglementation européen.

Pour autant, un tel événement n’arriverait jamais en France. En effet, nous avons une zone de sécurité obligatoire pour produire un spectacle de drones.

Quelle est la base de la réglementation européenne d’un essaim de drones ?

Édouard Ferrari : on part d’un postulat de risques pour faire un spectacle de drones, par exemple, sur l’aérodrome de Lyon-Bron.

  • Avec la réglementation nationale, c’est impossible car on veut faire voler des avions.
  • Avec la réglementation européenne, ça peut être possible.

Pourquoi ? Parce que l’aérodrome de Bron est fermé la nuit. Le lieu est sécurisé, il n’y a personne qui peut entrer à l’intérieur, car il est contrôlé de toutes parts. Ça tombe bien, je fais des spectacles de drones de nuit dans un lieu sécurisé. Donc, on peut avoir une autorisation de la DSAC pour un spectacle nocturne sur l’aérodrome de Lyon-Bron.

Quelle est la différence entre zone d’envol et zone de sécurité ?

Édouard Ferrari : dans un contexte d’exploitation, pour chaque spectacle nous définissons une zone d’envol et une zone de sécurité.

  • zone d’envol: c’est là que nos drones vont voler, jusqu’à une certaine hauteur.
  • zone de sécurité: elle est calculée en prenant en compte un drone qui s’échappe et qui part complètement à la dérive.
Avant décollage du spectacle de drones lumineux – Zone d’envol – vue au zénith de drone photo © Allumee

Le cas le plus défavorable est pris en compte : défaillance électronique, puissance des moteurs maximale, déplacement à 30°, vent arrière maximum…

Comment calculez-vous la zone de sécurité d’un spectacle ?

Édouard Ferrari : on place des observateurs autour de notre zone d’envol. Ils ont pour mission de bien vérifier qu’il n’y a aucun drone qui s’échappe. Un observateur mettrait trois secondes à prendre la décision de désactiver un drone. Alors, pour le calcul de la zone de sécurité, nous prenons aussi en compte trois fois la vitesse du vent, plus la chute balistique du drone au sol. Ça donne une zone d’environ 150 mètres de rayon et 300 mètres de large.

À quoi sert le protocole d’urgence ?

Édouard Ferrari : le protocole d’urgence sert si un hélicoptère Dragon de la sécurité civile doit passer ou qu’il y a un problème dans le public. On fait alors se poser tous les drones au sol et on arrête tout le spectacle. Si un hélicoptère a besoin d’urgence de la place, on peut même les faire tomber rapidement dans la zone d’envol.

Spectacle de drones lumineux – Sapin de Noël © Allumee

Quand un 14 Juillet sans feu d’artifice ?

Édouard Ferrari : le 14 Juillet, c’est une coutume. Il ne faut pas oublier qu’on est dans l’explosion, dans l’instantané de la fête nationale. À mon sens, le feu d’artifice aura encore de nombreuses années devant elle.

Avec Allumee, on est dans le spectacle son et lumière, dans un spectacle féerique comme la féerie de Noël.

 

A suivre…

Édouard Ferrari : de l’informatique à la création de start-ups

Approfondir le sujet

Photo en tête de l’article : drones lumineux Drotek IO Star, apres allumage, rangement Allumee © Vincent Laganier

Équipe du projet

Prestataire Édouard Ferrari Allumée
Ministère Direction de la sécurité de l’aviation civile – DSAC Ministère de la Transition écologique et solidaire
Association Agence européenne de la sécurité aérienne – EASA

Poursuivez votre recherche

Sujets Réglementation drone Réglementation européenne Drone Essaim Essaim drone Essaim drone spectacle Essaim drones Escadrille drones Escadrille drones spectacle Drone show Drone show France Spectacle de drones Spectacle drone Spectacle drone sécurité Drone sécurité Drone accident Accident de drone Accident drone Chine Spectacle drone Chine Ballet de drone Chine Drone show Chine Spectacle drone France Ballet de drone France Réglementation nationale Réglementation française Zone envol Zone d’envol Zone envol drone Zone sécurité Zone de sécurité Zone sécurité drone Zone sécurité spectacle Zone sécurité spectacle drone Zone sécurité drone show Protocole urgence 14 juillet Feu artifice 14 juillet 2021 Drone light show
Effets lumière Lumière graphique Lumière colorée
Techniques d'éclairage Éclairage événementiel Éclairage décoratif Éclairage LED
Professions Pilote de drone Créateur numérique
Supports Texte Photo
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.