Réalisation

Olafur Eliasson : Map for unthought thoughts

Troisième événement de l’exposition Olafur Eliasson, Contact, du 17 décembre 2014 au 16 février 2015 à la Fondation Louis Vuitton de Paris.
6 janvier 2015

Je pénètre alors dans un espace parfaitement circulaire. Enfin, l’illusion est parfaite. Au mur, telle des moucharabiehs, une trame de lignes parallèles et croisées est projetée. Map for unthought thoughts. Les ombres des personnes qui visitent l’exposition également.

Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 - Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Photo : Iwan Baan
Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 – Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Photo : Iwan Baan

Pour prendre de la distance par rapport à ce que je perçois, en me reculant sur la gauche, je me heurte à un mur souple et me fait immédiatement rappeler à l’ordre par les gardiens de l’exposition…

Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 - Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Photo : Iwan Baan
Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 – Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Photo : Iwan Baan

Oh surprise, il s’agit d’un miroir textile suspendu entre le plafond et le sol. L’espace n’est alors que demi-cylindrique.

Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 - Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Photo : Iwan Baan
Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 – Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Photo : Iwan Baan

Jubilant plaisir visuel :

  • D’un côté, je suis attiré par l’unique source de lumière au milieu de l’arc de cercle, éblouissante et en lumière blanc froid.
  • De l’autre, par les jeux d’ombres des gens autour de moi, plus ou moins grands, selon la distance à la source lumineuse.

Les visiteurs deviennent acteurs de l’installation. Certains s’amusent à prendre des photos des uns et des autres dans des poses humoristiques, amoureuses, voire originales. D’autres se regardent dans le miroir et l’espace qui s’y reflète.

Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 - Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Photo : Iwan Baan
Olafur Eliasson, Map for unthought thought, 2014 – Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Photo : Iwan Baan

Côté technique, il s’agit d’une lampe à décharge placée dans un dispositif sur mesure. Un masque sert de cache au-dessus de la source pour ne pas éclairer le plafond. J’ai l’impression qu’elle a une température de couleur de 4200 à 5000 K.

Les ombres des lignes sont produites par cinq barrières en demi-arc de cercle placées devant une seule lampe. J’ai l’impression que cinq inclinaisons de lignes sont utilisées par l’artiste, dans cinq angles différents, pour parvenir à cet effet de moucharabieh.

« Carte pour les pensées non pensées ». Telle pourrait-être la traduction en français du nom de cet événement donné par Olafur Eliasson : Map for unthought thoughts. Assurément, elle ne laisse pas indifférente la raison.

Après un bon moment à photographier et filmer l’espace précédant pour essayer de comprendre tous les détails de l’exécution de l’œuvre, je décide de poursuivre ma visite.

Parcourir l’exposition Contact

Approfondir le sujet

Waterfall de Olafur Eliasson aux jardins de Versailles, l’eau liquide

ZOOM -

Évènement

  • Essayons la lumière à Nantes : atelier ACE-AFE
  • ATELIER LUMIèRE - Atelier d’expérimentation de la lumière, atelier ACE-AFE, Essayons la lumière à Nantes ! Jeudi 12 avril 2018, école des Beaux-arts de Nantes-Saint-Nazaire.
  • Date : du jeudi 12 avril 2018 au jeudi 12 avril 2018
  • Lieu :
    • École des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire
    • Nantes, France

Équipe artistique

Plasticien lumière Olafur Eliasson

Équipe du projet

Poursuivez votre recherche

Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Fondation Louis Vuitton
  • Paris, France

— Articles connexes —

Véritable livre d'artiste, voici le premier ouvrage sur Olafur Eliasson en français. Livre paru pour son exposition à la Fondation Louis Vuitton de Paris.
— En savoir plus
Livre

Olafur Eliasson Contact

Véritable livre d'artiste, voici le premier ouvrage sur Olafur Eliasson en français. Livre paru pour son exposition à la Fondation Louis Vuitton de Paris.
Olafur Eliasson, Double infinity, 2014
Installation de l’exposition Olafur Eliasson, Contact à la Fondation Louis Vuitton de Paris. Double infinity est un double-jeu de lentille plan convexe.
— En savoir plus
Réalisation

Olafur Eliasson : Double infinity

Installation de l’exposition Olafur Eliasson, Contact à la Fondation Louis Vuitton de Paris. Double infinity est un double-jeu de lentille plan convexe.
Cinquième évènement de l’exposition Olafur Eliasson, Contact. Du 17 décembre 2014 au 16 février 2015 à la Fondation Louis Vuitton de Paris.
— En savoir plus
Réalisation

Olafur Eliasson : Contact

Cinquième évènement de l’exposition Olafur Eliasson, Contact. Du 17 décembre 2014 au 16 février 2015 à la Fondation Louis Vuitton de Paris.
Dans la promenade qui entoure le bassin de la Fondation Louis Vuitton, le Grotto, découvrez l'installation pérenne de Olafur Eliasson : Inside the horizon.
— En savoir plus
Réalisation

Olafur Eliasson : Inside the horizon, une architecture à vivre

Dans la promenade qui entoure le bassin de la Fondation Louis Vuitton, le Grotto, découvrez l'installation pérenne de Olafur Eliasson : Inside the horizon.
Première installation de l’exposition Olafur Eliasson, Contact, à la Fondation Louis Vuitton. Touch, une météorite sous la lumière magique.
— En savoir plus
Réalisation

Olafur Eliasson : Touch, une météorite sous la lumière

Première installation de l’exposition Olafur Eliasson, Contact, à la Fondation Louis Vuitton. Touch, une météorite sous la lumière magique.