Sara Castagné, mettre en lumière en co-conception
Previous
ALÉATOIRE

Sara Castagné, retour sur la présidence de l’ACE

Présidente de l’ACE de 2015 à 2018, Sara Castagné a construit avec une équipe de professionnels. Interview association.
par Nicolas Houel24 janvier 2019

ACE : Association des concepteurs lumière et éclairagistes

Quelles sont les actions que vous avez lancées à l’ACE entre 2015 à 2018 ?

Sara Castagné : j’ai pris le rôle de présidente avec beaucoup de sérieux, un peu comme si une mission m’avait été confiée. La chose la plus précieuse que j’ai eu c’est l’équipe avec laquelle j’ai œuvré les deux premières années. Un vrai bonheur, ils m’ont porté !

J’ai poursuivis toutes les choses qui avaient été initiées dans le bureau précèdent dont je faisais déjà partie pour les amener à terme. J’ai tenté d’écouter et de concilier, d’apporter du ‘positif’ pour que les membres de l’ACE se sentent bien, soient heureux de faire partie de cette association et renforcer l’esprit de communauté.

Et puis j’ai tissé aussi des relations positives avec l’extérieur :

  • les associations professionnelles de l’éclairage : AFE, Cluster Lumière, Syndicat de l’éclairage,
  • les associations internationales de concepteurs lumière : IALD, EILD, APDI, APIL,
  • les institutions comme le ministère de l’écologie, et enfin avec
  • la presse et les éditions spécialisées (web et papier).

Tout cela s’est fait dans la continuité mais avec une touche personnelle d’écoute, d’échange et de partage. Je remercie tous ceux qui ont crus en moi car finalement j’ai puisé mon énergie en eux !

Je suis très fière de redonner le flambeau à Virginie Nicolas, je crois en sa capacité à amener de la fraîcheur et du renouveau à l’ACE.

De quel projet êtes-vous la plus fière durant cette présidence?

Sara Castagné : je dirai que la seule chose qui ne se serait pas faite sans moi c’est le Manifeste des concepteurs lumière pour des projets d’éclairage raisonnés, j’en ai eu l’idée et j’ai su convaincre. D’abord Rozenn Le Couillard qui m’a donné une énergie folle dans cette aventure, puis les 12 membres de l’ACE qui ont su synthétiser nos propos sous une forme très juste et précise.

Equipe du Manifeste ACE durant le brainstorming © ACE

Comment le Manifeste des concepteurs lumière engage-t-il la profession ?

Sara Castagné : les postures décrites dans le Manifeste sont difficiles à tenir, mais c’est une sorte de guide, si nous nous questionnons au départ sur tous les aspects qui pourraient réduire l’impact de l’éclairage artificiel sur le réchauffement climatique, c’est déjà fantastique !

Brainstorming pour le Manifeste des concepteurs lumière © ACE

Nous devons maintenant développer et inventer les moyens qui vont nous permettent de mesurer et de quantifier pour pouvoir dire que nous contribuons à l’effort collectif. Cela pourra même être difficile de se dire qu’il faudrait supprimer tel ou tel matériaux, tel ou tel effet lumineux, tel ou tel spectre lumineux, tel ou tel type de projet, mais chacun sera libre d’aller au bout, d’appliquer un peu, de bouger le curseur sur son engagement.

728x90 Animated

De toute façon l’humanité va continuer à s’éclairer artificiellement, comme se nourrir d’ailleurs ! Donc disposer des éléments pour comprendre ce qui impacte sur le réchauffement climatique et pouvoir mesurer cet impact et connaître les leviers pour respecter tel ou tel critère sera toujours utile, voir nécessaire. C’est faire de l’innovation car c’est bien en essayant de se sortir d’une situation difficile qu’on innove.

Equipe du livre ACE de la conception lumière au Moniteur © ACE

Que dire alors de l’ouvrage de la conception lumière produit aussi par l’ACE ?

Sara Castagné : le livre sur la conception lumière était un travail monumental, avec du recul quelle folie !! il n’a pu se faire que parce que des personnes engagées se sont investies pleinement, à tous les niveaux : les auteurs, les relecteurs de chapitres, les relecteurs de cohérence.

Frise chronologique des étapes de la rédaction et de la publication du livre ACE de la conception lumière © ACE

Je voudrais particulièrement citer deux personnes dans cette aventure humaine qui a duré deux années :

  • Marc Dumas qui quand il était président  de l’ACE a dit ‘on y va’, et qui a su convaincre tous les concepteurs lumière participant.
  • Fanny Guérard qui a porté deux années durant la coordination de l’ouvrage au côté de notre éditeur avec une exigence constante qui fait aujourd’hui la qualité de l’ouvrage.

Il nous manquait cet ouvrage, je pense qu’il marque une étape au sein de la reconnaissance du métier en France.

Ces deux productions ont permis à l’ACE de créer des collaborations en interne et avec des personnes extérieures, de créer du lien, de générer une forme d’enthousiasme très positive pour le métier et surtout de partager nos expériences et nos savoirs, de les mettre en commun. C’est très important car maintenant nous avons ce socle commun.

Propos recueillis par Nicolas Houel le 31 octobre 2018

728x90 Animated

A suivre…

Sara Castagné, besoin de formation en conception lumière

 

Photo en tête de l’article : équipe du livre ACE de la conception lumière au Moniteur © ACE

ZOOM +

 
Manifeste des concepteurs lumière en images
 
La conception lumière, appréhender le contexte, les enjeux et les acteurs
 
« L’ACE vous coach » pour PLDC Paris !
 
Sara Castagné, la conception lumière made in France

Lieu

  • ACE
  • Paris, France

Équipe du projet

Livres

La conception lumière, appréhender le contexte, les enjeux et les acteurs

Coordonné par l’ACE et rédigé par 57 contributeurs représentatifs du projet d'éclairage, nouvel ouvrage de référence pour la conception lumière au Moniteur.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

Le lexique de l’éclairage professionnel est un guide pratique bilingue français-anglais. Il s’adresse à tous les professionnels de la conception architecturale, de l'éclairage et de la communication.

En savoir plus...

Lumière dans la Cité, vecteur de cohésion sociale ?

Avec le soutien de l’UNESCO, l’artiste-concepteur de lumière, Zorica Matic, publie les actes du colloque : Lumière dans la Cité, vecteur de cohésion sociale ?

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Nicolas Houel
Nicolas Houel
Diplômé de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes, il s'est d'abord intéressé à la lumière au travers d'illustrations architecturales, élaborant ses compositions avec ce sujet comme élément fondateur. Porté par les valeurs de complémentarité et de pluridisciplinarité, il puise dans des champs disciplinaires variés ses réflexions sur les usages de la lumière, contemporains et prospectifs.
1 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Maxime Brunois
    24 janvier 2019 at 17 h 42 min

    C’est plaisant de voir réunies autant de pointures autour d’une table où la bonne humeur semble être au RDV. C’est la sensation que j’ai eu en lisant le bouquin de l’ACE : une grande famille de noctambules modestes et intelligents au service du bonheur des hommes.
    Longue vie à l’ACE et à ses compères.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE