Interview

Technologie, architecture et spectateur chez Moment Factory

Avec la technologie du vidéo mapping, la perception de l’architecture change dans le spectacle. Point de vue d’Amahl Hazelton de Moment Factory.
24 septembre 2018

Quelles conséquences la technologie apporte à l’architecture et au spectacle ?

Amahl Hazelton : pour la première fois dans l’histoire de l’architecture et de l’humanité, la technologie de la lumière nous permet de transformer la perception de l’espace qui nous entoure complètement, de créer des illusions autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Ça veut dire qu’on est en train de rebâtir la perception des espaces architecturaux et organiques avec ce qui est la plus légère et très possiblement la plus noble matière de la construction, la lumière.

Aéroport de Los Angeles, terminal Tom Bradley, 7 installations multimédia, USA © Moment Factory
Aéroport de Los Angeles, terminal Tom Bradley, 7 installations multimédia, USA © Moment Factory

Comment faire pour rebâtir la perception en lumière ?

Amahl Hazelton : sans avoir besoin de construire en béton, nous pouvons à l’aide de cette matière légère transformer ce que l’on perçoit comme une matière en vidéo mapping. Nous travaillons en complémentarité avec l’architecture et l’urbanité pour créer des espaces qui peuvent transmettre des messages, des expériences.

Depuis le début des premières structures construites, l’architecture a toujours été autant un langage vernaculaire qu’un véhicule de communication propre à un lieu et son peuple. La lumière nous permet d’avoir un vocabulaire d’architecture beaucoup plus nuancé et même bidirectionnel.

Ode a la vie, Sagrada Familia, Barcelone - Festival La Merce - Spectacle multimédia
Ode a la vie, Sagrada Familia, Barcelone – Festival La Merce – Spectacle multimédia © Moment Factory
Ode a la vie, Sagrada Familia, Barcelone - Festival La Merce - Spectacle multimédia
Ode a la vie, Sagrada Familia, Barcelone – Festival La Merce – Spectacle multimédia © Moment Factory

Que change la lumière connectée via un smartphone ?

Amahl Hazelton : auparavant, dans l’architecture et dans l’art public, nous étions condamnés a apprécier la vision de l’architecte, l’urbaniste ou l’artiste créateur imposant une sculpture. Idéalement, elle devait résister au passage du temps et à la météo ; et ce pendant des milliers d’années. Il y a aujourd’hui une place peut-être encore plus importante pour les architectes inspirés, mais la civilisation d’aujourd’hui ne veut pas nécessairement être condamnée qu’à être spectatrice. Elle veut aussi participer à et à avoir une influence sur les espaces qui l’entourent. Beaucoup voient les smartphones comme un appareil séparé de son propriétaire. Pour nous, cet appareil fait partie de l’individu. C’est juste une extension du corps pour que le public puisse toucher, influencer, s’engager avec le rendu. Nous le voyons comme une extension de l’être et non comme un portail par lequel l’individu peut accéder  l’expérience désirée.

Spectacle Mystic Tree Show, parc thématique de Songcheng, Hangzhou, Chine
Mystic Tree Show, parc thématique de Songcheng, Hangzhou, Chine, 2017 © Moment Factory
Spectacle Mystic Tree Show, parc thématique de Songcheng, Hangzhou, Chine
Mystic Tree Show, parc thématique de Songcheng, Hangzhou, Chine, 2017 © Moment Factory

Comment ont évolués les besoins humains dans l’urbain ?

Nous connaissons la pyramide des besoins humains de Maslow. Au fond, il y a tout ce qui touche la sécurité et la subsistance. Après, nous entrons dans l’idée d’information, et de s’orienter vers l’environnement.

  • Qu’est-ce que la lumière peut amener à l’humanité ?

Notre défi à Moment Factory est d’appliquer une lumière qui puisse satisfaire des besoins les plus élémentaires jusqu’aux plus spirituels.

  • Comment un geste de lumière peut autant servir le concept de sécurité, de signalétique, d’orientation que de donner une signature à un espace ?
  • Comment finalement pouvons-nous évoluer d’une société de spectateur à une société d’acteur et de participant ?

Nous trouvons qu’il y a quelque-chose très libérateur, très démocratisant et inclusif dans cette notion de lumière participative et interactive.

Moment Factory, 6250 Avenue du Parc, agence de Montréal, Québec, Canada © Vincent Laganier

Quel type de spectacle Moment Factory conçoit-il ?

Les spectacles et destinations que créent Moment Factory peuvent être unidirectionnels ou bidirectionnels. Certains sont quasiment comme un player de DVD ; chaque fois que tu appuies sur le bouton, ça allume tout l’environnement. Nous créons aussi de plus en plus des spectacles qui sont plus comme un jeu vidéo. Il faut alors qu’il capte des infos de son environnement et change le contenu à diffuser en fonction de ces données. C’est quelque chose de complètement différent.

Propos recueillis par Vincent Laganier le 23 février 2018 à Montréal

A suivre…

Compétences, contenu multimédia et espaces publics chez Moment Factory

Approfondir le sujet

Partager la lumière

Équipe du projet

Entreprise Moment Factory Amahl Hazelton
Client Aéroport de Los Angeles Festival La Mercè Parc Songcheng

Poursuivez votre recherche

Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Moment Factory
  • Montréal, Québec, Canada

Livres

Penser la lumière, de Dominique Bruguière

Réflexion sur la composition de la lumière à la scène par l'éclairagiste, Dominique Bruguière. Au théâtre, à l'opéra et la danse, Penser la lumière.

En savoir plus...

Ambivalences de la lumière

Sous la direction de Charlotte Beaufort et de Marylène Lebrère, actes du colloque interdisciplinaire et international, ambivalences de la lumière.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

— Articles connexes —

Made in Québec. Amahl Hazelton, chef de stratégie et développement des espaces urbains, présente Moment Factory.
— En savoir plus
Interview

Moment Factory : l’agence des environnements immersifs multimédia

Made in Québec. Amahl Hazelton, chef de stratégie et développement des espaces urbains, présente Moment Factory.
La gestion des compétences, du contenu multimédia et des espaces urbains est un savoir-faire clef de Moment Factory. Interview de Amahl Hazelton.
— En savoir plus
Interview

Compétences, contenu multimédia et espaces urbains à Moment Factory

La gestion des compétences, du contenu multimédia et des espaces urbains est un savoir-faire clef de Moment Factory. Interview de Amahl Hazelton.
19ème édition du festival Montréal en Lumière. Au cœur du Québec, reportage sur l’événement de la gastronomie, du spectacle et des lumières pour Illuminart.
— En savoir plus
Article

Montréal en Lumière 2018 : coup de projecteur sur la ville

19ème édition du festival Montréal en Lumière. Au cœur du Québec, reportage sur l’événement de la gastronomie, du spectacle et des lumières pour Illuminart.
Pour le tourisme, l’expérience Lumina est un parcours nocturne multimédia. Entretien avec Jonathan St-Onge pour Lumina de Moment Factory.
— En savoir plus
Réalisation

Parcours nocturnes Lumina : la success story de Moment Factory

Pour le tourisme, l’expérience Lumina est un parcours nocturne multimédia. Entretien avec Jonathan St-Onge pour Lumina de Moment Factory.
Le montage d’un parcours Lumina nécessite une équipe projet. Jonathan St-Onge de Moment Factory explique trois rôles clefs : son, vidéo et éclairage.
— En savoir plus
Réalisation

Parcours Lumina : équipe du projet, son, vidéo et éclairage

Le montage d’un parcours Lumina nécessite une équipe projet. Jonathan St-Onge de Moment Factory explique trois rôles clefs : son, vidéo et éclairage.