Georges Fessy : photographe d’architecture et du patrimoine
Previous
ALÉATOIRE
ENS Paris-Saclay : éclairage de Nawel Creach-Dehouche
Next

Écrans connectés : les filtres lumières bleue sont-ils efficaces pour le sommeil ?

Filtres lumières bleue. Comment diminuent-ils les effets sur le sommeil de nos écrans connectés lumineux ? Claude Gronfier, chronobiologiste à l'INSERM.
par Sophie Caclin15 novembre 2016

De nombreux filtres lumière bleue existent sur le marché. Lesquels sont efficaces pour mieux trouver le sommeil ? Interview de Claude Gronfier, chercheur et chronobiologiste à l’INSERM de Lyon dans le laboratoire U846 : Institut cellule souche et cerveau.

Pourquoi les écrans de nos appareils modernes peuvent impacter notre sommeil ?

Claude Gronfier : les écrans actuellement disponibles – téléviseur, ordinateur, smartphone – fonctionnent presque tous à LED. Ces LED comportent une grande quantité de bleu auquel sont particulièrement sensibles les cellules ganglionnaires à mélanopsine de notre rétine. Lors d’une exposition tardive à cette lumière, les cellules à mélanopsine empêcheront la production de mélatonine qui nous permet de nous endormir car elles vont l’interpréter comme la lumière du jour. Le risque est de retarder notre horloge biologique, d’accumuler un retard de sommeil et d’être moins vigilant pendant la journée.

Existe-il aujourd’hui des solutions pour lutter contre cet effet non visuel de la lumière de nos écrans ?

Claude Gronfier : pour les écrans des téléviseurs, il n’existe pas encore de solution. Pour les smarphones et les ordinateurs, quelques solutions existent même si nous en sommes encore aux balbutiements. Les études menées et à réaliser permettront peut-être aux fabricants d’intégrer cette notion et de réfléchir à des applications spécifiques dans le développement de leurs nouveaux produits.

Commençons par les ordinateurs, pouvez-vous nous parler d’un filtre numérique efficace ?

Claude Gronfier : le logiciel f.lux est une solution intéressante. C’est un logiciel plutôt ancien – créé en 2009 – utilisé par tous les chronobiologistes que je connais mais découvert récemment par le grand public. Il agit sur l’éclairage et le rétroéclairage de l’écran d’ordinateur en faisant chuter le niveau de bleu quand vient la nuit. D’utilisation assez simple, il propose un réglage facile : entrée de sa localisation géographique et paramétrage du type de lumière artificielle utilisée le soir – halogène, fluorescence ou lumière du jour.

Logiciel f.lux - Copie d'écran - Image : Sophie Caclin

Logiciel f.lux – Copie d’écran – Image : Sophie Caclin

ndla : f.lux est un logiciel libre édité par Flux Software LLC. Il est disponible pour Windows, OS X (Mac) et Linux. Il est également possible de l’installer sur les smartphones de la marque Apple.

Son créateur, Michael Herf, programmeur de la Silicon Valley, propose aussi le site fluxometer sur lequel il décrit l’effet de la lumière de différentes sources de lumière – écrans, lampes – sur les cellules à mélanopsine, qu’il appelle “melanopic-lux”.

Est-ce que nos smartphones et tablettes bénéficient d’applications du même genre ?

Claude Gronfier : l’application f.lux peut être installée sur les smartphone de la marque Apple. Mais les I-Phone comportent depuis peu une fonctionnalité appelée “Night Shift” qui ajuste “automatiquement la couleur de l’affichage afin de privilégier les couleurs les plus chaudes du spectre une fois la nuit tombée”.

Effet de la fonctionnalité Night Shift sur smarphone Apple - Image : thenextweb.com

Effet de la fonctionnalité Night Shift sur smarphone Apple – Image : thenextweb.com

Pour les smarphones sous Android, l’application “Twilight” propose le même type de fonctionnalité en adoptant un filtre rouge.

Certaines tablettes proposent également une fonction permettant de modifier la couleur de l’écran en fonction de l’heure d’utilisation.

Fonctionnalité Blue Shade sur tablette Amazon - Image : goodereader.com

Fonctionnalité Blue Shade sur tablette Amazon – Image : goodereader.com

La plupart des tablettes n’a pas de rétroéclairage, certaines utilisent même des LED organiques, ce qui limite l’effet de la lumière bleue. Les liseuses utilisent la plupart du temps de l’encre électronique, sans effet. Si on ne connait pas bien les caractéristiques techniques de sa liseuse et que l’on aime lire le soir, le mieux est encore de privilégier les livres papier !

Est-ce que l’on connait réellement l’impact de toutes ces applications ?

Claude Gronfier : non, pas encore. Il existe de nombreuses études scientifiques prouvant que la lumière bleue des écrans peut avoir un impact négatif sur notre sommeil. Mais aucune étude n’a été menée à ce jour sur les applications dont nous venons de parler. C’est ce que nous devons maintenant réaliser.

Existe-il d’autres accessoires que les logiciels et applications, des filtres lumières bleue ?

Claude Gronfier : oui, on connait déjà les filtres à placer devant l’écran de l’ordinateur mais les plus prometteurs semblent être les lunettes qui protègent de la lumière bleue. Déjà en 2006, A. Sasseville et M. Hébert démontraient que les lunettes orange, qu’ils appelaient les “blue blockers glasses”, limitaient l’effet de la lumière bleue sur les cellules à mélanopsine. Depuis, de nombreuses études ont démontré l’effet bénéfique de ces lunettes dont le principe est repris par plusieurs opticiens et fabricants de verres optiques.

Lunettes anti lumière bleue - gammes bureautique et gaming- Image : Gunnar

Lunettes anti lumière bleue – gammes bureautique et gaming- Image : Gunnar

Quel conseil donneriez-vous aux utilisateurs tardifs d’écrans connectés ?

Claude Gronfier : l’impact bénéfique des applications et logiciels n’étant pas encore scientifiquement prouvé, le mieux est d’adopter une “bonne hygiène de lumière” en limitant l’utilisation des appareils le soir, au moins une heure avant le coucher, et surtout pendant la nuit en éteignant son smartphone par exemple.

Approfondir le sujet

Suite de l'article

Lieu

  • INSERM, Institut Cellule Souche et Cerveau (SBRI)
  • Bron, France

Poursuivez votre recherche

Sophie Caclin
Sophie Caclin
Fondatrice de l’agence Orpin de Lune. Accompagne les entités privées et publiques dans leurs projets liés aux domaines de l’éclairage et des automatismes pour le bâtiment et l’espace public. Auteur du Lexique de l’éclairage professionnel aux Editions Light ZOOM Lumière en 2016. Cultive cette spécialité, par expérience et par goût.
728x90 Animated
728x90 Animated
2 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Avatar
    DUPIN Alice
    13 novembre 2019 at 18 h 12 min

    Bonjour
    Nous sommes en 2ème année d’étude d’infirmière et dans le cadre d’un service sanitaire nous sommes un groupe de 5 personnes et devons intervenir dans un collège auprès de 4 classes de 4ème afin de les sensibiliser à la lumière bleue.
    Dans ce cadre, nous sommes à la recherche de supports tels lunettes, filtres afin de montrer aux élèves la différence que cela apporte mais nous ne pouvons supporter financièrement l’achat de ces supports.
    Pourriez vous si cela est possible nous faire parvenir peut être des supports de ce type.
    Merci pour votre réponse avant le lundi 18 novembre prochain
    Cordialement
    Le groupe IFSI de 5 personnes

    • Vincent Laganier
      15 novembre 2019 at 0 h 54 min

      @Alice Merci pour votre demande, mais je pense qu’il y a une erreur de casting… Voici nos missions sur le portail Light ZOOM Lumière.

      En bref, nous ne sommes pas fabricants de lunettes, ni de filtres colorés. Le mieux est de vous adresser directement
      – à des lunetiers, pour qu’il vous prête des montures de lunettes dépareillées,
      – un technicien d’une salle de spectacle dans votre commune, pour qu’il vous prête quelques bouts de feuille de gélatines ambre et bleue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.