Gasholder Park, éclipse artificielle à King's Cross de Speirs + Major
Previous
ALÉATOIRE
Prix « Artisan créateur de Lumière » 2017 : les lauréats
Next
728x90 Animated

Valérian de Luc Besson : lumières de l’écran au cinéma

Cinéma : quels sont les lumières du directeur de la photographie pour Valérian de Luc Besson, le film de science-fiction intergalactique, adaptation réussie de la BD.
par Vincent Laganier19 septembre 2017

Le dernier film 3D de Luc Besson, scénariste et réalisateur de « Valérian, et la cité des milles planètes », est un vrai plaisir visuel pour les amateurs de science-fiction intergalactique. Porté avec la fraîcheur et l’humour des acteurs Dane DeHaan, major Valérian dans le film, et Cara Delevingne, le sergent Laureline, c’est un divertissement réussi pour tous les âges qui permet de s’évader du quotidien.

Valérian et Laureline

Petit garçon, le grand cinéaste français a été fasciné par la bande dessinée Valérian et Laureline de l’écrivain Pierre Christin, illustrée par Jean-Claude Mézières et publiée par Dargaud en 1967. Besson a pris sa décision de monter le film après avoir été invité sur le tournage du film Avatar de James Cameron sorti en 2009. « Grâce à Avatar, on a eu l’impression que tout était désormais possible », dit-il.

Valérian et Lauréline, L’Empire des mille planètes, de Mézières et Christian – Couverture de la bande dessin originale © Dargaud

Limité par les effets spéciaux relativement rudimentaires des années 1990, il faudra que les technologies d’effets spéciaux progressent de manière spectaculaire pour que le cinéaste porte la bande dessinée à l’écran. Luc Besson déclare en riant : « Jean-Claude Mézières, qui a contribué à l’élaboration des décors du Cinquième élément, m’a dit : « Mais pourquoi tu fais ça ? Tu devrais faire Valérian ! ».

Valérian, et la cité des milles planètes, film de Luc Besson – acteur Dane DeHaan © 2017 VALERIAN SAS – TF1 Films Production © photo Vikram Gounassegarin

Pour transposer son imaginaire d’enfant sur grand écran, le réalisateur a constitué une équipe de fidèles collaborateurs très soudée :

  • Olivier Bériot, chef costumier,
  • Thierry Arbogast, directeur de la photographie,
  • Hugues Tissandier, chef décorateur.

Valérian, et la cité des milles planètes, film de Luc Besson – acteurs Dane DeHaan et Cara Delevingne © 2017 VALERIAN SAS – TF1 Films Production © photo Daniel Smith

« Le plus important a été la coordination entre le chef décorateur, le chef costumier, et le directeur de la photographie. Si vous considérez chacun de ces domaines séparément, vous êtes mal parti. La synergie doit venir des trois, et donc tous les jours, je voulais que le directeur de la photographie voie les costumes. Je voulais que le chef costumier voie les décors. On échangeait constamment sur tous ces éléments ».

Luc Besson, scénariste et réalisateur de Valérian

Lumières et mouvements

Contrairement à beaucoup de ses confrères, Besson préfère manier lui-même la caméra. Il confie à Thierry Arbogast, directeur de la photographie, le travail d’orchestration des lumières. Il a travaillé avec lui sur tous ses films depuis la sortie de Nikita en 1990, à l’exception d’un seul.

Valérian, et la cité des milles planètes, film de Luc Besson – Bromosaurs © 2017 VALERIAN SAS – TF1 Films Production

Après visionnage des story-boards et des références photographiques pendant la préparation, Arbogast a immédiatement saisi la dimension particulièrement colorée et vive du film.

« On a décidé d’utiliser une nouvelle technologie de projecteurs sur lesquels sont installées des LED de chacune des trois couleurs primaires rouge, vert et bleu. Ces projecteurs nous ont permis de varier la couleur, jusqu’à ce qu’on trouve la bonne nuance pour chaque décor. On a inséré des bandes lumineuses dans le décor qu’on pouvait contrôler par télécommande, si bien qu’on a pu s’amuser un peu avec les couleurs – un peu comme un peintre avec sa palette ! Ça a laissé beaucoup de souplesse à Luc, au point où il pouvait arriver sur le plateau et dire, « Je n’aime pas ce bleu, je préfèrerais qu’il soit comme ça ».

Thierry Arbogast, directeur de la photographie de Valérian

Valérian, et la cité des milles planètes, film de Luc Besson – acteurs Dane DeHaan et Cara Delevingne © 2017 VALERIAN SAS – TF1 Films Production © photo Domitille Girard

Selon l’action, chaque environnement nécessitait une tonalité particulière. Dans la scène où Bubble danse pour le major Valérian – Dane DeHaan dans le film – Arbogast a créé un halo doré.

« On a installé des rubans LED RGB dans les colonnes, derrière un vernis, puis on a utilisé le projecteur pour éclairer la scène d’une lumière douce, comme avec un spot. Ça ressemblait un peu à l’éclairage de la scène d’opéra du Cinquième élément, mais en plus doux et plus léger ».

Thierry Arbogast, directeur de la photographie de Valérian

Dans un tout autre genre, en partie inspirée par le quartier parisien de Pigalle connu pour ses sex-shops, c’est une atmosphère criarde qui caractérise Paradise Alley.

« Pour Paradise Alley, il fallait beaucoup de néons, de panneaux, de lumières clignotantes – il fallait que ce soit très riche en couleurs. On a aussi installé des projecteurs mobiles, comme si les rues étaient balayées par des faisceaux d’hélicoptères ou de drones ».

Thierry Arbogast, directeur de la photographie de Valérian

Valérian, et la cité des milles planètes, film de Luc Besson © 2017 VALERIAN SAS – TF1 Films Production © photo Eric Gandois

Tout au long du tournage, Arbogast a modifié la lumière afin qu’elle concorde avec l’ambiance de chaque scène.

« Je n’essaie pas de créer des raccords cohérents, comme cela se fait beaucoup dans le cinéma anglais. J’aborde le film scène par scène. Quand la lumière change, les scènes tranchent brutalement les unes avec les autres. Par exemple, on passe d’une plage ensoleillé et paf ! Tout d’un coup, on est dans l’Intruder bleu. Ou alors, on est dans l’atmosphère lumineuse et chaleureuse du Big Market, et on passe aux lumières froides d’une tout autre ambiance. C’est ce que j’aime le plus : la diversité de la lumière ».

Thierry Arbogast, directeur de la photographie de Valérian

Valérian, et la cité des milles planètes, film de Luc Besson – acteurs Dane DeHaan et Cara Delevingne © 2017 VALERIAN SAS – TF1 Films Production © photo Domitille Girard

A suivre…

Décor et éclairage de Valérian

Salles de cinéma immersive ICE by CGR

Équipe du projet

Réalisateur Luc Besson
Scénario Luc Besson
Bande dessinée Pierre Cristin Jean-Claude Mézières
Comédiens Dane Dehaan Cara Delevingne Clive Owen Rihanna Ethan Hawke Herbie Hancock Kris Wu Sam Spruell Alain Chabat Aymeline Valade Elizabeth Debicki Pauline Hoarau John Goodman Ola Rapace
Directeur de la photographie Thierry Arbogast
Costumes Olivier Beriot
Scénographe Hugues Tissandier
Musique Alexandre Desplat
Son Stéphane Bucher
Conception graphique Patrice Garcia Ben Mauro Marc Simonetti Feng Zhu Sylvain Despretz Alain Brion
Superviseur effets visuels Scott Stokdyk
Productrice effets visuels Sophie A. Leclerc
Assistant réalisateur Stéphane Gluck
Montage Julien Rey
Production Valérian SAS
Coproduction TF1 Films Production OCS TF1
Distribution Europacorp Distribution

Poursuivez votre recherche

Sujets Valérian Luc Besson Conception lumière Cinéma Écran Réalisation lumière Bande dessinée Jean-Claude Mézières Adaptation cinéma Mouvement lumineux LED RGB Projecteur Film Science-fiction
Effets lumière Lumière colorée Lumière graphique Lumière diffuse Lumière bleue
Techniques d'éclairage Éclairage cinématographique Éclairage LED
Professions Réalisateur Chef opérateur Directeur de la photographie
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Cinéma
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière

ZOOM +

 
Valérian de Luc Besson : décor, éclairage et salles ICE by CGR
 
Guide pratique de l’éclairage – Cinéma, Télévision, Théâtre – 5e éd.
 
10 éclairage LED des architectes et concepteurs lumière en France

Lieu

  • Cinéma CGR Marne-la-Vallée
  • Torcy, France

Livres

Guide pratique de l'éclairage - Cinéma, Télévision, Théâtre - 5e éd.

Unique en son genre, ce guide pratique aborde les aspects théoriques, esthétiques et techniques de l'éclairage en cinéma, théâtre et télévision.

En savoir plus...

Marvin E. Newman, photographe

Les lumières de la ville de New York méconnue vues par le grand photographe Marvin E. Newman. Un superbe ouvrage autour de la lumière.

En savoir plus...

Tamschick Media+Space, immersive narative installations

Scénographie d'exposition, art multimédia et 3D immersive. Un livre monographique de l'agence Tamschick Media+Space.

En savoir plus...

Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire