Gouttes lumineuses du restaurant les Grands Verres au Palais de Tokyo
Previous
ALÉATOIRE
Maison des Compagnons du Devoir en lumière
Next
728x90 Animated

Moucharabiehs de l’Institut du Monde Arabe à Paris

L’Institut du monde arabe IMA a rénové ses moucharabiehs. Retour sur le travail de l'architecte Daniel Vaniche de DVVD et le pilotage intelligent KNX.
par Vincent Laganier9 février 2018

L’Institut du monde arabe IMA est reconnaissable entre tous les bâtiments parisiens. Ses moucharabiehs mécaniques en façade, fortement iconiques, filtrent la lumière du jour à l’intérieur du bâtiment. Ils créent une trame architecturale propre à ce bâtiment. Dans cette prise de vue en tête de l’article, le photographe Georges Fessy met en scène autant sa transparence que son pouvoir de réflexion.

  • En 1987, ils étaient l’IMA était l’œuvre manifeste d’une équipe de jeunes architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio.
  • En 2017, l’architecte Daniel Vaniche de DVVD a assuré la restauration des moucharabiehs de l’IMA.

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – Façade Sud – Architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio © IMA, Thierry Rambaud

Le mouvement des moucharabiehs de cette façade a fonctionné jusqu’au début 2000, puis a été mis à l’arrêt suite aux soucis techniques rencontrés. En 2017, à l’occasion de ses 30 ans, la façade de l’Institut du monde arabe à Paris s’est offert une cure de jouvence. Les 240 moucharabiehs, dont la moitié des diaphragmes le composant sont mobiles, sont de nouveaux en fonctionnement.

Pour une remise en service des moucharabiehs, il fallait trouver “les moyens d’améliorer la fiabilité de ce prototype unique au monde, mais aussi d’utiliser les avancées techniques de notre temps pour les piloter de manière innovante” se souvient Daniel Vaniche.

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – Trame de moucharabiehs, vue intérieure – Architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio, DVVD © IMA, Fabrice Cateloy

Rénovation et économie

Pour Daniel Vaniche, “au-delà du plaisir des yeux, la rénovation permet de :

  • revoir jouer avec la lumière ces 240 panneaux,
  • réduire les consommations énergétiques du bâtiment,
  • améliorer le confort des utilisateurs et des visiteurs”.

“Afin d’arriver à remplir ces objectifs, nous avons d’abord fait analyser en laboratoire le fonctionnement de deux moucharabiehs, vérifier les points de faiblesses, les frottements néfastes à un usage régulier, les pistes d’améliorations possibles. Ce travail minutieux s’apparente plus à l’horlogerie qu’au bâtiment !” se rappelle Daniel Vaniche.

Composition architecturale

“Chacun des 240 moucharabiehs comporte en effet des milliers de pièces en alliage d’aluminium aéronautique, en acier et en bronze, avec un grand moucharabieh central, 40 petits qui l’entourent, 16 moyens en périphérie, et enfin 16 autres qui terminent la composition” précise l’architecte de la rénovation.

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – Dessin de composition en élévation de la trame des moucharabiehs, Plan DCE 101 – Architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio – Façade sud © IMA, DVVD

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – Trame de moucharabiehs, vue intérieure – Architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio, DVVD © IMA, Fabrice Cateloy

Le spécialiste des architectures métalliques Baudin Châteauneuf a réalisé la rénovation des 240 moucharabiehs. Daniel Vaniche explique que “la réparation a consisté en la reprise des galets en bronze et pièces de tringlerie trop sollicitées, l’utilisation d’éléments autolubrifiés, la reprise des pilotages électroniques, en y rajoutant des systèmes de sécurité…”

Pilotage intelligent

A l’origine, la Gestion technique du bâtiment GTB ne disposait pas de zonage, ni de remontée d’information des défauts mécaniques des iris en fin de course. “Traité initialement par le bureau d’étude Alto Ingénierie, le projet a été prescrit en ABB avec la solution Newron Technology doGate” raconte un article technique de Filière 3e. Actuellement, une solution basée sur un protocole ouvert KNX est installée pour gérer les moucharabiehs de l’IMA. Elle détecte 480 sorties « ouvrants » et 960 fins de course des iris.

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – détail grand iris des moucharabiehs, vue intérieure – Architectes Jean Nouvel et Architecture-Studio, DVVD © IMA, Fabrice Cateloy

“La rénovation des moucharabiehs va plus loin, et s’accompagne d’un pilotage automatisé individuel de chaque élément, le corrélant à l’éclairement, mais aussi à l’usage de l’espace concerné : un bureau ne fonctionne pas avec la même lumière ni à la même température qu’un espace d’exposition ou la bibliothèque !” précise l’architecte.

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – détail petit iris des moucharabiehs, intérieur – Architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio, DVVD © IMA, Fabrice Cateloy

Qualité environnementale

“Ce pilotage intelligent et la consommation électrique nécessaire à la mise en mouvement divisée par 20, grâce aux nouvelles technologies employées, vont dans le sens de la qualité environnementale” conclut Daniel Vaniche.

Institut du Monde Arabe IMA, Paris, France – Façade Sud – Architectes : Jean Nouvel et Architecture-Studio © IMA, Thierry Rambaud

De nuit, un éclairage LED complémentaire mais événementiel est prévu pour animer le parvis.

A suivre

Fête de la lumière à l’IMA

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Institut du Monde Arabe Jack Lang
Architecte Jean Nouvel Architecture-Studio
Architectes de la rénovation DVVD Daniel Vaniche
BET mécanique Alto Ingénierie Spectat
Entreprise de maintenance Baudin Châteauneuf

ZOOM +

 
Mosaïque électronique LED pour la façade de l’IMA à Paris
 
Louvre Abu Dhabi : architecture, mer et lumière par Jean Nouvel
 
Louvre Abu Dhabi : fenêtres et tapis lumineux de 8’18’’
 
Georges Fessy : photographe d’architecture et du patrimoine
 
2018, présentez vos réalisations en photos sur Light ZOOM Lumière

Lieu

  • Institut du monde arabe IMA
  • Paris, France

Livres

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

Ce guide pratique bilingue français-anglais s’adresse à tous les professionnels : architectes, concepteurs, bureaux d’études, fabricants, installateurs, laboratoires, écoles et collectivités.

En savoir plus...

Éloge de l'ombre, de Tanizaki Junichirô

Publié pour la première fois en 1978 dans l'admirable traduction de René Sieffert, Éloge de l'ombre, de Tanizaki Junichirô, est un livre culte. Une réflexion sur la conception japonaise du beau.

En savoir plus...

101 mots de la lumière dans l'architecture

74 architectes et concepteurs lumière donnent leurs définitions de 101 mots de la lumière dans l’architecture. Un livre à l'usage de tous.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Institut du Monde Arabe Moucharabiehs Paris France Rénovation Composition architecturale Pilotage KNX Consommation électrique
Effets lumière Lumière du jour
Techniques d'éclairage Éclairage soleil
Professions Architecte Ingénieur
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Musée
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated