Réalisation

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Tautem et Bmc2 à Marseille

Conception bioclimatique et éclairage LED du groupe scolaire Antoine de Ruffi à Marseille. Tautem Architecture et Bmc2 Architectes.

À l’entrée du nouveau quartier de la Méditerranée, proche de la tour CGA-CGM de Zaha Hadid, le groupe scolaire Antoine de Ruffi s’implante dans un faubourg de Marseille en mutation. Il est situé entre le viaduc autoroutier longeant les bassins du port et les anciens hangars, silos et savonneries. De l’autre côté, de grands ensembles d’habitation des années 70 et nouveaux logements. Plus loin, le quartier d’affaires des Docks avec sa tour la Marseillaise. Un pari relevé par Tautem Architecture et Bmc2 Architectes.

Vue aérienne du quartier du port, Marseille, France – Architectes © Tautem et Bmc2

« Concevoir une école pour des enfants âgés de 3 à 11 ans, aux besoins très différents avec, en fin de compte, un seul point commun : qu’ils aiment aller à l’école, qu’ils y trouvent le cadre d’apprentissage à la fois accueillant et protecteur qu’on attend de l’institution. C’est pourquoi l’ergonomie, le confort, l’attention d’une mise à hauteur d’enfants ont guidés le travail de conception globale, et ce jusque dans les moindres détails. »

Tautem Architecture et Bmc2 Architectes

Composition architecturale du groupe scolaire

Pour répondre à l’exiguïté de la parcelle, la composition architecturale de Tautem Architecture, associé à Bmc2 Architectes, s’inscrit en volume et élévation. Elle superpose deux écoles :

  • la maternelle organisée autour de sa cour en rez-de-chaussée,
  • l’élémentaire autour de sa cour et son préau au R+2.
Maquette BIM, groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes © Tautem et Bmc2

Un grand escalier se glisse dans l’épaisseur de la façade d’entrée du groupe scolaire. Il met en scène la montée de la rue jusqu’à la cour haute en rythmant les parcours quotidiens des enfants de manière fluide et lumineuse.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Ainsi, l’imbrication des deux écoles dans le modèle BIM « suggère aussi qu’on s’élève dans ce site remarquable en apprenant et en grandissant » précisent les architectes.

Façades monumentales, côté terre et mer

Côté terre, à l’angle de deux rues, la façade du bâtiment prend l’apparence d’un monolithe sculpté. En béton « bas carbone » gris clair, le finition alterne des parties sablées et lisses, mates et brillantes, jouant des ombres et des lumières dans les embrasures.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

D’une épaisseur de 100 cm, ces façades sont réalisées à partir d’un « double-mur ». Il s’agit d’un procédé de coulage simultané de deux voiles béton entre lesquels s’intercale un isolant rigide (système GBE®). Elles allient performance thermique et massivité des deux faces minérales.

Détail de façade du groupe scolaire, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Côté mer, une colonnade d’une trame de 120 centimètres est constituée de poteaux hexagonaux coulés en place. Elle élance le bâtiment et offre une protection solaire performante pour les expositions est et ouest dans la conception bioclimatique du bâtiment.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Depuis la cour, elle cadre les vues sur le port, le viaduc d’Arenc et le paysage de la Côte Bleue.

Façades filtrantes en cœur d’îlot

L’étagement des écoles du groupe scolaire n’est pas un empilement par défaut. La maternelle s’ouvre de plain-pied sur sa cour ensoleillée entre espaces verts.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

En plein ciel, l’école élémentaire s’organise autour d’une deuxième cour au deuxième étage.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Au moyen de grands châssis coulissants métalliques, les façades filtrantes mettent tous les locaux en communication de plain-pied avec la cour ou les balcons. En cœur d’îlot, le même choix est fait pour la maternelle et les restaurants du rez-de-chaussée.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

« Notre démarche environnementale a conduit à une conception spécifique pour chacune des façades permettant de maîtriser la lumière naturelle et offrir ainsi un confort d’usage optimal.

Ainsi, les vitrages généreux des façades sur cour sont protégés par les surplombs des planchers formant les préaux en cascade ».

Tautem Architecture et Bmc2 Architectes

Coupe transversale sur la cour, groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes © Tautem et Bmc2

 

 

Comme au théâtre, les deux ailes construites s’ouvrent en balcons successifs de deux mètres sur la cour intérieure. Leurs menuiseries sont entièrement coulissantes. Ainsi, depuis les salles de classes, l’accès est très facile aux coursives où peuvent se prolonger les apprentissages.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Architecture et éclairage intérieur

Les deux halls d’entrée et les salles de restauration du groupe scolaire Antoine de Ruffi sont habités par d’immenses bancs en bois qui s’enroulent pour habiller le plafond. Du mélèze des Alpes bio-sourcé a été utilisé avec sobriété, pour les grandes parois menuisées et vitrées entre les classes et les circulations et pour les aménagements mobiliers intégrés.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

En applique au plafond, de grands anneaux lumineux apportent de la douceur. Ces luminaires circulaires suspendus Wiggle de chez Regent se jouent des volumes intérieurs. Designer par Andreas Tobler, ils sont constitués de modules d’éclairage LED articulés à plus ou moins 25°. Ils offrent une lumière diffuse qui donne une autre dimension à la grande hauteur des pièces.

Architecture intérieure du groupe scolaire, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Éclairage des salles de classe et couleur

La structure poteaux-poutres libère le plan et apporte beaucoup de fluidité dans l’aménagement intérieur et l’évolution des usages dans le temps.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

La couleur a été généreusement appliquée à tous les éléments des aménagement intérieurs. Des plafonds acoustiques colorés sont glissées entre les nervures en béton brut tous les 120 centimètres. Ils scandent les salles et les classes.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Pour garantir l’éclairage général des tables, des lignes continues LED, Algebra system micro OP de chez Gruppo Raina sont fixées en applique sur les poutrelles.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Enfin, la toiture est constituée de sheds dans le même esprit d’optimisation architecturale : lumière du nord-est, épaisseur protectrice, inertie et sobriété.

Groupe scolaire, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly
Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

 

Éclairage fonctionnel extérieur tubulaire

La nuit, l’éclairage fonctionnel extérieur est réalisé avec des tubes luminescents Atlantic de chez Lysar.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Tubulaires, étanches et à LED, ils sont implantés à l’horizontale dans les coursives. Sur la colonnade et certains piliers des cours intérieures, ils sont fixés à la verticale.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Muni d’un diffuseur en polycarbonate extrudé transparent, ce choix d’éclairage industriel est plutôt surprenant. Est-ce dû la résistance aux chocs mécaniques de leur IK 10 ou à un choix purement économique par rapport au modèle de référence Sammode ?

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

Label Bâtiments Durables Méditerranéens

Le groupe scolaire Antoine de Ruffi est la première école de Marseille a recevoir le label Bâtiments Durables Méditerranéens (niveau argent), en phases conception et réalisation. Le bâtiment remplit les objectifs grâce à sa conception bioclimatique et ses dispositifs vertueux : confort thermique optimal, lumière naturelle et matériaux bio-sourcés.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

La massivité, l’épaisseur des murs, les grandes hauteurs sous plafond participent à l’inertie du bâtiment, au déphasage et donc au confort thermique, été comme hiver. Les salles de classe sont toutes traversantes. Le plancher chauffant rafraîchissant est relié à la boucle de géothermie marine « Thassalia ». Lors des périodes les plus chaudes, la chaleur est déstockée la nuit par un système d’ouvrants automatiques.

Groupe scolaire Antoine de Ruffi, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

« Conscient des contraintes du climat méditerranéen, nous avons utilisé le bois à l’abri des intempéries désireux d’accroître sa durabilité.

Nous avons saisi toutes les occasions de prescrire des matériaux bio-sourcés que ce soit pour les aménagements ou pour les sols, à l’intérieur comme à l’extérieur. »

Tautem Architecture et Bmc2 Architectes

Béton clair bas carbone produit à Marseille

Construit en béton clair, le bâtiment a été coulé en place et sans joints. L’entreprise Travaux du Midi a réussi cette mise en œuvre y compris la colonnade côté mer et les parties ajourées du grand escalier en façade.

Groupe scolaire et immeubles d’habitation, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

C’est un béton dit «bas carbone » qui est mis en œuvre. Il rempli plusieurs objectifs de réduction de l’impact environnemental. D’une part, les granulats servant de base proviennent de carrières du Nord de Marseille. Par ailleurs, le ciment a été fabriqué en grande partie à partir de laitiers provenant des hauts fourneaux de Fos-sur-Mer. Ces résidus ne sont habituellement pas utilisés et donc jetés. Ici, ils sont recyclés dans l’architecture contemporaine du groupe scolaire Antoine de Ruffi.

Groupe scolaire et vue sur tour la Marseillaise à gauche et la tour CGA-CGM à droite, Marseille, France – Architectes : Tautem et Bmc2 © Luc Boegly

L’entreprise de gros œuvre a installé son laboratoire sur place pour trouver la meilleure formulation et satisfaire la demande de la maîtrise d’œuvre. Un travail de grande précision sur l’enveloppe et sa matière qui vibre avec la lumière du jour vive à Marseille.

 

 

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage EuroMediterranée
Propriétaire Ville de Marseille
Architecte Tautem Architecture
Architecte associé Bmc2 Architectes
Matériel d'éclairage Regent Netelec Gruppo Raina Oggi Luce Arkos light Lysar
Référence produit d'éclairage Wiggle Algebra Atlantic
Installateur Ampéris
BET gros-œuvre BEST Portefaix
BET fluides Elithis
BET environnement Even Conseil
BET voirie, réseaux, divers Seri
BET Dépollution des sols Ekos
Acousticien Gui Jourdan
Économiste Dicobat
Ordonnancement, pilotage et coordination Alpha i Eco

Poursuivez votre recherche

Sujets Groupe scolaire Groupe scolaire Antoine de Ruffi Marseille Architecture Marseille Architecte Marseille Composition architecturale Façade Façade béton Trame Conception bioclimatique Bioclimatique Architecture bioclimatique Ecole élémentaire Ecole maternelle Cour intérieure Hall accueil Restaurant collectif Salle de classe Couleur Luminaire LED LED Reglette Toiture Shed Éclairage fonctionnel Bâtiments Durables Méditerranéens Matériau béton Bas carbone Béton bas carbone
Effets lumière Lumière du jour Lumière naturelle Lumière diffuse Lumière directe
Techniques d'éclairage Éclairage naturel Éclairage extérieur Éclairage intérieur Éclairage bureau
Professions Architecte Bureau d'études
Supports Texte Photo Axonométrie Coupe
Fonction du lieu École Enseignement
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Groupe scolaire Antoine de Ruffi
  • Marseille, France

Livres

Les défis de l'éclairage public, de Roger Narboni et Fanny Guerard

Contexte, acteurs, stratégies et outils. Les défis de l'éclairage public. Le dernier livre de Roger Narboni et Fanny Guerard, Territorial.

En savoir plus...

La conception lumière, appréhender le contexte, les enjeux et les acteurs

Coordonné par l’ACE et rédigé par 57 contributeurs représentatifs du projet d'éclairage, nouvel ouvrage de référence pour la conception lumière au Moniteur.

En savoir plus...

25 questions pour mieux comprendre l’arrêté nuisances lumineuses

Maxime Van Der Ham décrypte l’arrêté nuisances lumineuses. 25 questions pour mieux comprendre cette nouvelle réglementation en éclairage extérieur.

En savoir plus...