Viaduc de Millau de Foster + Partners
Previous
ALÉATOIRE
Foster + Partners, exposition rétrospective en architecture
Next
728x90 Animated

Carré d’Art de Nîmes de Foster + Partners

Arts visuels et technologies de l’information à Nîmes. Le Carre d’Art réunit deux cultures dans une architecture fine et transparente. Foster + Partners au Centre de design de l’UQAM à Montréal.
par Vincent Laganier9 mars 2018

Face à la Maison Carrée, un temple romain parfaitement conservé, le Carré d’Art de Nîmes de Foster + Partners crée un dialogue entre ancien et contemporain. Cette médiathèque et musée d’art contemporain réunit deux cultures : les arts visuels et les technologies de l’information dans une même architecture fine et transparente.

Dans la première partie de l’exposition rétrospective Foster + Partners au Centre de design de l’UQAM à Montréal, l’agence d’architecture présente le Carré d’Art de Nîmes inauguré en 1994. Maquettes, plans et textes démontrent le travail Lord Norman Foster sur 50 ans.

Carré d’Art de Nîmes

Depuis le choix du projet sur concours de Foster + Partners en 1984, il aura fallu neuf ans pour l’inaugurer. Sur neuf étages et 20400 m2, la moitié du Carré d’Art de Nîmes est en sous-sol ; ce qui lui permet de s’intégrer parfaitement dans le gabarit urbain.

Maquette du concours – Carre d-Art, Nimes, France © Foster + Partners – Photo Vincent Laganier

Architecture fine et transparente

Un atrium avec un escalier en cascade se situe au centre du Carré d’Art. Il évoque les cours intérieures typiques de la région. Grâce à la transparence des matériaux modernes utilisés, la lumière naturelle imprègne les étages. La bibliothèque et le musée occupent chacun deux niveaux. Le dernier étage accueille une salle de réception s’ouvrant sur une terrasse de café, telle une place publique.

Coupes transversale sur atrium – Carre d-Art, Nimes, France © Foster + Partners – Photo Vincent Laganier

Parti pris du projet de Foster + Partners, l’aménagement de l’espace urbain alentours. Devant le bâtiment, une nouvelle place piétonne, soutenue par les politiques, a été créée. Avec ses cafés très fréquentés, ce lieu a contribué au renouveau du tissu urbain et de la vie sociale de Nîmes.

Requalification en cours

Actuellement, la dernière phase de requalification du Carré d’Art conduit à une fermeture totale du bâtiment au public du 8 janvier au 2 avril 2018.

“Un accueil amélioré, des services optimisés, un bâtiment adapté aux nouveaux usages numériques, une meilleure performance énergétique, une accessibilité accrue : le Carré d’Art s’adapte aux exigences du XXIe siècle dans le respect de son identité architecturale” précise la direction de la communication de l’édifice.

Carré d’Art, Nîmes, France – Architecte : Foster + Partners © Wolfgang Staudt, Saarbruecken, Germany – Wikipédia

Il y aura aussi un nouvel éclairage pour le musée aux deuxième et troisième étages accueillant les expositions temporaires et les collections permanentes, choisi par Norman Foster en personne. Inséré dans les faux plafonds, ce dispositif offrira de meilleures conditions pour mettre en valeur des œuvres présentées.

Enfin, le remplacement de la chaudière et la gestion thermique centralisé doivent enfin conduire à l’amélioration de la performance énergétique et réduire les consommations de 30%.

Exposition Foster + Partners

  • Foster + Partners, pour les gens, pour la Terre / Fostering society
  • Exposition du 8 février au 15 avril 2018
  • Centre de design de l’UQAM
  • 1440, rue Sanguinet (angle Sainte-Catherine Est)
  • Montréal, Québec, Canada
  • Métro : Berri-UQAM
  • Ouvert du mercredi au dimanche
  • De 12 h à 18 h
  • Entrée libre

Pour les gens, pour la Terre, Foster + Partners / Fostering Society – Affiche de l’exposition © Centre de design, UQAM

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Ville de Nîmes
Architecte Foster + Partners Norman Foster
BET structures ARUP OTH Méditerranée
BET fluides OTH Mechanica
Éclairagiste Claude Engle

Lieu

  • Carré d'Art - Musée d'art contemporain
  • Nîmes, France

ZOOM +

 
Foster + Partners, exposition rétrospective en architecture
 
Louvre Abu Dhabi : fenêtres et tapis lumineux de 8’18’’
 
Cité de la Culture de Galice, Saint-Jacques-de-Compostelle, Espagne
 
Zaha Hadid 1950 – 2016 : trois réalisations en France
 
Silo de la Bibliothèque Municipale Part-Dieu en lumière

Livres

Eclairage d'exposition, musées et autres espaces, de Jean-Jacques Ezrati

Le manuel de l'éclairage d'exposition par Jean-Jacques Ezrati. Trente ans d'expérience, de la régie lumière au métier d'éclairagiste. Le référent des musées.

En savoir plus...

Iconic Light, le monde de lumière de Akari-Lisa Ishii

Conceptrice lumière, Akari-Lisa Ishii fête les 10 ans de son agence I.C.O.N à Paris. Un ouvrage monographique qui présente de belles références en éclairage.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

Ce guide pratique bilingue français-anglais s’adresse à tous les professionnels : architectes, concepteurs, bureaux d’études, fabricants, installateurs, laboratoires, écoles et collectivités.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Carré d’Art Nîmes Architecture Lumière naturelle Atrium Terrasse Sous-sol Transparence Matériau verre Centre de design Montréal UQAM Québec Canada
Effets lumière Lumière du jour
Techniques d'éclairage Éclairage naturel
Professions Architecte
Supports Texte Photo Maquette Coupe
Fonction du lieu Médiathèque Musée
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated