Reportage photo

Christo, l’Arc de Triomphe emballé, dates et souvenirs

Quelles sont les dates clés de l'Arc de Triomphe emballé par Christo ? Reportage photo et souvenirs lumière : matériau, prix et financement.
16 septembre 2022

L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris. Il y a un an, l’œuvre dessinée par Christo en 1961 était enfin réalisée, place de l’Étoile à Paris. Il aura fallu 60 ans pour autofinancer et recueillir toutes les autorisations afin d’accomplir ce projet monumental. Emballé ou empaqueté, de jour et de nuit, voici un reportage photo, les dates clés, le matériau, le prix et le financement de ce pari fou.

Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, soleil de fin de journée, France – Photo © Vincent Laganier

L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris (1961-2021)

Encore une fois, le duo d’artistes contemporains Christo et Jeanne-Claude a réalisé une œuvre contemporaine hors norme. Pleine de poésie et tout en sobriété, elle habille le monument emblématique au bout de l’avenue des Champs Élysées. Cette création contemporaine interroge notre rapport au patrimoine, à son échelle, et le sens de la vie en ville.

Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier

Arc de Triomphe emballé par Christo en dates

Christo et Jeanne-Claude commencent à concevoir et créer des œuvres temporaires pour l’espace public dans les années 60.

  • 1961 : l’idée d’empaqueter l’Arc de Triomphe à Paris voit le jour. Trois ans après la rencontre du couple d’artistes dans la capitale.
  • 1962-63 : Christo réalise un photomontage de cet empaquetage. Une vue depuis l’avenue Foch.
  • 1985 : Pont-Neuf empaqueté. Un autre projet pour Paris imaginé depuis 1975.
  • 1988 : l’artiste produit un collage de l’Arc de Triomphe emballé.
  • 2016 : The Floating Piers sur le lac d’Iseo en Italie.
  • 2017 : Christo reprend et développe le projet autofinancé.  
Ciel de fin de journée et lArc de Triomphe emballé de Christo, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier
  • Christo devait emballer l’Arc de Triomphe, place de l’Étoile, mais la pandémie de Covid-19 repousse, dans un premier temps, à septembre 2020.
  • 31 mai 2020 : disparition de l’artiste Christo.
  • Du samedi 18 septembre à dimanche 3 octobre 2021 : l’installation à l’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris (1961-2021) est réalisée à titre posthume.

 

Elle est visible pendant 16 jours et réjouit les touristes de passage à Paris comme les fans d’art contemporain urbain. Mais elle suscite également la polémique : qui a payé cette œuvre éphémère sur un bâtiment public classé aux monuments historiques ?

Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier

Matériau, prix et financement de l’Arc de Triomphe de Christo

Réalisé avec du tissu recyclable en polypropylène argent bleuté, où Christo a vaporisé de l’aluminium sur une face, le prix de l’œuvre est important.

Détail du tissu recyclable en polypropylène argent bleuté, Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier

Mais aucun financement public ou privé n’est intervenu pour la réaliser. Voici les 3 chiffres de l’installation empaquetée :

  • surface de tissu : 25 000 m2,
  • longueur de cordage rouge : 3 000 m,
  • prix de cette opération autofinancée : 14 millions d’euros.
Corde rouge pour maintenir la toile, Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier

C’est grâce à la vente des œuvres originales de Christo (collages, dessins de ce projet, mais aussi maquettes,  œuvres des années cinquante-soixante et lithographies) que l’artiste a autofinancé l’Arc de Triomphe empaqueté.

Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier

Le matériau argenté prend la lumière du jour de manière remarquable. Il créé des jeux de brillance et de reflets selon le point de vue sur l’Arc de Triomphe. Enfin, il accentue le volume du drapé sur le monument avec la direction des rayons de soleil, comme ici en fin de journée.

Vue latérale, Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Installation du 18 septembre au 3 octobre 2021, France – Photo © Vincent Laganier

 

Éclairage nocturne de l’Arc de Triomphe à Paris

Pour un éclairagiste, l’illumination nocturne de l’Arc de Triomphe à Paris pose question. En effet, pour l’emballage de Christo, aucune mise en lumière n’a été prévue par l’artiste.

C’est donc l’éclairage architectural patrimonial actuel de la place de l’Étoile qui fait office d’éclairage. Et c’est là que ça se corse.

Arc de Triomphe emballé par Christo en reflet, fosse encastrée de sol, côté Champs Elysées, Paris – Photo © Vincent Laganier

En effet, toutes les faces de l’édifice ne sont pas éclairées avec la même :

  • teinte de température de couleur,
  • technologie de sources lumineuses,

ailleurs dans les fosses au pied des façades.

Détail nocturne, Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Illumination nocturne du monument, côté avenue Grande Armée – Photo © Vincent Laganier

Côté avenue des Champs Élysées, et pour les deux faces latérales : la lumière est blanc froid, entre 3000 et 4000 K. Elle est produite par des lampes à décharge aux iodures métalliques et céramiques selon les appareils.

Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Illumination nocturne du monument, cote Champs Elysees – Photo © Vincent Laganier

Les projecteurs à optique rectangulaire et circulaire sont anciens et mals entretenus avec des saletés sur les vasques.

Fosse encastrée de sol, côté Champs Elysées, Arc de Triomphe, Paris – Photo © Vincent Laganier

Côté avenue de la Grande Armée, vers le quartier de La Défense : la lumière est blanc chaud, entre 2700 et 3000 K. Elle est réalisée par des diodes électroluminescentes, soit un éclairage à LED.

Christo, Arc de Triomphe emballé, Wrapped, Paris, 1961-2021 – Illumination nocturne du monument, côté avenue Grande Armée – Photo © Vincent Laganier

Les projecteurs utilisent des optiques avec collimateurs circulaires récents de chez Lumenpulse, des Lumenbeam LBX.

Fosses encastrées de sol, côté avenue Grande Armée avec reflet de l’Arc de Triomphe emballé par Christo – Photo © Vincent Laganier

Pour une rénovation des illuminations pour Paris 2024

Pourquoi la rénovation de l’éclairage architectural de l’Arc de Triomphe à Paris n’a-t-ellle été que partielle ? Elle aurait permis une meilleure vision nocturne de l’œuvre de Christo et une moindre consommation d’énergie pour les Parisiens.

Pour Paris 2024, souhaitons qu’une campagne de nouveaux projets avant-gardistes de mise en lumière soit entreprise pour les illuminations des monuments de la capitale par la Ville de Paris et CIELIS.

 

Reportage photo sur l’Arc de Triomphe emballé par Christo

Approfondir le sujet

Bonnes Journées du patrimoine le 17 et 18 septembre 2022 🙂

Équipe du projet

Artiste Christo

Poursuivez votre recherche

Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Arc de Triomphe emballé par Christo
  • Paris, France

Livres

Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050, un livre collector

Imaginons le monde d’après, ensemble. Éclairage et lumière du IIIe millénaire jusqu'en 2050. Le livre collectif à partager.

En savoir plus...

Essai d’optique sur la gradation de la lumière, de Pierre Bouguer

Aux sources de la photométrie avec Lionel Simonot. Voici l'Essai d’optique sur la gradation de la lumière de Pierre Bouguer, à redécouvrir.

En savoir plus...

La “lumière vivante” de Gerard Auer, traduit par Maxime Brunois

Qu’est-ce que la lumière vivante ? En architecture et dans l’habitat, Gerard Auer en donne une explication dans son essai.

En savoir plus...