Benoit Quéro, homme de théâtre dans la lumière
Previous
ALÉATOIRE
Safaris lumière sur le patrimoine des Côtes d’Armor
Next
728x90 Animated

Spectaculaires, entreprise de spectacle multimédia française

Interview du président de Spectaculaires, Benoit Quéro. L’entreprise de spectacle multimédia française. Caractéristiques, missions et formation des jeunes.
par Vincent Laganier25 avril 2019

Quelle est la spécificité de l’entreprise Spectaculaires ?

Benoit Quéro : l’équipe Spectaculaires réunit sous le même toit le poète et l’ingénieur. C’est-à-dire que ce ne sont pas seulement le matériel et les branchements électriques qui nous intéressent, c’est aussi ce que l’on raconte et le sens que l’on donne à nos spectacles. C’est un parti pris assez atypique car je crois qu’il y a peu de structures qui réunissent une ingénierie artistique et technique sous le même toit. Souvent c’est sous-traité, mais chez-nous c’était une volonté.

Benoit Quéro : ce positionnement nous permet de présenter un seul interlocuteur au client et à la maîtrise d’ouvrage et nous oblige à gérer toutes les contradictions en interne. Le client n’a qu’une seule structure à solliciter voire à “engueuler” si besoin. Est-ce un avantage concurrentiel ? Dans certains cas, cela permet à un maître d’ouvrage de ne pas gérer de coordination.

Son et lumière – Lumi’Nantes – Façade de la Cathédrale – Peinture : Yann Thomas – Images Spectaculaires © Vincent Laganier

De quels métiers viennent l’équipe de Spectaculaires ?

Benoit Quéro : pour les pionniers de l’aventure Spectaculaires, nous venons du théâtre, de la musique, de l’expérience de la vidéo naissante et du décor. L’artistique a toujours été un moteur. Dès le départ, nous n’étions pas des électriciens, mais il nous a fallu savoir-faire. Il faut maîtriser les techniques pour raconter quelque chose et pour que chaque technique ne soit pas une fin en soi, ni un frein à notre créativité.

Rendez-vous à la Cathédrale de Bayeux – Spectaculaires © P. Lebris – Office de Tourisme de Bayeux Intercom

Comment as-tu créé ton entreprise ?

Benoit Quéro : j’ai d’abord monté une association qui s’appelait Spectaculaire. Elle réunissait des potes de l’Opéra de Rennes, du Théâtre de la Madeleine à Paris… Nous nous réunissions pour causer avec toujours l’idée de faire des choses en extérieur, sous forme expérimentale, avec des avancées techniques.

Water Light Festival 2017, Brixen, Italie © Spectaculaires

Benoit Quéro : cette association m’a conduit rapidement à faire une étude de marché sur la Bretagne. J’appelais des structures, des villes pour estimer s’il y avait un besoin potentiel. Dans l’idée non pas de faire une entreprise comme maintenant mais d’exercer mon propre boulot comme un paysan veut se mettre à son compte.

La Porte des Secrets 2019 – Scénographie : Spectaculaires © Office de Tourisme de Broceliande

Benoit Quéro : en 1986, je me suis inscrit pendant quelques mois en tant que chômeur et j’ai pu toucher une prime à la création d’entreprise. Puis, je suis passé de l’association à la Sarl, Spectaculaire, sans s au départ. Au bout de 10 ans, nous nous sommes conjugués au pluriel, Spectaculaires, pour être encore plus singuliers !

Quelles sont les missions de Spectaculaires ?

Benoit Quéro : elles ont toujours été doubles. Nos missions couvrent deux activités distinctes et complémentaires : la création de spectacles, d’événements et l’assistance technique qui va de pair sous plein de formes différentes. Je suis tombé dans cette génération où nous avons exporté les techniques de la boite noire des théâtres vers l’extérieur.

Mise en lumière Yves Rocher, La Gacilly © Spectaculaires

Comment sont organisées les équipes de l’entreprise ?

Benoit Quéro : nous avons trois casquettes dans notre offre : conception et réalisation de spectacles, équipementier scénique et prestataire technique, événementiel. Dans chaque Business Unit, il y a des gens en face, mais dans la création de spectacle multimédia, nous avons tous les outils de la chaîne :

  • le studio graphique, où nous avons actuellement une quinzaine de postes,
  • le studio son, des complices pour écrire ou composer textes et musiques,
  • l’ingénierie pour les études préalables et la diffusion sur le terrain.

Benoit Quéro : entre les deux, nous avons une équipe logistique, avec un directeur et des chargé(e)s de production qui font que le produit pensé et écrit à un moment donné, devienne image, son, lumière, décor…

Comment participes-tu à la formation des jeunes du spectacle ?

Benoit Quéro : nous sommes chaque année en situation d’accueillir des stagiaires, ça correspond à des stages de troisième, des stages liés aux métiers du graphisme, du son, de la lumière ou des stages en communication, en assistance bureautique variée. Régulièrement, nous avons des contacts de professionnalisation, des stages si possible assez longs pour créer un véritable échange.

Benoit Quéro : il y a des gens qui trouvent que c’est difficile. La technique aujourd’hui est très pointue. Maintenant, nous recrutons des gens qui ont des bagages. Nous avons tous démarré en apprenant sur le tas, mais aujourd’hui, ce n’est malheureusement plus possible. Ce qui est sûr, c’est que nous aimons transmettre et que nous essayons de le faire le mieux possible, et ce dans tous nos corps de métier.

Vibrations, “fever”, corps et cœurs, cour d’honneur du Palais des Papes, Avignon, France – Spectacle son et lumière : Spectaculaires, Blachère Events © Vincent Laganier

Quel parcours suivre pour travailler dans le métier ?

Benoit Quéro : quelqu’un de réellement motivé peut trouver sa voie car il y a une palette de métiers très large dans notre univers. Mais il faut peut-être se fabriquer son propre métier. Aujourd’hui, il y a de nouvelles écoles liées aux graphismes 3D, aux métiers de la régie, à la complexité liée à la sécurité… Il est possible de s’inscrire dans ce métier, soit directement, soit de manière parallèle.

Quels sont les critères pour embaucher un candidat ?

Benoit Quéro : c’est compliqué de trouver la bonne personne. Un des critères qui m’anime, c’est la motivation, la culture, (peut-être aussi savoir écrire sans trop de faute) et le côté nécessaire de la relation humaine. Nous faisons un métier qui ne se pratique pas tout seul et c’est donc un critère essentiel. Par moment, j’en viens même à penser que ce n’est pas si facile de s’intégrer dans notre équipe parce qu’on a une histoire. Une embauche, c’est presque une adoption !

Propos recueillis par Vincent Laganier à Avignon le 28 septembre 2018

A suivre…

Safaris lumière et patrimoine dans les Côtes d’Armor

Suite de l'article

Équipe du projet

Entreprise Spectaculaires, allumeurs d'images Benoît Quero
Client Lumi'Nantes
Peintre Yann Thomas Office de tourisme de Bayeux Intercom Office de Tourisme de Broceliande Ville de Nancy Yves Rocher Avignon tourisme Water Light Festival, Brixen

ZOOM +

 
Benoit Quéro, homme de théâtre dans la lumière
 
Son et lumière de Noël sur la cathédrale de Nantes par Spectaculaires
 
Palais des Papes à Avignon : Vibrations, un vidéo mapping de l’imaginaire
 
Chartres en Lumières, parcours lumière autour de la cathédrale

Livres

Lumière dans la Cité, vecteur de cohésion sociale ?

Avec le soutien de l’UNESCO, l’artiste-concepteur de lumière, Zorica Matic, publie les actes du colloque : Lumière dans la Cité, vecteur de cohésion sociale ?

En savoir plus...

Concevoir la lumière comme un levier de développement touristique

Croiser les regards de concepteurs lumière, d’élus, de dirigeants municipaux et du tourisme. Des expériences et témoignages de villes à travers le monde.

En savoir plus...

SuperLux : Smart Light Art, Design & Architecture for Cities

Art lumière, design et architecture intelligente pour les villes. SuperLux est un livre de référence de Davina Jackson.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Entreprise Entreprise française Entreprise événementiel Conception lumière Création lumière Producteur événement Prestation technique Métiers du spectacle Métiers éclairage Association Création spectacle Création événement Assistance technique Studio graphique Studio son Ingénierie technique Equipe logistique Formation initiale Métiers graphique Métiers technique Embauche candidat
Effets lumière Projection d'images Lumière colorée Lumière graphique
Techniques d'éclairage Vidéo mapping Éclairage événementiel Éclairage muséographique Éclairage architectural
Professions Créateur lumière Créateur vidéo Technicien lumière Graphiste Créateur son
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Entreprise
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière

Lieu

  • Spectaculaires, Allumeurs d'images
  • Saint-Thurial, France
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.