"Scent Constellation" par Jason Bruges Studio à Paris
Previous
ALÉATOIRE
Cinéma Alésia, ON au rythme des nouveaux média
Next

L’arbre de la Liberté de Bayeux en vidéo mapping à 360°

Du 11 juillet au 26 août 2017, les Rendez-vous à la cathédrale ont mis en scène l'arbre de la Liberté de Bayeux. Scénographie et techniques de Spectaculaires.
par Vincent Laganier26 août 2017

L’arbre de la Liberté est le protagoniste principal de projections en vidéo mapping à 360°. Il s’est dévoilé un peu plus sous la lumière chaque soir de l’été. Tantôt symbole de vie et de création. Tantôt simple végétal évoluant au fil des saisons. Un instant de poésie et sérénité en France dans un langage universel qu’est le spectacle.

« Cela faisait cinq ans que nous pensions à cette installation scénographique, mais il fallait que la technique puisse suivre. En 2014, l’anniversaire de la Libération nous a paru le moment idéal pour proposer cet événement. Nous avons créé la rencontre de l’arbre et de la lumière. Une photosynthèse poétique, lyrique et technologique ! »

Benoit Quéro, directeur et fondateur de Spectaculaires

Afin de mettre toujours plus en valeur l’arbre de la Liberté de Bayeux qui fête cette année son 220e anniversaire en 2017, l’office de tourisme de Bayeux Intercom et la société Spectaculaires, Allumeurs d’images, renouvelle le spectacle cette année. Centrées autour de l’arbre et de la vie, quatre nouvelles scènes sont ajoutées :

  • l’arbre des origines et du Big Bang,
  • la mécanique de l’arbre et des saisons,
  • l’arbre « boîte à musique » avec toute la vie qu’il renferme : oiseaux, feuillage…
  • l’arbre noctambule et « branché », qui s’adressera à la jeunesse bayeusaine.

Scénographie des Rendez-vous à la cathédrale

Une dizaine d’histoires « cousues main », comme aime à le dire Benoit Quéro, sont projetées, en continu, à 360° sur le tronc de l’arbre et sa ramure. Des tableaux de quelques minutes se succèdent et célèbrent la Vie et la Liberté. Véritable scénographie lumière éphémère, le cycle complet dure 40 minutes. Les symboles et les figures de vie et de liberté animent l’immense platane. Dans le même temps, la cathédrale se pare de mille couleurs jusqu’au sommet de sa plus haute tour lanterne. Voici la séquence du spectacle conçu par Spectaculaires.

L’arbre des origines

« Il y a d’abord le Big Bang, puis l’apparition de l’eau, promesse de vie. De molécules en spirales d’ADN, c’est la création de l’arbre, d’une jungle luxuriante, et des premiers Hommes ».

  • Fond sonore : Cosi Fan Tutté par Lesley Garett.

Libération de 1944 et discours du Général de Gaulle à Bayeux

« Après l’horreur du Débarquement, le feu, les tirs, la désolation, vient le temps de la libération. Gravées sur le tronc, des croix de Lorraine, symbole de la résistance, et une date : 14 juin 1944, discours du Général de Gaulle à Bayeux ».

  • Fond sonore : Time de Hans Zimmer & Swing 42 de Django Reinhardt.

Les premiers congés payés

« Véritable ode aux vacances, symbole de liberté, cette scène oscille entre maillots de bain rayés bleu et blanc, cabanes et jeux de plage… Sur l’air incontournable de la chanson « Nationale 7 », les villes de Normandie accueillent les vacanciers ! »

  • Fond sonore : Nationale 7 revisitée par Spectaculaires en Nationale « 13 »

I have a dream

« Le célèbre « I HAVE A DREAM » de Martin Luther King est retenu derrière les barreaux d’une prison. D’une scène en noir & blanc, on passe à une mosaïque colorée de visages, où Martin Luther King est rejoint par d’autres figures de liberté : Mahatma Gandhi, Nelson Mandela, Rosa Parks… »

  • Fond sonore : Kae le Kae du Soweto Gospel Choir, extraits du discours de Martin Luther King.

L’arbre « boîte à musique »

« Derrière le bois se cache tout un univers… Lever de rideau sur une scène populaire : manège, kiosque à musique, chapiteau… Une ballerine – en bois – tourne et danse, avant de laisser place aux chevaux – de bois bien sûr… »

  • Fond sonore : La Boîte à Musique d’Izorel

Liberté de créer, « à la manière de… »

« Séquence inspirée des oeuvres de Van Gogh, Klee, Klimt, Miro, Monet… L’arbre se dessine d’abord comme une esquisse, puis la couleur l’envahit, avec les formes et couleurs caractéristiques des artistes choisis ».

  • Fond sonore : Senza de Camille, Circle de Bobby Mc Ferrin.

Liberté de Paul Eluard

« Un arbre “arcenciel” évolue lentement le temps du poème…

  • Fond sonore : Rêverie de Debussy.

La mécanique de l’arbre et des saisons

« Tictac, tictac… Au cœur de l’arbre se cache un mécanisme insoupçonné ! Les rouages de l’horloge font défiler les quatre saisons, au gré de pommiers en fleur, de papillons et de feuilles en tourbillon… »

  • Fond sonore : Asymetric Refraction de David Kuckhermann

Flower Power

« L’époque “hippie” aux idéaux utopistes est illustrée dans cette scène aux couleurs psychédéliques… Chevelures infinies, lunettes psyché, symbole peace and love…”

  • Fond sonore : If you’re going to San Francisco de Scott McKenzie.

L’arbre noctambule

“Les espèces que renferme l’arbre sont de véritables « oiseaux de nuit » ! Au rythme effréné d’un son électro, ils circulent le long des ondes numériques du végétal… Un jeu de lumières « branché » !

  • Fond sonore : The Sunshine Underground des Chemical Brothers

Du vidéo mapping aux colonnes audiovisuelles

Une méthode de modélisation et de mise en images à 360° a été spécifiquement inventée et développée pour le spectacle par les équipes de Spectaculaires. Pas moins de dix infographistes ont travaillé pour modéliser l’arbre et créer le spectacle à 360°, soit plus de 2400 heures de création. Au total, huit vidéoprojecteurs HD de 12000 lumens chacun font le tour de l’arbre.

« C’est un renouvellement de la projection frontale, un véritable défi artistique ! Le sujet abordé – la liberté, la vie ! – est un vrai sujet d’actualité. Notre création est une arme poétique »

Benoit Quéro, directeur, fondateur de Spectaculaires

Sur quatre mètres de haut, des colonnes audiovisuelles ont été conçues spécialement pour Bayeux et s’intègrent discrètement à l’espace public. Ce sont des colonnes « phares » en aluminium, contenant l’ensemble du matériel lumière, son, vidéo et informatique nécessaire à la projection.

Ces réalisations techniques répondent à de nombreuses contraintes :

  • Discrétion : se faire oublier.
  • Encombrement : ne pas gêner la circulation du public.
  • Sécurité et solidité : résister à la foule, à la circulation, aux enfants)
  • Résistance (tenue au vent, dissipation thermique, étanchéité)
  • Protection : risque de vol et/ou de dégradation)

Ainsi, savoir développer les outils les plus adaptés et investir en recherche et développement, c’est aussi une des nombreuses activités de Spectaculaires. En savoir plus, « Dans les coulisses des Lumières de la liberté, le spectacle nocturne de l’été bayeusain », un article paru dans La Renaissance de Normandie.

Infos pratiques sur le spectacle d’images

  • Du 11 juillet au 26 août 2017
  • Mardis, jeudis et samedis
  • De la nuit tombée à 00h30
  • Place de la Liberté, cathédrale de Bayeux, France
  • Gratuit
  • Ouverture exceptionnelle de la Cathédrale pour des visites libres jusqu’à 22h30 (les soirs de projections).

Quelques dates et chiffres

  • 2010-2013 : premier spectacle, l’Hôtel du Doyen.
  • 2014-2016 : deuxième spectacle, les lumières de la Liberté.
  • 2017 : troisième spectacle, un arbre en Liberté…
  • Budget : 145 000 €
  • 50% de financements privés.
  • 21 soirées illuminées en 2017.
  • 197 projecteurs pour la mise en lumière de la cathédrale et de la place.
  • 16 enceintes pour une diffusion sonore à 360°.
  • 10 kilomètres de câbles.

Arbre de la Liberté en France

« Les arbres de la liberté sont plantés à titre symbolique pendant la Révolution française (premier arbre planté en 1790) et les révolutions du 19e siècle. Ils deviennent par la suite la cible de nombreux délits, selon l’évolution des différents régimes en France. Coupés, brûlés, lacérés d’inscriptions royalistes… Rares sont ceux qui résistent et à la fin du 20e siècle, il ne reste que très peu de ces emblèmes révolutionnaires. Aujourd’hui, l’arbre de la liberté figure notamment entre nos mains, sur les pièces de 1€ et 2€, et dans quelques villes qui ont eu la chance de conserver ces vrais joyaux de la nature, comme à Bayeux”.

Planté en 1797, l’arbre de la Liberté de Bayeux trône au centre de la place de la Liberté. Il devient le temps d’une soirée le cœur d’une véritable salle de spectacle dans la cité médiévale.

Lieu

  • Arbre de la Liberté, Place de la Liberté
  • Bayeux, France

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Office de tourisme de Bayeux Intercom
Création lumière Spectaculaires, allumeurs d'images
Architecte UDAP du Calvados
Clergé Paroisse Notre-Dame du Bessin
Réalisation technique Spectaculaires, allumeurs d'images
Partenaires Conseil départemental du Calvados SDEC Energie Enedis Crédit Mutuel Carrefour Keolis

Poursuivez votre recherche

Sujets Arbre de la Liberté Bayeux 360° Rendez-vous à la cathédrale Scénario Technique Scénographie lumière Colonne audiovisuelle Vidéo projecteur Spectacle France Cathédrale de Bayeux Place de la Liberté Tourisme
Effets lumière Projection d'images
Techniques d'éclairage Vidéo mapping
Professions Créateur vidéo Directeur artistique
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Espace public
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l’ENSA Strasbourg, en art lumière l’ENSATT Lyon et au projet d’éclairage à l’INSA Lyon.

728x90 Animated
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire