Philippe Badaroux, le métier de contrôle commande en éclairage public
Previous
ALÉATOIRE
Sophie Jost : éclairage du bâtiment et rendu des couleurs
Next
728x90 Animated

Philippe Badaroux, de l’horloge astronomique à l’éclairage LED

Inventeur de l’horloge astronomique pour commander l'éclairage public, retour sur l’innovation avec Philippe Badaroux. Quel est l’intérêt de la technologie LED ?
par Vincent Laganier20 juin 2018

Quel a été le premier métier de BH Technologies ?

Nous avons commencé comme allumeur de réverbère ! Plus prosaïquement, suite à un travail de réflexion, d’originalité, de conception d’algorithmes, nous avons mis sur le marché des horloges astronomiques tandis que tout était contrôlé par des cellules photoélectriques en éclairage public. Une première innovation de rupture.

A l’époque les gens disaient, « mais vous être fou, il faut que l’éclairage public soit allumé en fonction de la luminosité ». Nous avons révolutionné le marché en proposant dans les années 2000 des horloges astronomiques très précises qui était radio- synchronisées. En bref, l’horloge ne dérive pas. Il n’y a plus besoin de mise à l’heure. Tout se fait automatiquement par les ondes radio. Résultat : aujourd’hui il y a 90% de l’éclairage public en France qui est piloté par des horloges astronomiques !

Radio-synchronisation de l’éclairage public d’une commune © BH Technologies

Qu’est-ce qu’une horloge astronomique ?

Dans une horloge astronomique, il y a une notion temporelle. Il faut allumer l’éclairage public au bon moment, mais pour le faire, il faut suivre les saisons. Nous avons donc développé des algorithmes qui permettent de suivre et modéliser la trajectoire du soleil. En fonction du lieu où nous sommes et de la date, il détermine quand l’éclairage public va s’allumer.

Heure d’allumage en éclairage public en France © BH Technologies

Le grand intérêt de cette solution est quelle est juste chaque jour de l’année car, elle se base sur le mouvement des planètes et les équations de Kepler. Chaque jour, l’horloge astronomique calcule la trajectoire du soleil pour un lieu donné, alors que la majorité des produits sur le marché se contentent de lire des tables d’éphémérides, disponibles sur le Web, et d’y introduire un décalage temporel.

Nos horloges sont de véritables calculateurs astronomiques, version moderne et adaptée à l’éclairage public, des horloges astronomiques mécaniques que l’on trouve à la cathédrale de Strasbourg par exemple.

Radiolite xp 400, horloge astronomique © BH Technologies

Comment a évolué le marché de l’éclairage public ?

Le marché de l’éclairage public est fortement inspiré par les fabricants de luminaires. J’ai vécu toutes les innovations. Nous sommes passés des lampes à vapeur de mercure en ballon fluo, les lampes au sodium haute pression, les lampes aux iodures métalliques, les ballasts électroniques et la LED. Il y a un facteur qui est commun à toutes ces technologies ; elles doivent toutes se piloter, au minimum s’allumer et s’éteindre au bon moment. Mais, la technologie LED a avant tout l’avantage d’être totalement pilotable. Même si elle n’est pas vendue comme telle. Elle représente une opportunité majeure pour notre entreprise.

Que penses-tu de la technologie LED ?

Nous vantons avant tout la LED pour sa performance énergétique. C’est vrai quand, nous la comparons aux lampes à incandescence dans l’éclairage intérieur, mais beaucoup moins quand on les compare aux lampes à décharge récentes de l’éclairage public. A mon sens, les avantages sont ailleurs.

  • Un rendement photométrique bien meilleur, qui permet de focaliser les rayons lumineux là où l’on veut. Et pour cela il faut des bons luminaires, avec des vraies optiques pour distribuer la lumière sur une grande surface, sans éblouir.
  • Une pilotabilité exceptionnelle, allumages illimités, gradation maximale qui fait que le même luminaire peut éclairer « pour aller chercher les enfants à l’école l’hiver », et baliser les rues quand il n’y a plus personne. Cette fonction éclairage/balisage va à mon sens révolutionner les usages et rendre obsolètes les coupures d‘éclairage à partir de 23 heures.
  • Une durée de vie élevée du composant LED, mais qu’il faut encore pondérer avec la fiabilité perfectible des drivers en conditions opérationnelles. Même si de gros progrès ont été réalisés récemment. On ne change plus les lampes, mais les défaillances ont changé de nature. C’est moins simple, plus complexe qu’avant. Et est ce moins coûteux ? C’est une question qui m’intéresse, en tant que technologue et marqueteur, car l’innovation technologique et les économies d’énergie qu’elle apporte n’ont pas de sens si elles augmentent les frais de fonctionnement…

La French Fab, le meilleur de l’industrie française

Que dire de l’industrie française et l’éclairage public ?

La chance est que nous avons des fabricants excellents en France. Je suis très en colère quand je vois des donneurs d’ordre installer du matériel aux performances douteuses sur le papier, et encore plus à l’usage. Le prix n’est pas tout, et même si les économies d’échelle sont importantes, l’éclairage public est une application professionnelle, et pour faire un luminaire, il faut de l’alu, des optiques, de la peinture. Et tout cela doit durer 30 ans… La robustesse a un coût…

Je dis souvent, « il faut ce qu’il faut », et cela s’applique également à mon métier du contrôle commande, qui par sa dimension innovante nécessite des études amont et de l’accompagnement sur le terrain.

Nous avons la chance d’avoir une industrie française d’excellence, défendons là. C’est d’ailleurs un de mes combats à la présidence du Cluster Lumière.

Propos recueillis par Vincent Laganier à Grenoble le 20 avril 2018

 

Suite de l'article

Introduction Philippe Badaroux, de l’électronique à l’entreprise BH Technologies
Page 1 Philippe Badaroux, le métier de contrôle commande en éclairage public
Page 2 Philippe Badaroux, de l’horloge astronomique à l’éclairage LED

Équipe du projet

Entreprise BH Technologies Philippe Badaroux
Référence produit d'éclairage Radiolite xp 400

ZOOM +

 
Kit Média
 
Philippe Badaroux : nouveau président du Cluster Lumière
 
Le Soleil, une lumière nucléaire
 
Lumière, rythmes et sommeil : Claude Gronfier, chronobiologiste
 
Prix Nobel 2017 : rythme circadien et horloge biologique

Lieu

  • BH Technologies
  • Grenoble, France

Livres

La lumière et la vie, une subtile alchimie

Premier livre grand public décrivant le rôle de la lumière dans le monde vivant. Par Bernard Valeur et Elisabeth Bardez.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Horloge astronomique Innovation Radio-synchronisation Horloge Allumage éclairage Trajectoire du soleil Marché éclairage public LED Technologie LED Rendement photométrique Pilotage eclairage Durée de vie Industrie française Entreprise française La French Fab Contrôle commande éclairage Fabricant éclairage
Effets lumière Lumière directe
Techniques d'éclairage Éclairage public
Professions Fabricant éclairage
Supports Texte Photographie Graphique
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated