Interview

Bruno Charnay, président de SFEL

Découverte de la SFEL avec Bruno Charnay. Président de la Société de fabrication et d'équipement de luminaires. Un fabricant Made in France.
25 novembre 2021

Quel est votre parcours professionnel ?

Bruno Charnay : je suis ingénieur centralien de formation. Mon parcours professionnel a débuté en 2003 quand j’ai repris GAL éclairage. Mon père avait une usine de signalisation routière en électronique. Un an après, j’ai racheté SFEL, la Société de fabrication et d’équipement de luminaires. Très rapidement, j’ai pris sa présidence.

À l’époque, l’entreprise travaillait principalement en sous-traitance de fabricants d’éclairage. C’était une usine où il n’y avait pas eu d’investissement depuis longtemps. Nous avons alors commencé à créer une marque, travailler avec des distributeurs et concevoir des produits propres. Nos luminaires qui ont assez vite fonctionné, au départ, étaient les réglettes et les tubulaires.

Qu’est-ce que représente le mot lumière pour vous ?

Bruno Charnay : la lumière, c’est la couleur de la vie. Quand il fait gris, la vie est un peu terne. Dès qu’il y a un peu de soleil et que tout est éclatant, que ce soit en intérieur ou en extérieur, nous reprenons le sourire.

Comment s’est passée l’évolution des matières premières pour les luminaires ?

Bruno Charnay : avec la fluorescence, les fabricants faisaient souvent des luminaires avec le corps en acier et une optique en aluminium. Avec la LED, nous sommes passés majoritairement à des corps en aluminium et des optiques en plastique, PMMA ou polycarbonate.

 

 

Quel a été le principal changement de la LED ?

Bruno Charnay : pour moi, le principal changement de la LED, c’est l’arrêt des sites de production en France et l’importation massive de produits venus d’Asie. De fait, les fabricants français ne peuvent quasiment plus faire des luminaires standard.

Quel est le paramètre clé de vos luminaires SFEL ?

Bruno Charnay : nous sommes obligés de travailler très précisément l’optique et notamment l’UGR. En effet, nous visitons des bureaux d’études et des concepteurs lumière qui connaissent très bien ce paramètre. Nous sommes très pointus là-dessus et avons tous les outils de mesures nécessaires. Nous avons également des commerciaux bien formés techniquement à ce sujet.

Comment êtes-vous organisés pour produire en France ?

Connaitre la suite de l’interview, acheter le livre Éclairage et lumière du IIIe millénaire 2000-2050.

 

 

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Matériel d'éclairage SFEL Bruno Charnay

Poursuivez votre recherche

Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.