Mirage Festival 2014, à la croisée du son et de l'image, Lyon
Previous
ALÉATOIRE
Concepto et Hubert & Roy dans Lightecture : hall de la tour Eqho, Paris
Next
728x90 Animated

Nuit à la Grande Galerie de l’Évolution, MNHN, Paris

Jusqu'au 3 novembre 2014, une exposition pluridisciplinaire à découvrir au jardin des plantes du Muséum national d'histoire naturelle de Paris.
par Vincent Laganier19 février 2014

« L’exposition, conçue par le Muséum national d’histoire naturelle, explore le monde de la nuit sous tous ses aspects. Elle mobilise des savoirs scientifiques pluridisciplinaires : astronomie, biologie, éthologie, physiologie, anthropologie, neurologie et évoque également le monde de l’imaginaire au travers des divinités, des mythes et des monstres… Elle met en valeur un large éventail des collections zoologiques du Muséum. Plus de 350 spécimens sont présentés : mammifères, oiseaux, serpents, amphibiens, papillons, etc ».

La scénographie restitue l’ambiance de la nuit

« Tout concourt à immerger le visiteur dans le monde à la fois poétique et mystérieux de la nuit. Le parcours commence sous un ciel étoilé, se prolonge par une balade dans une forêt fictive peuplée d’animaux nocturnes en pleine activité, s’achève sur un espace de quiétude sur le sommeil et l’évocation de quelques monstres inoffensifs ».

Exposition-Nuit-au-Jardin-des-Plantes

Le fil rouge : les pollutions lumineuses

« Le thème de la nuit permet d’aborder la menace que constituent les pollutions lumineuses. En plus de la disparition du ciel étoilé, de nombreuses espèces nocturnes (papillons de nuit, oiseaux, mammifères, etc.) sont perturbées, piégées ou repoussées par la puissance et la permanence des éclairages nocturnes ».

Le ciel nocturne

La première partie de l’exposition présente au visiteur les bases d’une astronomie observable à l’oeil nu et les éléments de compréhension du ciel nocturne.

  • Pourquoi fait-il nuit ?
  • Pourquoi la Lune change-t-elle de forme ?
  • Comment reconnaître les étoiles ?

La vie nocturne dans la nature

Cette deuxième partie est la plus importante spatialement. Elle est habitée de 250 spécimens d’animaux du monde entier couvrant la diversité des espèces nocturnes.

  • Pourquoi certains animaux vivent-ils la nuit ?
  • Les chouettes sont-elles toutes nocturnes ?
  • Pourquoi les yeux des chats brillent-ils la nuit ?
  • Existe-t-il des plantes nocturnes ?
  • Comment fonctionne la bioluminescence ?

Une nuit de sommeil

Cette troisième partie de l’exposition explore les différentes façons de dormir des animaux, la notion de cycle du sommeil, la place du rêve et le sommeil chez l’homme.

  • Tous les animaux dorment-ils, rêvent-ils ?
  • Quel est leur cycle de sommeil ?
  • Et l’homme, comment dort-il ?

Mythes et monstres de la nuit

Dernière partie avant de sortir de l’exposition : de courtes séquences de films, des grimoires et des jeux d’ombres témoignent de la force des imaginaires.

  • Loups-garous, vampires et autres croque-mitaines…
  • D’où viennent ces créatures de la nuit qui peuplent notre imaginaire ?

Site de l’exposition : Nuit au MNHN

Ouvert : de 10h à 18h, tous les jours, sauf le mardi et le 1er mai.

Source : MNHN

Poursuivez votre recherche

Sujets MNHN (Museum national d'Histoire naturelle Grande Galerie de l'Evolution Paris France Nuit Exposition Pollution lumineuse Ciel nocturne
Techniques d'éclairage Éclairage artificiel
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Musée
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière

Lieu

  • Grande Galerie de l’Évolution
  • Paris, France
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire