La Fête des Lumières de Lyon peut-elle se renouveler ?
Previous
ALÉATOIRE
Éclairage à travers les âges
Next
728x90 Animated

Intelligence artificielle et création collaborative homme-machine

Trois exemples de création collaborative homme-machine avec l'Intelligence artificielle : Watson par IBM, les jeux vidéo par Ubisoft, l'art interactif par Mur.ai.
par Vincent Laganier5 avril 2018

Voici la suite du résumé du colloque I.A.rt de Montréal à l’UQAM. Son thème : l’intelligence artificielle et les données au service de l’espace public. Une autre partie de l’événement aborde la question sous un autre angle : comment la création collaborative rencontre art, création, recherche et entrepreneuriat ? Voici trois exemples de création collaborative homme-machine aux objectifs différents :

  • l’exposition d’art avec Watson par IBM,
  • les jeux vidéo par Ubisoft,
  • l’art interactif de Mur.ai par Element AI.

Tous testent les limites de l’intelligence artificielle aujourd’hui et l’apprentissage profond. Qu’en sera t-il-demain ?

Mur.ai art interactif et I.A., Katy Yam, Element AI – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Vincent Laganier

Exposition d’art et intelligence artificielle

L’art avec Watson, c’est l’intelligence artificielle d’IBM développée pour l’exposition Hidden Portraits depuis 2011. Pour Sid Tomkins, designer et typographe, de l’agence de publicité Ogilvy & Mather, “Watson nous a donné de nouvelles façons de voir les choses : comment la lumière interagit avec un portrait”. Une création collaborative homme-machine surprenante ou le résultat final était de créer des œuvres d’arts pour une exposition.

Cependant, pour George Tannenbaum, directeur exécutif de la création et rédacteur en chef, Ogilvy & Mather, “Watson a été lancé en 2015. Cela nous a pris beaucoup d’essais pour avoir un bon résultat. Premièrement, vous devez fournir beaucoup de données et éduquer Watson à l’art. Deuxièmement, vous devez formuler la question correctement pour avoir la réponse que vous souhaitez”.

Jeux vidéo et intelligence artificielle

IA au service des créateurs, Yves Jacquier, Ubisoft – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Ubisoft

Dans l’animation des jeux vidéo chez Ubisoft, l’intelligence artificielle est au service des créateurs, pour une création collaborative homme-machine plus efficace. Yves Jacquier, directeur exécutif des Studios de service de production explique que, dans les jeux vidéo, le pilotage du jeu reprend des systèmes d’intelligence artificielle, pour aider à imiter et reproduire le monde réel de manière réaliste.

IA au service des créateurs, Yves Jacquier, Ubisoft – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Ubisoft

Trois sujets sont pris en exemples où l’IA est utilisée dans l’animation d’un personnage de jeu vidéo chez Ubisoft pour :

  • anticiper la position des pieds durant la marche,
  • créer une foule compacte basée sur quelques comportements,
  • les mouvements de la bouche à partir de phonèmes dans toutes les langues.

IA au service des créateurs, Yves Jacquier, Ubisoft – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Ubisoft

Ces solutions maison permettent aux illustrateurs “de se concentrer sur le style et l’émotion. Actuellement, le créateur utilise 20% de son énergie dans la création des jeux vidéo. L’IA permet de montrer 500% des pouvoirs du créateurs” conclu Yves Jacquier qui a fondé Unisoft La Forge pour réunir le monde académique avec celui de l’entreprise.

IA au service des créateurs, Yves Jacquier, Ubisoft – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Ubisoft

Art interactif et intelligence artificielle

Pour Katy Yam, directrice de communication et du marketing chez Element AI, “c’est le GPU combiné au CPU qui a permis l’accélération des calculs informatiques et la création de Mur.ai“. A partir de l’analyse photographique de quatre styles de murs peints de Montréal, l’idée est de réaliser une création live sur un écran plat dans le style de l’un de ces artistes.

Mur.ai art interactif et I.A., – Artiste : A-Shop -Katy Yam, Element AI – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Vincent Laganier

Cette installation capte avec une caméra vidéo un groupe de personnes. Le GPU analyse image par image la scène de manière très rapide. L’intelligence artificielle applique ensuite un style de peinture artistique. Une création collaborative homme-machine innovante ou l’imitation est de mise.

Mur.ai art interactif et I.A. – Artiste : Zilon – Katy Yam, Element AI – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Vincent Laganier

Le résultat a été présenté à la foire Art Basel de Miami en décembre 2017. Pendant la conférence de Katy Yam au colloque I.A.rt de Montréal, Mur.ai était présenté en live filmant l’auditorium. Le résultat est bluffant mais pose directement la question du droit à l’image des gens filmés et des droits d’auteur de l’artiste dont le style est reproduit.

Mur.ai art interactif et I.A. – Artiste : SBuONe- Katy Yam, Element AI – Colloque I.A.rt, 22 février 2018, UQAM, Montréal, Québec, Canada © Vincent Laganier

Quid de l’inspiration et de savoir ce qu’est l’art : “est-ce juste le savoir-faire de filtrer, de transformer le monde, ou est-ce plus une volonté de créer ?” questionne Nadia Seraiocco. Avec l’intelligence artificielle, “faut-il encore que la machine ait envie de créer. Si l’intelligence artificielle crée de l’art, qui a les droits ?”

Autant de questions qui conduisent à un mouvement citoyen en ce moment pour écrire une déclaration de Montréal sur le développement responsable de l’I.A. pour fin 2018.

Elargir la réflexion

Comment permettre à l’Homme de garder la main ? Rapport sur les enjeux éthiques des algorithmes et de l’intelligence artificielle, 15 décembre 2017, rapport de la CNIL

Équipe du projet

Partenaires Illuminart Festival Montréal Joue Montréal en Lumière Partenariat du Quartier des Spectacles Canada UQAM Ville de Montréal Québec
Conférencier Sid Tomkins George Tannenbaum Ogilvy & Mather Yves Jacquier Ubisoft Katy Yam Element AI

ZOOM +

 
Intelligence artificielle et données dans l’espace public
 
Évolutions : Trophée des Lumières de EZ3kiel à Lyon
 
Comment la lumière doit-elle prendre part à l’architecture demain ?
 
Johnny Hallyday 1943 – 2017 : un chanteur de lumière

Lieu

  • UQAM Pavillon Sherbrooke
  • Montréal, Québec, Canada

Livres

SuperLux : Smart Light Art, Design & Architecture for Cities

Art lumière, design et architecture intelligente pour les villes. SuperLux est un livre de référence de Davina Jackson.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

Ce guide pratique bilingue français-anglais s’adresse à tous les professionnels : architectes, concepteurs, bureaux d’études, fabricants, installateurs, laboratoires, écoles et collectivités.

En savoir plus...

Le Marchand de Sable : un beau livre en ombres chinoises sur iPad

Hocusbookus vient de publier sa première application numérique pour enfants. Interview exclusive des deux créateurs basés à Annecy.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Intelligence artificielle Création collaborative Homme machine Watson IBM Jeux vidéo Art interactif Mur.ai Colloque I.A.rt Montréal en Lumière Montréal
Professions Artiste Créateur de jeux vidéo Développeur Plasticien
Supports Texte Photo 3D Vidéo
Fonction du lieu École
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated