Interview

Comment la lumière doit-elle prendre part à l’architecture demain ?

Points de vue des architectes Victor John Vial-Voiron et Jean-Paul Viguier. Comment la lumière doit-elle prendre part à l’architecture demain ?

Comment la lumière doit-elle prendre part à l’architecture demain ? Points de vue des architectes Victor John Vial-Voiron de Lyon et Jean-Paul Viguier de Paris.

Victor John Vial-Voiron : la lumière, naturelle et artificielle, est un élément fondamental de l’architecture. Je ne reprendrai pas les mots de Le Corbusier sur les volumes et la lumière ! Pour autant, les contraintes réglementaires – thermiques, sécurité feu, consommation énergie… – ont influé sur la façon dont nos bâtiments sont éclairés et donc vécus par les utilisateurs.

Victor John Vial-Voiron, architecte

Jean-Paul Viguier : la lumière est essentielle à la perception de l’architecture. Elle est le vecteur entre l’œuvre et l’observateur. Elle révèle et transmet en même temps.

Victor John Vial-Voiron : la multiplication des nouvelles technologies d’éclairage artificiel sont autant d’atouts pour les concepteurs afin de mettre en valeur les espaces intérieurs et extérieurs de leur projet. L’éclairage artificiel participe à la mise en valeur d’un bâtiment en offrant une autre image que celle proposée en journée. C’est aussi l’occasion d’offrir des ambiances évolutives répondant aux nouvelles attentes des utilisateurs en fonction de l’activité et de la période de la nuit.

Jean-Paul Viguier : les progrès étonnants des systèmes d’éclairage en font un élément à part entière dans la composition du projet. Elle en devient une matière, tout en restant une vibration. Le déploiement de la lumière dans les bâtiments participe des efforts et des résultats obtenus en matière environnementale. Elle contribue au bien-être des utilisateurs grâce aux infinies possibilités d’ambiances lumineuses.

Jean-Paul Viguier, architecte

Victor John Vial-Voiron : nous vivons dans une société où l’individualité et la différenciation deviennent des références incontournables. Par opposition, l’économie de projet tend vers la sérialité et l’uniformisation ! La lumière reste un élément de liberté. Encore faut-il que les architectes, les ingénieurs ou les entreprises d’électricité y soient d’abord formés ! Il faut qu’ils travaillent en bonne intelligence pour satisfaire leur client tout en proposant des solutions pratiques et novatrices.

En savoir plus

Équipe du projet

Poursuivez votre recherche

Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
  • « Encore faut-il que les architectes, les ingénieurs ou les entreprises d’électricité y soient d’abord formés ! Il faut qu’ils travaillent en bonne intelligence. » Je note que dans ces remarques bien à propos, aucune allusion n’est faite à l’existence de spécialistes en conception lumière et qu’ils disent l’urgence d’une formation complète et diplômante en ce domaine. Marc Dumas Concepteur lumière

    • Merci de partager votre point de vue. Ce mercredi 6 juin à CapUrba Lyon Eurexpo à 15h, Light Zoom Lumière organise une conférence sur le Pôle Confluence. L’architecte et le concepteur lumière y exposerons en détail leur projet.

      Oui la formation initiale à la conception lumière manque en France. Comment l’ACE pourrait-elle s’impliquer encore plus dans ce projet qu’elle porte depuis 12 ans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieux

  • J3V Architectures, Victor John Vial-Voiron
  • Lyon, France
  • Jean Paul Viguier et Associes
  • Paris, France