Océan en voie d'illumination, en peinture sur soie de Chine
Previous
ALÉATOIRE
Imagine Picasso, exposition immersive vidéo à Lyon
Next

Théâtre d’anticipation du robot humanoïde en Contes et Légendes

Contes et Légendes, le théâtre d'anticipation de Joël Pommerat, se joue de la sémantique et des mots : robot humanoïde et adolescence. A voir en 2020.
par Vincent Laganier7 janvier 2020

En résidence de création à La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle, le spectacle Contes et Légendes de Joël Pommerat est un ovni dans le paysage théâtral contemporain. Vu au TNP de Villeurbanne en fin d’année, il aborde magistralement les thèmes de la robotique, du robot humanoïde et de l’adolescence. Ils s’entre-choquent pour le plus grand plaisir du spectateur.

Les métiers de l’éclairage ont bien souvent un problème avec le vocable “artificiel”. En effet, lumière artificielle s’oppose à lumière naturelle, c’est une lapalissade.

“On dit plus robot, on dit personne artificielle”

Contes et Légendes, de Joël Pommerat, extrait de la pièce de théâtre

Quand on applique ce mot “artificiel” à une personne, il y a comme un malaise également dans la salle. Mais, c’est bien ce que cherche à provoquer Joël Pommerat, “écrivain de spectacles” comme il se qualifie.

On parle bien ici ou là du terme intelligence artificielle. Alors pourquoi pas l’expression “personne artificielle” pour qualifier un robot humanoïde, un robot d’accompagnement ? L’assistant vocal type Alexa n’est sans doute qu’un prémisse de la robotique à venir et d’un automate du quotidien.

Robot humanoïde et théâtre d’anticipation

Le problème est que le sens même de “artificiel” fait référence à l’artefact, au faux ou créé par l’homme. Par extension, à l’absence d’humanité ou encore à l’inhumain. Or ce robot humanoïde, une création artificielle, est bien le fait de l’homme, de son intelligence et de sa pensée non conformiste et innovante.

Question d’éthique me direz-vous ? Sans doute ? Jusqu’où doit-on aller dans la robotique, les robots humanoïdes, les relations homme-machine et la vie de famille ? C’est ce que présente ce théâtre d’anticipation en une série de contes modernes et légendes d’aujourd’hui. Une fiction contemporaine documentaire impressionnante aussi pour sa mise en scène et direction d’acteurs au millimètre.

Contes et Légendes, de Joël Pommerat - théâtre d'anticipation - Scénographie et lumière : Eric Soyer - Costume : Isabelle Deffin

Contes et Légendes, de Joël Pommerat – Scénographie et lumière : Eric Soyer – Costume : Isabelle Deffin © Elisabeth Carecchio

Surprenant théâtre d’anticipation aussi pour sa distribution, principalement féminine. Si un seul acteur homme est bien en scène, par un jeu de perruques, de maquillages, de postures et de jeux d’actrices, la troupe incarne aussi bien des hommes, des femmes que des “personnes artificielles”. “Rien n’est vrai dans cette histoire…” sous titre le programme du spectacle.

Place du robot humanoïde dans la vie quotidienne

L’action du spectacle se passe à l’adolescence, au moment de la construction de soi. En substance et avec de la profondeur, voici les questions que pose Joël Pommerat dans cette pièce d’anticipation :

  • Quel sera notre futur et comment le maîtriserons-nous ?
  • Quelle place pourrait avoir le robot humanoïde d’accompagnement dans notre vie quotidienne ?
  • Quel impact cette personne artificielle aurait-elle à la maison et dans notre vie privée ?
  • Comment transformerait-elle ou pas, nos relations avec les autres, les femmes et les hommes ?
  • Que deviendrait alors demain l’amitié, l’amour et la mort ?

Un spectacle remarquable avec des pointes d’humour sur un sujet engagé. À voir absolument en 2020.

Contes et Légendes, de Joël Pommerat - théâtre d'anticipation - Scénographie et lumière : Eric Soyer - Costume : Isabelle Deffin

Contes et Légendes, de Joël Pommerat – Scénographie et lumière : Eric Soyer – Costume : Isabelle Deffin © Elisabeth Carecchio

Noir, scénographie et lumière

Côté lumière et scénographie, le dispositif scénique de Eric Soyer contraint le plateau, au niveau des cintres. Comme une agora, la moitié verticale de la scène est cadrée, sans pendillons apparents. Ce cadre rectiligne strict définit l’espace scénique et le resserre en son centre. Les châssis sont peints en noir mat, elle demeure mais n’est jamais mise en lumière directement. Les espaces scénographiques, de type intérieur, sont alors créés selon l’action dramatique. Seules quelques tables simples et des sièges peints en gris foncé sont précisément disposés sur le plateau.

L’éclairage de ce théâtre d’anticipation se concentre alors sur l’aire de jeu avec des découpes principalement de forte puissance. Il est principalement révélé en contre-jour du fond de scène et avec des faces ponctuelles en fond de salle. Elles éclairent alors les visages des comédiennes lorsqu’elles sont assisses sur les canapés gris ou les chaises.

Contes et Légendes, de Joël Pommerat - théâtre d'anticipation - Scénographie et lumière : Eric Soyer - Costume : Isabelle Deffin

Contes et Légendes, de Joël Pommerat – Scénographie et lumière : Eric Soyer – Costume : Isabelle Deffin © Cie Louis Brouillard

La lumière est souvent très intense sur le plateau chez Eric Soyer avec Joël Pommerat. C’est encore le cas dans ce spectacle d’anticipation. De plus, les niveaux d’éclairement augmentent en allant vers la fin de la représentation scénique. Le summum est atteint pour la scène du laboratoire avec la désactivation d’une personne artificielle et la chanson de Edy Rodrigez, le robot humanoïde chanteur star des adolescents dans la pièce.

Comme à son habitude, Eric Soyer choisit une lumière blanc froid, lumière du jour à midi. Quand l’action l’exige, il fait vibrer la lumière, comme un effet stroboscopique. Vibration douce et aléatoire, comme un défaut d’alimentation électrique. Vibration très rapide, comme des éclairs répétitifs très bref. Avec tous ces effets lumière, il rappelle ainsi l’origine de notre lumière artificielle, la lumière électrique.

Interview de J-P. Jourdain, directeur artistique, délégué au projet

Tournée du spectacle en France

5 au 8 novembre 2019

La Coursive Scène Nationale La Rochelle

10 au 21 décembre 2019

Théâtre National Populaire – TNP Villeurbanne

9 janvier au 14 février 2020

Nanterre-Amandiers Nanterre

3 au 7 mars 2020

Théâtre Olympia Tours
13 au 20 mars 2020
Théâtre de la Cité Toulouse

26 au 27 mars 2020

Espace Jean Legendre Compiègne

8 au 10 avril 2020

La Comédie de Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand

28 au 29 avril 2020

Le Phénix Scène Nationale Valenciennes
5 au 6 mai 2020
L’Estive Foix
13 au 17 mai 2020

La Criée

Marseille
27 au  29 mai 2020
Châteauvallon – Scène nationale Ollioules
9 au 13 juin 2020
MC2: Grenoble

Approfondir le sujet

Livres

Ambivalences de la lumière

Sous la direction de Charlotte Beaufort et de Marylène Lebrère, actes du colloque interdisciplinaire et international, ambivalences de la lumière.

En savoir plus...

Art of Burning Man, photographe NK Guy

16 ans de photographies de Burning Man dans le désert de Black Rock. Emotions, lumière, crépuscule, feu, nuit et magie. Un festival d'art de vivre annuel.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

Équipe artistique

Texte Joël Pommerat
Mise en scène Joël Pommerat
Assistante à la mise en scène Roxane Isnard
Dramaturgie Marion Boudier
Comédiens Prescillia Amany Kouamé Jean-Édouard Bodziak Elsa Bouchain Lena Dia Angélique Flaugère Lucie Grunstein Lucie Guien Marion Levesque Angeline Pelandakis Mélanie Prezelin
Scénographe Eric Soyer
Créateur lumière Eric Soyer
Costumes Isabelle Deffin

Équipe technique

Production Compagnie Louis Brouillard
Coproduction Théâtre Nanterre-Amandiers La Coursive - Scène Nationale - La Rochelle Comédie de Genève la Filature Scène Nationale – Mulhouse Théâtre Olympia – CDN de Tours Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie Bonlieu, Scène nationale, Annecy Espace Jean Legendre - Compiègne La Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne Le Phénix Valenciennes L’Estive – Scène nationale de Foix et de l’Ariège MC2, Grenoble Théâtre des Bouffes du Nord Théâtre de la Cité Toulouse
Financement Région Île de France

Lieu

  • Théâtre National Populaire - TNP

Poursuivez votre recherche

Sujets Robot humanoïde Robot humanoïde domestique Robot accompagnement Robot humanoide definition Pièce de théâtre Contes et légendes Adolescence Lumière Éclairage Robot
Effets lumière Lumière blanc froid Lumière en contre-jour Lumière ponctuelle Lumière de face
Techniques d'éclairage Éclairage scénique
Professions Auteur Metteur en scène Scénographe Créateur lumière
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Spectacle
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.