Article

DIALux versus Relux : le match du meilleur logiciel en éclairage

Quel est le meilleur logiciel de calculs photométriques en éclairage ? DIALux Evo ou Relux Desktop ? Banc de test pour les comparer. Entrez dans le match !
16 février 2021

DIALux Evo et Relux Desktop sont les deux logiciels de calculs photométriques en éclairage les plus utilisés. À partir de critères accessibles qui concernent la majorité des utilisateurs, nous allons enfin comparer ces deux logiciels. L’ergonomie ne rentre pas en compte dans ce comparatif afin de se focaliser uniquement sur les aspects « métier » de ces deux programmes. Alors, quel est le meilleur logiciel éclairage ? Ouverture du match !

Versions testées :

  • DIALux Evo 9.1
  • Relux Desktop 2020.2.5.0

 

 

Nous analyserons quatre critères :

  1. Moteurs de recherche de matériels
  2. Conception éclairage extérieur : mode « route » dit mode « tronçon »
  3. Rapports de calcul et impression
  4. Compléments du logiciel
Notation des deux logiciels
Notation des deux logiciels DIALux versus Relux © Sarese

Moteurs de recherche de matériels

  DIALux Evo Relux Desktop
Site Web www.lumsearch.com www.reluxnet.relux.com
Moteur de recherche Puissant avec de nombreuses clés de tri. Puissant avec de nombreuses clés de tri.
Page d’accueil Manque d’ergonomie et s’avère peu lisible. Lisibilité satisfaisante où les différentes familles de produits sont, de surcroît, plus accessibles. Une ligne par fabricant et par ordre alphabétique.
Recherche et tri Les critères de tri les plus importants sont explicites. Toutefois, lors d’une recherche dans un critère, un manque de visuel déroute l’utilisateur (dans les recherches pour le critère « distribution lumineuse » par exemple). Les critères de tri primordiaux sont explicites. Lors d’une recherche dans un critère, les nombreux visuels sont d’une aide précieuse pour les utilisateurs (dans les recherches pour le critère « distribution lumineuse » par exemple)
 
Organisation des recherches selon le critère de « distribution lumineuse » dans Dialux Evo
Organisation des recherches selon le critère de « distribution lumineuse » sur Lumsearch
Organisation des recherches selon le critère de « distribution lumineuse » dans Relux Desktop
Organisation des recherches selon le critère de « distribution lumineuse » sur Reluxnet
Fiche d’un produit  Très explicite, bonne lisibilité des courbes photométriques. Il est possible de glisser directement le produit dans DIALux Evo. Visualisation peu ordonnée des données. La fonctionnalité de téléchargement individuel de fichiers (LDT, IES, 3D, est un avantage très appréciable). Glisser directement le produit dans Relux Desktop est également permis.
Fonctions supplémentaires Aucune.

Spécificité applicative de comparaison directe des luminaires dans le moteur de recherche (calcul pour un local avec différents scénarios envisagés).

Même si l’éclairage intérieur est le principal bénéficiaire de cette possibilité, la souligner s’impose ici.

Évaluation 3,5 / 5
4,5 / 5
Observations Le manque de fonctions supplémentaires rend le moteur de recherche accessible mais sans plus-value réelle. Organisation et lisibilité  optimisées des recherches dans les critères.
Outil de comparaison de luminaires dans Relux Desktop
Outil de comparaison de luminaires sur Reluxnet

 

 

Conception éclairage extérieur : mode « route » dit mode « tronçon »

  DIALux Evo Relux Desktop
Création du projet

De prime abord, l’outil est peu visuel.  Il est possible d’aménager la voie par des petites icônes symbolisant les éléments (trottoir, piste cyclable, etc.).

Il y a beaucoup de menus additionnels qui peuvent s’afficher mais il est possible de passer outre en raison d’un manque d’affichage clair.

Les performances relatives à chaque classement de voie (NF EN 13201) sont dynamiques en fonction du classement de voie choisi.

L’outil est davantage visuel et permet à l’utilisateur d’assister en direct à la création de la rue et de sa géométrie. Les éléments annexes sont tous baptisés « zone limite ». Il faudra ensuite les caractériser (trottoir, piste cyclable, etc.).

Les performances relatives à chaque classement de voie (NF EN 13201) sont toutes visibles en une fois et sous forme de tableau. L’utilisateur peut alors les comparer entre elles avant d’en sélectionner le classement.

Élaboration des calculs 

Il est possible de forcer les valeurs des performances, notamment la luminance moyenne maintenue (en correspondance avec la méthode française AFE de 2015).

Pour comparer des scénarios (exemple avec des variantes), la méthode est peu manifeste et de pratique moindre.

Le logiciel calcule les éléments contenus dans le volet 5 de la norme NF EN 13201 (Dpi et Aeci), ce qui permet de comparer les scénarios énergétiques.

Il n’est pas possible de forcer les valeurs des performances, ce qui est un manquement considérable. Pour comparer des scénarios la méthode est directe et ludique.
Optimisation

Il est possible d’optimiser de multiples critères pour chaque scénario (hauteur, avancée, espacement, etc.).

Les résultantes sont fonction des scénarios saisis. Puis une comparaison à l’aide de tableaux peut être envisagée.

Il est possible d’optimiser de multiples critères (hauteur, avancée, espacement, etc.). L’outil donnera le scénario idéal selon les choix de l’utilisateur sans forcément pouvoir les comparer d’un simple coup d’œil.  Il est aussi possible d’optimiser le flux (en %) de manière automatique, une fonction très utile et très justifiée avec les matériels à source LED.

Le logiciel ne calcule pas les éléments contenus dans le volet 5 de la norme NF EN 13201 (Dpi et Aeci).

Évaluation 4,5 / 5 3,5 / 5
Observations Le mode « tronçon » est complet. Petit bémol sur la recherche parfois infructueuse de personnalisation de certains critères. Le mode « tronçon » progresse mais le degré de son avancée n’est pas encore en phase avec toutes les données de la norme NF EN 13201 et ses spécificités françaises.  Aujourd’hui, dans ce module, l’aspect technique se maintient au détriment de l’aspect visuel nettement prépondérant.
Présentation des performances selon la norme NF EN 13201-2 dans Relux Desktop
Présentation des performances selon la norme NF EN 13201-2 dans Relux Desktop
Présentation des optimisations de scénarios dans Dialux Evo
Présentation des optimisations de scénarios dans DIALux Evo

 

 

Rapports de calcul et impression

  DIALux Evo Relux Desktop
Édition du rapport

Le module d’impression est moins pratique et moins aisé que comparativement aux versions précédentes.

Si l’utilisateur aspire à des mises en page plus évoluées, une version «  PRO » plus développée est conseillée (voir critère N°4).

Le module d’impression est bien organisé et compartimenté : d’un côté, les éléments « écran » et de l’autre les éléments « impression ». Il suffit simplement de cocher et de décocher selon ce que l’utilisateur veut introduire dans son rapport.
Contenu du rapport

Le rapport basique du DIALux Evo 9.1 est plus orienté « design » qu’il n’est technique.

D’un simple coup d’œil nous pouvons vérifier sur le résumé de l’étude si les performances de la norme NF EN 13201-2 sont atteintes grâce à des coches « vertes » ou « rouges ».

Il n’y a plus de rendus « fausses couleurs », ces rendus étant souvent facilement interprétables par tous.  Afin d’éviter des interprétations trop faciles, les rendus             « fausses couleurs » ont été remplacés par des courbes « isolux ».

De plus, grâce au glossaire, les « non-initiés » ou novices peuvent appréhender de nombreux termes spécifiques.

Le rapport de Relux Desktop est très orienté « métier » et certes moins « design ». Le rapport peut introduire des données et illustrations très explicites et visuelles (exemple des diagrammes 3D). Ces rendus viendront agrémenter le rapport. Petit bémol dans la présentation de la synthèse des résultats avec le manque de « coches » pour illustrer les atteintes des performances normatives. Par ailleurs, une démarcation très explicite des différents éléments de rue en permet la nette distinction.
Évaluation 3 / 5 4,5 / 5
Observations Les rapports en mode tronçon se sont « appauvris » au fil des versions. La couche métier a été délaissée au profit de la mise en page et des annexes ludiques et pédagogiques.

Plus pratique à bâtir et moins limitatif, le rapport d’impression est très professionnel. D’ailleurs, nous atteignons presque le seuil du rapport parfait !

La présentation des scénarios adaptatifs (gradation) est très claire.

Présentation du résumé d’une étude tronçon dans Dialux Evo (Synthèse grâce aux coches)
Présentation du résumé d’une étude tronçon dans DIALux Evo (Synthèse grâce aux coches)
Résumé des résultats avec deux éléments de rue (chaussée et trottoir) dans Relux Desktop :
Résumé des résultats avec deux éléments de rue (chaussée et trottoir) dans Relux Desktop
Extrait du glossaire Dialux Evo
Extrait du glossaire DIALux Evo
Extrait du module de configuration du rapport dans Relux Desktop (mode de sélection « à cocher » et insertion des données dans le rapport d’impression)
Extrait du module de configuration du rapport dans Relux Desktop (mode de sélection « à cocher » et insertion des données dans le rapport d’impression)

 

 

Compléments du logiciel

  DIALux Evo Relux Desktop
Assistances et aides Il existe la « Knowledge Base DIALux Evo » (littéralement la base de données des connaissances »). Il s’agit d’une recherche textuelle à partir de mots clés. Des tutoriels vidéos sont présents et nombreux sur des chaines vidéos. Un forum peut aussi être consulté. Relux met à disposition deux ressources : l’aide en ligne et les nombreux tutoriels vidéos. Lors des calculs, de nombreuses trames sont déjà présentes (giratoires, passages piétons, etc.).
Autour du logiciel

Dans DIALux Evo, l’acquisition de la version « PRO » est nécessaire pour l’utilisation étendue à d’autres fonctionnalités plus développées.

La fonction principale demeure celle de la modification des mises en page (coût à partir de de 29,99 € HT/mois par poste).

Enfin, le logiciel gratuit « LDT Editor », permet l’édition des courbes photométriques.

La suite des compléments est importante et diversifiée. Citons notamment le module lié aux tunnels ou encore le module lié à Autodesk Autocad.

Récemment élaboré, le module « Third Party » s’avère être une acquisition quasi obligatoire. Son achat permet de gérer les produits non partenaires de Relux (si ce module n’est pas acquis, les produits «tiers» seront utilisables mais ils seront anonymisés et un filigrane sera présent sur le rapport d’impression (coût à partir de 55 € par an par poste).

Évaluation 4,5 / 5 3 / 5
Observations Très accessible, le logiciel de base permet une utilisation optimale et plurielle. En cas de volonté de faire des rapports d’impression de meilleure qualité, une licence s’avère nécessaire. Les compléments sont plus nombreux et sont de véritables plus-values. Le module « Third Party » est par contre une acquisition quasi obligatoire afin de pouvoir travailler avec des produits tiers. Lorsqu’un luminaire tiers est anonymisé, il est difficile de travailler avec facilité.

 

Approfondir le sujet

Photo en tête de l’article : stade d’entrainement de Football, éclairage du terrain et de la pelouse, vue de dessus par drone, Kuantan, Malaysia © Izuddin Helmi Adnan, Unsplash

Équipe du projet

Logiciel DIALux evo Relux
Éditeur DIAL Relux Informatik AG

Poursuivez votre recherche

Sujets Logiciel éclairage Logiciel éclairage gratuit Logiciel éclairage public Logiciel éclairage extérieur Logiciel éclairage public gratuit Logiciel éclairage nocturne Bureau d'études techniques Comparaison Comparaison logiciel Comparaison logiciel éclairage Comparer logiciel Comparer logiciel éclairage Benchmarking Benchmark logiciel éclairage Benchmarking logiciel Benchmarking logiciel éclairage Tester logiciel Tester logiciel éclairage Moteurs de recherche Matériel éclairage Conception lumière Éclairagisme Rapport de calcul Impression Compléments logiciel
Techniques d'éclairage Éclairage extérieur Éclairage public Éclairage intérieur
Professions Éclairagiste Concepteur lumière Ingénieur éclairagiste Ingénieur Bureau d'études
Supports Texte Capture écran
Source Maxime Van Der Ham Light ZOOM Lumière
Directeur général de Société architecture réseaux SARESE, cabinet d’ingénierie en réseaux secs fondé en 1993, spécialiste en éclairage extérieur. Assistance à maîtrise d’ouvrage, bureau d’études, maîtrise d’œuvre et formations. Expert AFNOR de la commission U17 et membre du groupe de travail de l’AFE en Commission X90X. Praticien et passionné d’éclairage extérieur.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Livres

Revit Architecture, développement de projet et bonnes pratiques

Comment tirer parti du logiciel Revit Architecture à chaque phase du bâtiment ? Livre de référence de l'architecte, Julie Guézo, l'ingénieur, Pierre Navarra

En savoir plus...

25 questions pour mieux comprendre l’arrêté nuisances lumineuses

Maxime Van Der Ham décrypte l’arrêté nuisances lumineuses. 25 questions pour mieux comprendre cette nouvelle réglementation en éclairage extérieur.

En savoir plus...

Guide de l’éclairage naturel zénithal

Pour les bâtiments industriels, commerciaux et tertiaires, guide de l’éclairage naturel zénithal du GIF Lumière avec l’ADEME et le Syndicat de l’éclairage.

En savoir plus...