Your Sense of Unity, Galerie des Glaces, cercle et reflet au château à Versailles
Previous
ALÉATOIRE
Tour ADNOC : mise en lumière du siège social à Abu Dhabi
Next

Deep Mirror Yellow / Black et le soleil couchant au chateau de Versailles

Dans le salon de l'Oeil-de-Boeuf, découvrez les œuvres de Olafur Eliasson les plus emblématiques du château de Versailles : Deep Mirror Yellow et Deep Mirror Dark. Comment ça marche ?
par Vincent Laganier21 octobre 2016

Où se situe l’œuvre “Deep Mirror” ? Face à face, deux disques se regardent. L’un est éteint et noir. L’autre est lumineux et jaune. Comme en suspension dans l’air, il flotte au milieu d’un grand miroir.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Anders Sune Berg

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Anders Sune Berg

Les visiteurs du château du Versailles s’y reflètent. Selon sa position, c’est plutôt une demi-lune jaune que l’on perçoit. Sauf si on est dans l’axe de l’installation ;  c’est le principe d’une éclipse.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Anders Sune Berg

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Anders Sune Berg

Dans le parcours imposé du château de Versailles, le salon de l’Oeil-de-Boeuf jouxte la galerie des Glaces. C’est un lieu de passage où d’habitude il n’y pas grand-chose à voir…

Deep Mirror au château de Versailles

Dans l’épaisseur des tableaux de deux portes, semble-t-il en face à face, l’artiste installe deux miroirs dans toute la hauteur de la baie courbe. En fait, il s’agit de deux volumes complètement dessinés par le Studio Olafur Eliasson.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

A hauteur d’une tête d’homme, une ouverture circulaire est découpée dans chaque miroir. Elle donne sur un petit espace sans ouverture.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Deep Mirror Yellow

Peint en blanc mat et divisé en deux parties par une vitre dans laquelle on se reflète en regardant de prêt, pour le disque jaune.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

La couleur jaune monochromatique est apportée par une lampe au sodium basse pression placée au sol dans la boite.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Deep Mirror Black

Peint en noir mat, dans l’obscurité et divisé en deux parties par une vitre dans laquelle on se reflète en regardant de prêt, pour le disque noir.

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Anders Sune Berg

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Anders Sune Berg

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Pour Olafur Eliasson, “les personnes vont passer devant peut-être sans les voir. La vision périphérique donnera un sentiment d’étrangeté et conduira à regarder l’œuvre”.

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Peut-être aurez-vous noté ? Le disque jaune est dans la direction du soleil couchant à Versailles.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Il faut bien avouer, le flux des touristes qui visite le château de Versailles est très dense. Pour en avoir fait moi-même l’expérience deux jours avant, les surveillants incitent les visiteurs à avancer. Surtout lorsqu’ils stationnent trop longtemps pour contempler le lieu juste à l’entrée de chaque pièce.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, Deep mirror black, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Vincent Laganier

Ce mouvement de visiteurs me rappelle la Fête des lumières de Lyon où la gestion des flux est une priorité. Nul doute que le visiteur devra trouver sa position pour faire l’expérience de l’art contemporain.

“Être passif ou actif. Dans une vision métaphorique, comment le château vous regarde ? Comment vous vous regardez dans ces œuvres avec le reflet ? Qu’est-ce qui se passe en moi dès que je dépasse cette vision de moi et de mon extérieur ?”

Olafur Eliasson

Autant de questions que l’artiste renvoie à chaque visiteur qui ne fait que passer. Aura-t-il le temps de s’attarder devant les œuvres face à la pression touristique ? L’organisation de la visite du château de Versailles est-elle faite pour un homme qui contemple ? Plutôt pour un homme qui marche sur les chemins du Roi soleil.

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 - Château de Versailles, France - Photo : Anders Sune Berg

Olafur Eliasson, Deep mirror yellow, 2016 – Château de Versailles, France – Photo : Anders Sune Berg

Lieu

  • Château de Versailles
  • Versailles, France

Équipe artistique

Plasticien lumière Olafur Eliasson Studio Olafur Eliasson

ZOOM -

Évènement

  • Feu d'artifice de la Tour Eiffel / Château de Versailles
  • REPORTAGE TV - Deux reportages détaillés sur la création de feu d'artifice par le Groupe F. Pleins feux sur la Tour Eiffel et le château de Versailles sur RMC Découverte.
  • Date : du jeudi 27 décembre 2018 au vendredi 4 janvier 2019
  • Lieu :
    • RMC Découverte
    • RMC Découverte, France

Poursuivez votre recherche

Sujets Deep Mirror Yellow Deep Mirror Black Deep Mirror Soleil Salon de l'Oeil-de-Boeuf Château de Versailles Versailles Noir Lumière Mirroir Reflet Installation artistique Porte Ouverture circulaire Vitre Monochromatique Couleur jaune Visiteur Touriste Éclairage tunnel
Effets lumière Lumière jaune Lumière graphique Lumière du jour
Techniques d'éclairage Éclairage intérieur
Professions Plasticien lumière Artiste Plasticien Sculpteur
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Château
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated