Les Pissenlits, la sculpture d’Alix Petit mise en lumière
Previous
ALÉATOIRE
Beyrouth : écran géant de la façade du Souk Entertainment Center
Next
728x90 Animated

Maison passive pour jeunes retraités dans le Finistère

En lumière naturelle, l’architecte Katia Hervouet, OGMA Architecture, a construit une maison passive pour jeunes retraités, près de Quimper. Retour sur la réalisation.
par Katia Hervouet30 juin 2015

La parcelle triangulaire est bordée de talus plantés, inscrits au PLU, doublée d’un fossé côté voirie. Ce dispositif naturel matérialise une coupure importante entre la rue et le terrain. Il crée une poétique du lieu.

La maison s’inspire de cette poétique, mélange des transparences, des vues voilées et d’accès interdits. Côté rue, une façade close donne forme au volume de l’habitation. Côté jardin, une façade fortement ouverte donne de la transparence au bâti et présente des points de vue variés.

Vue du jardin - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Vue du jardin – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

La lumière fait vibrer la maison

Selon le bon vouloir de l’astre du jour, la maison se dévoile ou se referme. Vues voilées, espaces suggérés ; l’imaginaire est sollicité.

A chaque pas, les sens sont stimulés. Dans l’escalier, la marche se fait plus lente, la faible hauteur des marches aidant.

Progressivement, au fur et à mesure de l’ascension à l’étage, le regard se baisse, happé par une vue inattendue.

Espace de circulation à l’étage - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Espace de circulation à l’étage – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Une fois le sommet atteint, les yeux baissés dans la douce pénombre du palier, le regard se repose juste un instant.

Avec politesse, la paroi s’arrondit pour accompagner le déplacement du corps.

Puis, dans un éclatement de lumière, la vue panoramique s’offre simple et généreuse sur le territoire qui vous accueille.

Vue sur le jardin de l’étage - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Vue sur le jardin de l’étage – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

L’escalier, un espace pour la lecture

Une attention particulière a été portée à la liaison verticale entre les deux niveaux de l’habitation.

Ainsi, l’espace de l’escalier doit pouvoir être utilisé malgré le vieillissement des habitants, il répond à trois usages :

  • Mettre en relation deux niveaux.
  • Créer de la vie dans un lieu de circulation.
  • Pouvoir être utilisable par des personnes âgées.
Escalier et bibliothèque - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Escalier et bibliothèque – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

L’escalier est composé de marches confortables d’une hauteur maitrisée et d’un large giron ; ses proportions apportent de la sécurité dans le déplacement.

Les girons filent et se transforment en étagères qui reçoivent des livres. L’escalier se fait bibliothèque. Ainsi, ce lieu de circulation devient un lieu de vie.

Cet espace est très apprécié par les habitants. Ils s’y sentent bien à tel point qu’ils ont décalé à plus tard la pose de la main courante prévue à l’origine.

Espace abrité, côté Est - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Espace abrité, côté Est – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Architecture et ambiance

Madame fait de la sculpture et Monsieur est « menuisier-bricoleur ». L’architecture répond donc à la demande des Maîtres d’ouvrage qui souhaitaient avoir :

  • une maison lumineuse,
  • en relation avec la nature,
  • très peu consommatrice d’énergie,
  • avec des loisirs bien particuliers, vus précédemment.

Le bâtiment est composé de trois typologies d’espaces. Leurs formes apportent une réponse aux attentes et usages du maître d’ouvrage.

  • Un espace chauffé, la maison : une forme compacte, avec des vues cadrées et inondée de lumière.
  • Un espace non chauffé, l’atelier : suffisamment confortable thermiquement pour être un lieu de travail même en hiver.
  • Un espace abrité : qui s’ouvre et se ferme sur la nature.
Espace abrité, côté Ouest - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA

Espace abrité, côté Ouest – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA

Ce dernier relie les deux premiers espaces et sa fonction est multiple, circuler, garer les voitures, sculpter, bricoler à l’air libre tout en étant abrité de la pluie, recevoir les amis…

Ces séquences d’espace ont permis de développer un volume chauffé très compact qui maitrise les consommations d’énergie ainsi que les coûts de la construction.

Chauffage de la maison passive

Le bâtiment est un habitat passif chauffé par :

  • 60% des apports solaire, dus à la bonne orientation de la maison,
  • 22% des apports internes, par exemple la cuisine, le fonctionnement des appareils,
  • 18% de la centrale de ventilation.
Jeu de matériaux - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Jeu de matériaux – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Ainsi, sans système conventionnel de chauffage, la construction met en œuvre :

  • une isolation thermique performante,
  • des menuiseries triple vitrage,
  • une ventilation double flux,
  • une excellente étanchéité à l’air.

Descriptif technique

Les parois se composent de :

  • Les parois verticales reçoivent 300 mm d’isolant.
  • Les parois horizontales : 400 mm d’isolant.
  • Les parois en contact avec le sol : 140 mm d’isolant.
Détail de prise d’air - Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère - Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Détail de prise d’air – Maison passive pour jeunes retraités, Gouesnac’h, Finistère – Architecte et photo : Katia Hervouet, OGMA Architecture

Résultats de la première année

  • Surface chauffée : 124 m2
  • Besoins de chauffage de l’habitation : 8 kWh/m²/an
  • Étanchéité à l’air : 0,19 h-1 à n50.
  • Puissance nécessaire pour chauffer le volume de la maison en hiver : 990 W

A titre de comparaison, la puissance d’un grille-pain est d’environ 1000 W !

Coût total de la facture de la maison de 42,00 euros TTC/mois pour :

  • le chauffage,
  • l’eau chaude sanitaire,
  • les besoins électriques tous confondus,
  • l’abonnement et les taxes,

soit 504,00 euros TTC/an !

Critères du PassivHauss Institut

  • Besoin de chauffage : ≤ 15 kWh/m²/an
  • Étanchéité à l’air : ≤ 0,6 h-1 à n50.
  • Besoin en énergie primaire : ≤ 120 kWh/m².an (toutes applications confondues à l’intérieure de l’enveloppe, y compris l’électroménager et les usages tertiaires).

Katia HERVOUET – Architecte DPLG, directrice de l’agence OGMA Architecture. Conceptrice Européenne Certifiée de Bâtiment Passif – CEPH – par le PassivHaus Institut de Darmstadt en Allemagne. Elle a conçu et mis en œuvre les deux premières constructions passives du Finistère en 2013-2014 et formé les professionnels du bâtiment et artisans locaux durant ces chantiers.

Lieu

  • Gouesnac’h, France

ZOOM +

 
IKEA se lance dans le rechargement sans fil
 
Visitez la Cité du Soleil ou votez pour votre maison préférée
 
Éclairages de la maison, intérieurs et extérieurs
 
Éclairage écologique, des économies lumineuses – Un dossier à lire

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

Sujets Maison passive Architecture Architecture intérieure Espace Lumière Circulation Escalier Ambiance lumineuse Chauffage Description Technologie éclairage Résultat Première année Critères PassivHauss Institut
Effets lumière Lumière naturelle Lumière du jour
Techniques d'éclairage Éclairage naturel
Professions Architecte Architecte d'intérieur Éclairagiste Concepteur lumière
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Habitat
Source Katia Hervouet Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Katia Hervouet
Katia Hervouet
Architecte DPLG, directrice de l’agence OGMA Architecture. Conceptrice Européenne Certifiée de Bâtiment Passif – CEPH – par le PassivHaus Institut de Darmstadt en Allemagne. Elle a conçue et mis en œuvre les deux premières constructions passives du Finistère en 2013-2014 et formée les professionnels du bâtiment et artisans locaux durant ces chantiers.
2 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Avatar
    7 juillet 2015 at 17 h 27 min

    Bravo!
    Ce projet est la preuve que l’on peut allier maison passive , technique et création architecturale.

    • Avatar
      Katia HERVOUET
      11 juillet 2015 at 21 h 02 min

      Merci Tugdual,
      Selon moi, l’objectif de l’Architecture passive est de prendre soin, des habitants et du territoire qui les accueille.
      Si en plus cette architecture vous touche au cœur …
      Alors je suis une architecte comblée !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.