Réalisation

Fluence, fresque lumineuse dynamique, OYÉ visual art label

Dylan Cote-Colisson et Pierre Lafanechère s’appuient sur les protocoles réseaux de nos appareils mobiles. Ils créent une cartographie mouvante, Fluence.
13 mars 2019

Fluence, fresque lumineuse dynamique est une libre interprétation visuelle des géo-localisations des appareils connectés dans le périmètre de l’œuvre. Dylan Cote-Colisson et Pierre Lafanechère s’appuient sur les protocoles réseaux de nos appareils mobiles pour en créer une cartographie mouvante.

Fluence, de Dylan Cote et Pierre Lafanechère © OYÉ visual art label

La lumière artificielle, projetée dans l’angle d’une pièce sombre via un vidéoprojecteur, anime d’un mouvement ininterrompu un tableau subjectif proportionné d’après la quantité de données numériques happées dans la pièce.

Fluence, de Dylan Cote et Pierre Lafanechère © OYÉ visual art label

Un moniteur affiche en temps réel les adresses MAC des appareils mobiles, offrant aux observateurs le loisir de réussir à identifier leur appareil, et donc leur trajectoire, dans la longue liste d’adresses impalpables présentée à l’écran.

Ecran des données captées par Fluence, de Dylan Cote et Pierre Lafanechère © OYÉ visual art label
Ecran des données captées par Fluence, de Dylan Cote et Pierre Lafanechere © OYÉ visual art label

Flux de datas et mouvements

Pour le moins indéchiffrables, les projections lumineuses questionnent quant à elles la représentation des flux de datas. En effet, la lumière artificielle semble être l’élément le plus régulièrement appelé s’agissant des objets connectés et des représentations de l’intangible. Comme si le son, les vibrations, les odeurs voire même les saveurs ne devaient tenir que de seconds rôles.

Fluence, de Dylan Cote et Pierre Lafanechere © OYÉ visual art label

Cette interrogation se rencontre de manière similaire dans le cas de l’éclairage public, où le sentiment de sécurité est offert la nuit par l’assurance du fonctionnement de notre organe de vision, rendu possible grâce à l’éclairage artificiel.

Fluence, de Dylan Cote et Pierre Lafanechere © OYÉ visual art label

Dans ce sens, il serait intéressant d’étudier, tant artistiquement que fonctionnellement, le rôle des autres sens dans l’appréhension des trajectoires, du mouvement et des données spatialisées.

Le XXIe siècle a, entre autres innovations technologiques, permis à une majorité d’individus de s’équiper d’appareils mobiles connectés aux divers protocoles de communication actuels. Dans les poches et les sacs des individus se trouvent désormais des émetteurs/récepteurs d’informations continues, constituant autant de données digitales résolument intangibles mais qui saturent l’environnement de trajectoires empruntées par ces flux invisibles. OYÉ visual art label les rend ici présentes.

Équipe du projet

Commissaire d'exposition Stereolux
Plasticien lumière Dylan Cote-Colisson Pierre Lafanechère OYÉ visual art label
Soutiens La Gaité Lyrique Stereolux Electroni[k]

Poursuivez votre recherche

Diplômé de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes, il s'est d'abord intéressé à la lumière au travers d'illustrations architecturales, élaborant ses compositions avec ce sujet comme élément fondateur. Porté par les valeurs de complémentarité et de pluridisciplinarité, il puise dans des champs disciplinaires variés ses réflexions sur les usages de la lumière, contemporains et prospectifs.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • OYÉ visual art label
  • Boulogne Billancourt, France

Livres

SuperLux : Smart Light Art, Design & Architecture for Cities

Art lumière, design et architecture intelligente pour les villes. SuperLux est un livre de référence de Davina Jackson.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

Light Spaces, Designing and Constructing with Plasterboard

Créer des espaces lumineux, les concevoir et les construire avec des plaques de plâtre ? Light Spaces est le livre abondamment illustré en anglais de Birkhaüser.

En savoir plus...

— Articles connexes —

Comment l'éclairage intelligent est précurseur de nouveaux usages de la commune ? Participation citoyenne, éclairage public et installation artistique.
— En savoir plus
Article

Éclairage intelligent, technologies et participation citoyenne

Comment l'éclairage intelligent est précurseur de nouveaux usages de la commune ? Participation citoyenne, éclairage public et installation artistique.
Quels tracés lumineux pour représenter une métropole ! Phosphor est une cartographie phosphorescente de données de Robert Henke.
— En savoir plus
Réalisation

Phosphor de Robert Henke : cartographie phosphorescente de données

Quels tracés lumineux pour représenter une métropole ! Phosphor est une cartographie phosphorescente de données de Robert Henke.
Eclairage connecté, la Citybox de Bouygues Energies & Services est un outil de gestion de l’éclairage public. Tour d’horizon du système produit.
— En savoir plus
Article

Bouygues Citybox, outil de gestion de l’éclairage public

Eclairage connecté, la Citybox de Bouygues Energies & Services est un outil de gestion de l’éclairage public. Tour d’horizon du système produit.
Imaginé par la designer parisienne Carola Moujan, le projet Luciole est un dispositif de mobilier urbain lumineux en éclairage connecté.
— En savoir plus
Réalisation

Luciole, mobilier urbain lumineux et connecté de Carola Moujan

Imaginé par la designer parisienne Carola Moujan, le projet Luciole est un dispositif de mobilier urbain lumineux en éclairage connecté.