Réalisation

Backbone de Gravity & Other Myths : éclairage du spectacle

Backbone, un époustouflant spectacle de Gravity & Other Myths. Art total ou acrobates et éclairage défient les lois de la gravité.

Backbone signifie « colonne vertébrale » en français. Elle représente la force et la stabilité du corps humain ou d’une société. Ici, c’est le nom d’un spectacle époustouflant et vivifiant de Gravity & Other Myths – GOM.

La tournée a commencé au Grand théâtre de Provence d’Aix-en-Provence le 25 mars dernier. Elle a fait escale pour huit dates à la Maison de la Danse de Lyon avec succès. Dernière représentation en France, c’était le 17 mai à Échirolles, au sud de Grenoble. Alors, lors de sa prochaine tournée en Europe, courez voir cette compagnie australienne de cirque contemporain. Elle défie les lois de la gravité !

Backbone – Gravity & Other Myths © Carnival Cinema

Backbone de Gravity & Other Myths : le spectacle

Tout commence par une commande de l’Adelaide Festival 2017 en Australie. Gravity & Other Myths a alors six semaines pour créer un nouveau spectacle. Dix acrobates, deux musiciens, un metteur en scène, Darcy Grant, et le créateur lumière scénographe, Geoff Cobham vont travailler ensemble. Car c’est bien le collectif qui prime sur l’individuel chez GOM.

Backbone – Gravity & Other Myths © Carnival Cinema

Amis depuis l’enfance, ils sont devenus acrobates en intégrant une école de cirque. Avec leurs pyramides humaines, voltiges et acrobaties au sol, ils osent tout ! Résultat, le spectacle Backbone est l’aboutissement de l’art du cirque contemporain de la compagnie.

Nouvelle scénographie du cirque contemporain

La scénographie du spectacle Backbone s’inscrit sur une scène au minimum de :

  • 12 mètres d’ouverture,
  • 10 mètres de profondeur,
  • 7 mètres sous le gril.

D’abord, l’espace scénique est composé autour d’un tapis en caoutchouc rectangulaire gris foncé. Il est nommé poétiquement the mat, le paillasson en français, par Lachlan Harper, directeur de la tournée et acrobate. En bref, c’est l’espace de jeu des dix circassiens.

Éclairage rasant plateau – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Ensuite, les autres composants de la scénographie sont des éléments issus de la nature : sable beige, pierres de rivière et perches en bois rondes de différentes hauteurs en fond de scène.

Éclairage en contre-jour avec un Laser, acrobates et perches verticales – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Seuls des seaux en acier inoxydable et une armure médiévale introduisent le métal dans Backbone.

 

 

Le fond de scène est habillé soit de velours noir, soit du mur de la cage scénique. Pour avoir vu le spectacle d’abord à Aix-en-Provence, puis à Lyon, dans les deux configurations, les effets visuels fonctionnent mieux sur un fond sombre. Question de contraste positif des faisceaux lumineux dans la brume par rapport aux acrobates de Gravity & Other Myths.

Trois faisceaux et réflexion sur un miroir – Backbone – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Éclairage du spectacle et tapis de sable

« L’énergie de l’éclairage vient du côté sablé sur la scène. Pour l’ensemble du spectacle, j’ai essayé de faire en sorte que le sable et l’éclairage viennent d’un seul lieu. »

Geoff Cobham, créateur lumière et scénographe

Dans Backbone, l’éclairage du spectacle joue pleinement son rôle. Ainsi, une trame de projecteurs plan-convexe en quinconce éclaire l’ensemble du tapis. Ombres et lumière de face révèlent alors la matière du sable au sol en douceur.

Deux faisceaux et réflexion sur deux miroirs – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Côté cour de la scène, une rangée de projecteurs asservis de type traceur crée des éclairages rasants sur le tapis. Puis ils évoluent en un jeu de faisceaux en éventail qui changent au rythme des acrobaties.

Lumière, miroirs fixes et brume légère

L’usage de miroirs n’est pas nouveau pour le créateur lumière. Mais c’est la première fois que Geoff Cobham en scénographie autant.

Plateau et projecteurs de la salle, lumière de service – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Fixés en ligne en fond de scène, au-dessus du plateau en différents points ou au-dessus des musiciens, tous les miroirs de Backbone sont fixes.

Miroir et projecteurs sur perches – Backbone – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

L’art total en complète fusion avec les acrobates naît du fait que les effets lumineux sont calés sur leurs figures et la musique.

Projecteurs et cintres, lumière de service – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

 

 
 
 

 

Faisceaux et réflexion sur des miroirs – lumière de service – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

La lumière renforce les lignes de fuites, les pyramides, la virtuosité des performances techniques et physiques.

Miroir et éclairage – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

« Pour avoir un grand spectacle, tu as besoin d’avoir un show incluant l’éclairage et le design autour de l’action. C’est ce dont nous avions besoin pour prendre de la hauteur pour ce show. »

Jascha Boyce, membre fondateur, GOM

Backbone – Gravity & Other Myths © Rob Maccoll

Pour trouver des miroirs traités non-feu en Europe, c’est aux Pays-Bas que Marko Respondeck, directeur technique et régisseur lumière, s’est déplacé.

Réflexion de 7 faisceaux lumineux sur 7 miroirs – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Régie son et lumière du spectacle

La régie son est assurée par un technicien du lieu d’accueil, comme ici à la Maison de la Danse de Lyon en photo.

Régie son et lumiere – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

À droite, la régie lumière en fin de représentation.

Régie lumiere – Backbone – Gravity & Other Myths – Maison de la Danse, Lyon, France © Vincent Laganier

Dates de la tournée 2022 en France

 
 

Approfondir le sujet

Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Maison de la Danse
  • Lyon, France

Livres

Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050, un livre collector

Nouveau livre collectif de Light ZOOM Lumière. Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050. Imaginons le monde d’après, ensemble.

En savoir plus...

Aurores polaires, la Terre sous le vent du Soleil

Découvrez l'envers des effets lumineux des aurores polaires dans ce livre de Fabrice Mottez. Pédagogique, illustré et fascinant.

En savoir plus...

Scénographes en France 1975 – 2015

Livre rétrospectif des scénographes en France (1975 – 2015). De l'espace de la représentation à la scène, pour les lieux de spectacle, cinéma et exposition.

En savoir plus...