Hypernuit au parc de l'université de Strasbourg
Previous
ALÉATOIRE
Let IT Snow : arbre de Noël pour "Lumière London"
Next

887 de Robert Lepage : scène, décor et maquette

Plan, coupe et élévation. 887, le dernier spectacle de Robert Lepage joue de l'architecture et l'urbanisme. Éclairages aux Célestins de Lyon.
par Vincent Laganier16 décembre 2015
887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

La mémoire. Entre théâtre et conférence. C’est le thème du spectacle. Robert Lepage, nous plonge dans ses souvenirs d’enfance. La pièce est écrite par le metteur en scène et comédien. A travers la difficulté à se souvenir d’un texte de poésie de Michèle Lalonde, “Speak White”, elle nous fait pénétrer dans le Québec des années 60, au 887 avenue Murray.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Scène et scénographie

La scénographie conçue par Robert Lepage, en collaboration avec Sylvain Décarie, est bluffante. Durant la représentation, on passe par toutes les échelles : figurine, humaine, architecturale et urbaine. Le jeu du comédien accentue parfois l’impression de grandeur ou la mise en abime des dimensions, les unes à l’intérieur des autres, comme les cavités de la mémoire en fait.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Les premières scènes du spectacle découvrent une façade d’appartements vue de face. Il s’agit d’une maquette de 1,5 m de large par 2,10 m de haut environ qui trône sur la scène. Muni d’un rez-de-chaussée et de trois étages, chaque intérieur est constitué d’un écran plan. Il diffuse les scènes de vie des habitants de l’immeuble au fur et à mesure de la représentation. Cet effet très réussi me rappelle les installations en glace sans tain de l’artiste Pierrick Sorin, vidéaste nantais, et ses théâtres optiques.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Le créateur des images, Félix Fradet-Faguy, a poussé l’illusion plus loin : quand le décor de la façade tourne, l’image sur les petits écrans tourne aussi, comme si l’on voyait la vraie pièce d’une maquette tournée devant nous.

A cette scène s’ajoute une lumière latérale blanc changeant selon le moment de la journée. Comme le soleil, il crée des ombres nettes et dures sur la maquette. La teinte bleue diffuse envahit la fin de cette scène pour signifier la nuit.

Le décor de la maquette est placé sur une tournette. En fonction des scènes du spectacle, il tourne et présente la façade à 60° pour créer de la profondeur.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Le moment le plus surprenant du spectacle est quand cette maquette révèle, en tournant, la cuisine d’un studio à l’échelle humaine, constituée d’une table en îlot central, d’un fond avec un frigidaire en inox et de placards filants opalins.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Le créateur lumière, Laurent Routhier, a ajouté une lumière diffuse bleu-violet à l’intérieur de ces placards. Un éclairage de face est aussi découpé pour ne cadrer que le décor. Des éclairages décoratifs sont suspendus au plafond ou encastrés dans les placards, comme une cuisine IKEA.

La scène du parc utilise une maquette d’une avenue sur roulette. En arrière plan, un écran type cybachrome affiche un lointain. Dès l’avancement de cette scène, Robert Lepage utilise la caméra de son smartphone. Cette captation live est projetée sur l’écran lumineux en arrière plan. L’effet dynamique du mouvement de la caméra donne une sensation d’animation de la scène filmée tandis que les personnages de la scène sont des figurines.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Une autre scène se passe dans une bibliothèque. Robert Lepage explique les relations à l’intérieur de la famille en enlevant des livres par étagères.

887 et Robert Lepage - Production : Ex Machina - Photo : Erick Labbé

887 et Robert Lepage – Production : Ex Machina – Photo : Erick Labbé

Soudain apparait une maquette de chaque pièce selon une coupe longitudinale de l’appartement.

Créée en résidence de création au Lieu Unique – Scène nationale de Nantes – le spectacle 887 est à l’initiative du Programme artistique et culturel des Jeux Pan Am et Parapan AM de TORONTO 2015.

Prochaine représentation

Du 11 au 21 février 2016 Vancouver, Canada.

Interview de Robert Lepage sur 887 à Annecy

Reportage de la TV, 8 Mont-Blanc, 2015

Interview de Robert Lepage sur 887 à Montréal

Vidéo du Théâtre du Nouveau Monde, 2015

Style de création unique du dramaturge et metteur en scène Robert Lepage

Captation vidéo au The Banff Centre, en anglais, 2014.

Un Québecois à Nantes

Interview de Patrick Gyger, directeur du Lieu Unique, Télénantes, 2015

Michèle Lalonde, “Speak White”, la nuit de la poésie

Le poème prétexte à la dramaturgie du spectacle 887 de Robert Lepage, français et anglais, 1970.

“Le poème de Michèle Lalonde a la forme d’une riposte dramatique directe au célèbre mot d’ordre Speak White, jadis en usage dans les plantations nord-américaines pour commander aux esclaves de s’exprimer en tout temps dans la langue de leurs maîtres blancs. Cette même expression en vint par la suite à s’adresser couramment aux Canadiens d’expression française comme façon de leur rappeler leur infériorité ou position subalterne” résume le site Web de la compagnie Ex Machina.

Maquette sur la scène et immeuble réel

Comparaison de deux échelles du 887 avenue Murray : le plateau de théâtre et la ville de Québec.

https://twitter.com/LillyLyle/status/633597244483219456

Poursuivez votre visite en regardant le plan Google Maps ci-dessous. Passez en mode Google Street View en prenant le petit personnage jaune. Placer-le sur le plan et balader-vous dans l’avenue Murray, au 887. Bonne visite !

Lieu

  • 887 avenue Murray
  • Québec, Canada

Équipe artistique

Texte Robert Lepage
Conception Robert Lepage
Mise en scène Robert Lepage
Comédiens Robert Lepage
Assistante à la mise en scène Adèle Saint-Amand
Musique Jean-Sébastien Côté
Environnement sonore Jean-Sébastien Côté
Direction de création et idéation Steve Blanchet
Dramaturgie Peder Bjurman
Collaboration à la lumière Laurent Routhier
Images Félix Fradet-Faguy
Collaboration à la scénographie Sylvain Décarie
Collaboration à la conception des accessoires Ariane Sauvé
Collaboration à la conception des costumes Sylvain Décarie
Poème Michèle Lalonde
Metteur en scène Robert Lepage
Ecrivain Michèle Lalonde
Artiste Pierrick Sorin

Équipe technique

Commande Programme artistique et culturel des Jeux Pan Am et Parapan AM de TORONTO 2015
Production Ex Machina
Coproduction Le Lieu Unique La Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne Edinburgh International Festival Århus Festuge Théâtre de la Ville Festival d'Automne à Paris Romaeuropa Festival 2015 Bonlieu, Scène nationale, Annecy Ysarca Art Promotions - Pilar de Yzaguirre Célestins, Théâtre de Lyon Théâtre français du Centre national des Arts d’Ottawa Théâtre du Nouveau Monde Programmes culturels SFU
Directeur de production Marie-Pierre Gagné
Directeur technique Olivier Bourque
Régie Nadia Bélanger
Régie lumière Elliot Gaudreau
Régie vidéo Nicolas Dostie Stanislas Élie
Régie son Olivier Marcil François Côté-Fortin
Chef machiniste Chloé Blanchet

ZOOM +

 
Robert Lepage : Les aiguilles et l’opium, Grand T, Nantes
 
Marc Dumas, dispositif de la sculpture de lumière
 
Maison passive pour jeunes retraités dans le Finistère
 
James Turrell : 5 ouvrages pour une bibliographie

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.