city.people.light award 2015, villes et concepteurs lauréats
Previous
ALÉATOIRE
Gérard Collomb et Lyon en lumière sur Twitter
Next

Symbolique de la lumière face au terrorisme

Hommage aux 481 victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, Light ZOOM Lumière propose un article sur la lumière monumentale face au terrorisme.
par Vincent Laganier16 novembre 2015

Les attentats terroristes à Paris de vendredi 13 novembre ont eu lieu la nuit. Dans des lieux de loisirs de la capitale et de Saint-Denis. A la différence des attentats du journal Charlie Hebdo et de la supérette Hyper Cacher où il faisait encore jour. L’éclairage des rues n’est pas propice à fournir des vues télégéniques aux journalistes. Face au manque d’images de l’horreur, les chaines de télévision, la presse papier comme les réseaux sociaux fourmillent de symbole et d’idées.

Comment sont réalisés ces hommages spectaculaires en éclairage ?

Bleu, blanc et rouge, en solidarité aux victimes et à la France. Dans le monde, certains bâtiments ont été illuminés aux couleurs du drapeau français.

Le premier fut le terrain de hockey sur glace de Washington aux États-Unis. Il est devenu tricolore avant le match en début de soirée, le 14 novembre 2015. L’éclairage est réalisé avec des projecteurs à changeurs de couleurs et gobos asservis. Vu la teinte bleu violacé de la photo ci-dessous, ils sont sans doute équipés de LED.

Freedom Tower de New York, Etats-Unis

Côté Est des États-Unis, l’éclairage de l’antenne en haut de la One World Trade Center a marqué la presse et les réseaux sociaux. Appelée Freedom Tower, elle est l’œuvre du concepteur lumière Claude Engle en 2013. Grâce aux luminaires LED rouge, vert et bleu installés depuis l’inauguration, l’illumination a pu facilement prendre les couleurs tricolores. Question : est-ce qu’un programme spécifique a été créé en urgence ou il était déjà enregistré par le lighting designer ? En effet, ces couleurs sont aussi celles des drapeaux américain, anglais et hollandais, entre autres…

City Hall de San Francisco, États-Unis

Côté Ouest, l’hôtel de ville de San Francisco, mis en lumière et en LED par Toby Lewis de ARUP, a aussi pris les couleurs bleu, blanc et rouge. La répartition des plans colorés ressemble à un patchwork. L’architecture devient un jeu de LEGO.

Quartier des spectacles à Montréal, Québec

Dans l’espace urbain de ce quartier, de nombreux monuments et théâtres sont équipés de vidéoprojecteurs fixés de manière pérenne – huit à l’heure actuelle. Donc, ici aussi, c’était très facile et rapide d’envoyer l’image d’un drapeau français sur chaque lieu et produire ces visuels tricolores puissants et évocateurs pour les journalistes.

Les pays du monde latino-américain, de l’Asie Pacifique et du Moyen-Orient mettront un peu plus de temps à réagir, peut-être à cause du week-end, du décalage horaire ou du samedi férié pour les musulmans. Ainsi, leurs bâtiments et édifices remarquables ne seront retenus par les journalistes que dimanche, comme c’est le cas de Mexico, Jérusalem et Shanghai.

Tour de Belém à Lisbonne, Portugal

De manière un peu caricaturale, lorsque l’éclairage bleu-blanc-rouge sur une image est très précis, il s’agit d’une projection vidéo. Le programmateur peut ainsi peindre le drapeau au pixel prêt.

Opera House de Sydney, Australie

Ici encore, c’est une projection vidéo qui permet de colorer l’architecture de manière très découpée. Elle se situe à grande distance car les ombres noires des coques en béton sont petites.

Pont Erasmus de Rotterdam, Pays-Bas

L’architecture audacieuse de cet ouvrage d’art de Ben van Berkel date de 1996. Sa conception lumière fut réalisée par Lighting Design Partership – LDP – Andre Tammes et Douglas Brennan. L’éclairage des haubans et du pylône s’est effectué par des projecteurs aux iodures métalliques à faisceaux très serrés à l’époque.

Sur cette photo, l’effet lumineux bleu-blanc-rouge n’est pas très saturé en couleur. Il semble être réalisé par des filtres colorés, fixés sur des projecteurs, de manière évènementielle.

Christ rédempteur à Rio, Brésil

Depuis la montagne du Corcovado à Rio, hommage bleu-blanc-rouge très symbolique sur une statue de la religion catholique.

Shanghai Pearl-Tower

De nombreux bâtiments utilisant les technologies LED colorées ont porté temporairement le tricolore.

The Oriental Pearl TV Tower (C), Lujiazui Financial District in Pudong, AFP PHOTO / JOHANNES EISELE

The Oriental Pearl TV Tower (C), Lujiazui Financial District in Pudong, AFP PHOTO / JOHANNES EISELE

Mairie de Tel-Aviv

Tel Aviv Municipality building_Photograph- Lior Mizrahi_Getty Images

Tel Aviv Municipality building_Photograph- Lior Mizrahi_Getty Images

City-Hall, Grand-Place de Bruxelles

Récemment réalisée, l’installation dynamique d’Isabelle Corten a été utilisée en coupant l’installation pour renforcer la symbolique “bleu-blanc-rouge” de la présence lumineuse sur le bâtiment central.

TownHall Brussels Photograph- James Arthur Gekiere _AFP_Getty Images

TownHall Brussels Photograph- James Arthur Gekiere _AFP_Getty Images

Harpa , Reyjavick

Un des projet lumière iconique de Olafur Eliason.

Harpa Centre de Congrès et de Spectacle de Reykjavik

Harpa Centre de Congrès et de Spectacle de Reykjavik

Mur des Lamentations, Jérusalem

Des installation temporaires ont également été réalisées sur des édifices ou icônes urbains emblématiques à travers le monde.

Jet d’eau, Genève

Réalisé à la demande du conseil d’état par les services industriels de Genève.

Jet D'eau de Genève Réalisation SIG Image- Laurent Guiraud

Jet d’eau de Genève – Réalisation SIG Image – Laurent Guiraud

ou dans les espaces publics, symboles parfois de vielles rivalités européennes, tels que :

Trafalgar Square à Londres, Grande-Bretagne

Pour les Britanniques, c’est la lueur des écrans de téléphones portables qui est utilisée pour marquer le moment de silence en lumière. En arrière plan, sur les façades de la National Gallery, deux projections de drapeaux tricolores.

Porte de Brandebourg, Berlin

Icône berlinois du “Mur de Berlin”, cette porte sur la Pariser Platz (initialement un symbole de la victoire prussienne sur les troupes Napoléoniennes) est vidéo-mappée des trois couleurs.

Porte de Bandeburg-Berlin

Porte de Brandeburg-Berlin

Empire State Building de New York, États-Unis

Mais les réseaux sociaux véhiculent aussi de fausses informations. Par exemple, l’Empire State Building de New York est resté en lumière blanche !

Tour Eiffel à Paris, France

A Paris, c’était le couvre-feu et le deuil, la préfecture conseillant aux habitants de rester chez eux. La tour Eiffel restera exceptionnellement éteinte le temps du deuil national de trois jours.

Chacun de nous se souviendra de ce qu’il faisait à ce moment précis, moi j’ai vécu les attentats sanglants de Paris vendredi soir en revenant du restaurant. J’étais en vacances à Marseille pour le pont du 11 novembre. L’interruption du programme TV par l’allocution du chef de l’état français m’a fait basculer dans le monde de l’image et de l’horreur. En espérant que vous n’aviez pas de proches ou amis pris dans cette tragédie.

Merci pour les suggestions de Jean-Baptiste Bulot et Jean-Yves Soetinck dans cette sélection de tweets sur la symbolique de la lumière face au terrorisme. Merci aussi à Sophie Caclin pour la relecture attentive de mon texte.

Symbolique de la lumière spectaculaire

Espace de la vie, la symbolique de la lumière spectaculaire est plus forte que la mort. Elle produit des icônes qui marquent les esprits du grand public et les médias. Contre le terrorisme, elles s’affirme comme un contre-pouvoir. Puisse notre article et ces photos rendre modestement hommage aux hommes et aux femmes innocents, tombés sous les balles de ces monstres ou hospitalisés à la suite de graves blessures. #NousSommesUnis et #PrayForParis.

Lieu

  • Bataclan
  • Paris, France

Équipe du projet

Concepteur lumière Claude Engle ARUP Toby Lewis LDP André Tammes Douglas Brennan Isabelle Corten
Salle de spectacle Opera House
Architecte Ben van Berkel

Équipe artistique

Plasticien lumière Olafur Eliasson

Poursuivez votre recherche

Sujets Symbolique lumière Terrorisme Bleu blanc rouge 13 novembre 2015 Lumière monumentale Paris Monde Hommage Solidarité Hommage aux victimes Solidarité internationale Washington États-Unis Freedom Tower New York City Hall San Francisco LEGO Quartier des Spectacles Montréal Québec Tour de Belém Lisbonne Portugal Sydney Australie Pont Erasmus Rotterdam Pays-Bas Corcovado Rio de Janeiro Pearl Tower Shanghai Chine Tel-Aviv Israël Mairie Grand-Place Bruxelles Belgique Harpa Reyjavick Islande Mur des Lamentations Jérusalem Jet d’eau Genève Trafalgar Square Londres Grande Bretagne Porte de Brandebourg Berlin Allemagne Empire State Building Tour Eiffel France Noussommesunis PrayForParis Vidéo projection
Effets lumière Lumière bleue Lumière blanche Lumière rouge Lumière colorée Projection d'images Lumière en contre-plongée
Techniques d'éclairage Éclairage événementiel Éclairage architectural Éclairage LED
Professions Concepteur lumière Éclairagiste Créateur lumière Créateur vidéo
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Monument
Source Vincent Laganier Jean-Yves Soetinck Jean-Baptiste Wallers-Bulot Sophie Caclin Light ZOOM Lumière
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.