50 ans : l'homme a marché sur la Lune avec Apollo 11, lumière solaire
Previous
ALÉATOIRE
Notre-Dame de Paris sans ses vitraux déposés
Next

IN SITU patrimoine et art contemporain lumière en Occitanie

Du 21 juin au 29 septembre 2019, IN SITU mêle patrimoine et art contemporain en Occitanie. Focus sur les installations lumière.
par Vincent Laganier29 juillet 2019

La 8e édition de IN SITU patrimoine et art contemporain, manifestation estivale en Occitanie, est portée par l’association Le Passe Muraille. Cet événement s’attache à valoriser de manière originale le riche et somptueux patrimoine de la région. Elle établi un dialogue chaque année entre l’architecture et l’art contemporain à travers des installations éphémères adaptées à l’esprit des lieux.

Chaque intervention artistique fait l’objet d’une réflexion approfondie sur le site concerné, prenant en compte son histoire, son architecture et son environnement. L’implication des artistes est à la hauteur de l’exigence des
gestionnaires des lieux et des médiateurs sont présents sur chacun des sites aux mois de juillet et d’août afin de sensibiliser le public au dialogue entre patrimoine et art contemporain.

Digital Supernova de Miguel Chevalier à Rodez

Digital Supernova est une installation de Miguel Chevalier en réalité virtuelle générative projetée sur les voûtes de la nef, du transept, de la croisée du transept et du chœur de la cathédrale Notre-Dame de Rodez. 35 différentes trames de lumière colorées sous forme de réseaux sinueux se développent les unes après les autres, superposées à d’étonnantes cartes du ciel imaginaires et de supernovas, explosions lumineuses d’étoiles massives.

Miguel Chevalier, Digital Supernova – Simulation de la création IN SITU 2019 – cathédrale Notre-Dame de Rodez © Miguel Chevalier

Ces grands maillages se forment et se déforment, créant des univers diversifiés sans cesse renouvelés. Ce grand drapé virtuel de lumière se tord, se redimensionne pour créer des formes plus diversifiées et complexes. Les éléments s’attirent, se repoussent, créant un rythme de dilatation et de contraction semblable à la respiration.

Miguel Chevalier, Digital Supernova - Simulation de la création IN SITU 2019 - cathédrale Notre-Dame de Rodez © Miguel Chevalier

Miguel Chevalier, Digital Supernova – Simulation de la création IN SITU 2019 – cathédrale Notre-Dame de Rodez © Miguel Chevalier

Les visiteurs sont invités à déambuler, s’assoir et lever les yeux vers les cieux. Ces constellations digitales de pixels immergent les visiteurs dans une atmosphère baignée de lumière. L’installation ouvrant sur l’infini, dégage une énergie rayonnante dans cet espace de plénitude. Elle plonge les visiteurs face aux mystères de l’univers. Lumière, couleur et mouvement créent une poétique de la matière et élaborent une nouvelle esthétique du virtuel.

L’exposition de Miguel Chevalier est présentée du 8 au 18 août 2019, de 20h30 à 22h30. Elle fait partie de la programmation Siècle Soulages.

Soirées-concerts :

  • 8 août à 20h30 : soirée d’ouverture avec Frédéric Deschamps, organiste titulaire de la collégiale d’Albi
  • 10, 11, 17 et 18 août à 20h30 : Adam Bernadac, organiste et compositeur parisien.

Le Clocher de Lumière de Éric Michel à La Livinière

Invité dans le cadre de la 8e édition de IN SITU patrimoine et art contemporain à habiller de lumière le clocher de l’église Saint-Étienne de La Livinière à l’occasion de la célébration des vingt ans de l’appellation du cru éponyme, Éric Michel a choisi cinq couleurs pour sublimer cette architecture romane. Cette œuvre immatérielle fait surgir dans l’obscurité une succession de tableaux lumineux, proposant un glissement chromatique révélant simultanément l’intérieur et l’extérieur du clocher.

Eric Michel, Le Clocher de Lumière, 2019, sculpture lumineuse - Création IN SITU 2019, La Livinière © Ludovic Charles - Eric Michel, Adgap 2019

Eric Michel, Le Clocher de Lumière, 2019, sculpture lumineuse – Création IN SITU 2019, La Livinière © Ludovic Charles – Eric Michel, Adgap 2019

La couleur s’exprime en transparence, soulignant les surfaces et le volume de l’architecture. Cette réalisation, très exigeante techniquement, exprime une forte puissance poétique, en transformant le monument en un signal lumineux visible de loin, dans le paysage nocturne du magnifique terroir de La Livinière.

Eric Michel, Le Clocher de Lumière, 2019, sculpture lumineuse - Création IN SITU 2019, La Livinière © Ludovic Charles - Eric Michel, Adgap 2019

Eric Michel, Le Clocher de Lumière, 2019, sculpture lumineuse – Création IN SITU 2019, La Livinière © Ludovic Charles – Eric Michel, Adgap 2019

L’installation lumineuse de Éric Michel est une sculpture lumineuse programmée avec des projecteurs LED RGBW sur une boucle de 10 mn. Elle est visible du 21 mars au 15 novembre 2019, de la tombée de la nuit à minuit.

Andachtsraum de Art Orienté Objet à Lourdes

La proposition de Art Orienté Objet pour le château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes prolonge la dimension naturaliste et animalière de ses collections ainsi que la muséographie de Margalide Le Bondidier, la conservatrice fondatrice et son intérêt pour le vivant. Il s’agit d’un diptyque constitué d’une sculpture-installation dans l’ancienne poudrière en contrebas du château, ouverte spécialement pour l’occasion, et d’un grand dessin réalisé en néon sur le donjon.

Art Oriente Objet, Andachtsraum, néon bleu, création IN SITU 2019 - château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes © Luc Jennepin

Art Oriente Objet, Andachtsraum, néon bleu, création IN SITU 2019 – château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes © Luc Jennepin

La seconde proposition, Andachtsraum, l’aigle et le brochet, se situe en extérieur sur les murailles du donjon qui surplombe la ville et les sanctuaires où a été placée une œuvre de néon bleu : un aigle, comme celui du blason de la ville, associé à un brochet qui selon la légende a sauvé la cité assiégée. Cette œuvre qui assure une permanence de la lumière peut également faire penser à la tradition des cires filée (ou bougies de deuil) présentées dans le musée.

Art Oriente Objet, Andachtsraum, néon bleu, création IN SITU 2019 - château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes © Luc Jennepin

Art Oriente Objet, Andachtsraum, néon bleu, création IN SITU 2019 – château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes © Luc Jennepin

Arrière-plan de Delphine Renault à Saint-Jean-de-Buèges

Conçue spécialement pour le château de Baulx, l’intervention de Delphine Renault est constituée de deux gestes : d’une part l’éclairage intérieur du logis du château donnant sur la route principale direction sud, d’autre part, la création d’une enseigne lumineuse installée sur le corps de logis représentant le Roc de Tras Castel (piton rocheux derrière le château), vue depuis le  château.

Delphine Renault, Arrière-plan, photo caisson lumineux inox – IN SITU 2019 – château Baulx, Saint-Jean-de-Bueges © Luc Jennepin

Ce monument naturel forme avec le donjon un duo emblématique et  indissociable de Saint-Jean-de-Buèges. Il est toujours visible à l’arrière-plan du château à l’exception d’un seul point de vue, celui du village en contrebas du château. C’est là que l’artiste a choisi de le représenter, en mettant en avant l’arrière-plan du paysage comme si on pouvait voir à travers une longue vue au-delà du château.

Delphine Renault, Arrière-plan, photo caisson lumineux inox – IN SITU 2019 – château Baulx, Saint-Jean-de-Bueges © Luc Jennepin

Venant du latin Insignia, qui signifie indice pour désigner une activité ou une institution, le terme enseigne date du XIIe siècle et servait à distinguer les maisons les unes des autres pour reconnaître les rues qui n’avaient ni nom ni numéros. L’idée de déguiser le seul édifice d’habitation subsistant du château en hypothétique bâtiment utilisé, avec comme seuls indices un éclairage intérieur et une enseigne, donne une nouvelle perception de ce bâtiment, renouant le lien d’usage entre le village et son château.

Aquila non capit muscas de Mircea Cantor à Sales-Le-Château

L’instinct du rapace lui commande de traquer cet objet étranger sans qu’il devine la vraie nature de cet “ennemi”. À la curiosité succède la surprise et la perplexité devant la découverte de cette proie artificielle. Ces scènes correspondent à un véritable entraînement d’aigles dressés par la police néerlandaise pour lutter contre des drones malveillants. Mircea Cantor confronte la violence animale à l’ingérence humaine dans l’espace naturel, l’ingérence sous toutes ses formes, qu’elle s’exprime politiquement ou technologiquement. Proposée dans la forteresse de Salses, la vidéo Aquila non capit muscas (L’aigle ne chasse pas les mouches) de Mircea Cantor soulève autant la question de la défense du territoire que celle de l’interaction de l’animal avec l’homme dans un lien de subordination ancestral et complexe.

L’exposition est visible du 21 juin au 31 août 2019.

Mircea Cantor, Aquila non capit muscas, 2018, video - IN SITU 2019 à la forteresse de Salses © Luc Jennepin

Mircea Cantor, Aquila non capit muscas, 2018, video – IN SITU 2019 à la forteresse de Salses © Luc Jennepin

Commissariat général : Marie-Caroline Allaire-Matte et Pascal Pique.

En savoir plus

  • IN SITU patrimoine et art contemporain en Occitanie
  • Ariège – Aude – Aveyron – Gard – Hérault – Lot – Hautes-Pyrénées – Pyrénées-Orientales
  • Du 21 juin au 29 septembre 2019
  • Site de l’événement

Équipe du projet

Association Le Passe Muraille
Commissaire artistique Marie-Caroline Allaire-Matte Pascal Pique
Plasticien lumière Miguel Chevalier Eric Michel Art Orienté Objet Delphine Renault
Créateur vidéo Mircea Cantor

Lieu

  • Cathédrale Notre-Dame de Rodez
  • Rodez, France

Poursuivez votre recherche

Sujets IN SITU patrimoine et art contemporain Installation lumière Installation artistique Occitanie Digital Supernova Cathédrale Notre-Dame de Rodez Rodez Cathédrale Le Clocher de Lumière La Livinière Eglise Saint-Étienne de La Livinière Andachtsraum Château fort-Musée Pyrénéen Lourdes Arrière-plan Château de Baulx Saint-Jean-de-Buèges Aquila non capit muscas Forteresse de Salses Sales-Le-Château Rétroéclairage
Effets lumière Lumière graphique Lumière colorée Projection d'images
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage extérieur Éclairage Néon Vidéo mapping
Professions Plasticien lumière Créateur vidéo
Supports Texte Photo Simulation 2D
Fonction du lieu Patrimoine
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.