Compétences, contenu multimédia et espaces publics chez Moment Factory
Previous
ALÉATOIRE
Vertikal de Mourad Merzouki : scène, éclairage et services
Next

Vertikal de Mourad Merzouki en lumière par Yoann Tivoli

Mourad Merzouki présente Vertikal. Un spectacle inventif où la lumière de Yoann Tivoli évolue au rythme de la danse, de la musique et de la scénographie.
par Vincent Laganier8 octobre 2018

Pendant la Biennale de la Danse 2018 de Lyon, Vertikal de Mourad Merzouki, du Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne et la Compagnie Käfig, était présenté en première mondiale. En bref, c’est un superbe spectacle divertissant et aérien. A voir pendant sa tournée en France et à l’étranger. Félicitations à toute la troupe et aux danseurs acrobates aériens !

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Laurent Philippe

Lumière, scène et profondeur

Toute en nuances et contrastes, la lumière de Yoann Tivoli joue pleinement son rôle sur la scène. Elle évolue au rythme de la danse, de la musique et de la scénographie, sans jamais proposer les mêmes images scéniques aux spectateurs.

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Michel Cavalca

La toile de fond prend différentes matières. Parfois elle propose une impression de marbre, parfois de lointain. Du coup, c’est comme une matière picturale qui joue avec l’espace scénique et les cinq tours de la scénographie. Interview du créateur lumière éclairagiste.

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon - Chorégraphe : Mourad Merzouki - Création lumière : Yoann Tivoli - Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Yoann Tivoli

Comment est né ce spectacle ?

Yoann Tivoli © Gilles Aguilar

Yoann Tivoli : avec Mourad Merzouki, nous commençons à discuter du projet très en amont. Autour du chorégraphe, c’est avec l’équipe artistique que va se construire le visuel du spectacle. Chaque création est une nouvelle aventure. Mourad nous a raconté son projet puis ensemble nous en inventons l’univers.

Comment as-tu travaillé la lumière de Vertikal ?

Yoann Tivoli : dans cette création, c’était un petit challenge. D’une part, il faut éclairer en trois dimensions (sur la hauteur en plus du reste). D’autre part, il faut décider si l’on veut montrer les accroches, les faire disparaître ou encore les faire découvrir petit à petit. Donc, depuis le départ, avec la chorégraphie, la scénographie et la lumière, nous avons essayé de trouver un procédé qui soit adapté à cette danse verticale et qui réponde à nos attentes.

Quels niveaux d’éclairage utilises-tu ?

Yoann Tivoli : l’idée sur ce spectacle, c’est de jouer sur plusieurs plans. J’ai cherché a habituer l’œil dès le départ à une faible luminosité, ce qui me permet de faire apparaître ou disparaître les agrès tout en continuant à garder des effets contrastés.

Ce contraste ne se construit pas tant par les différences de puissances lumineuses que par la colorimétrie. Si c’est en intensité lumineuse, je veille à garder des intensités qui ne me feront pas trop de réflexion et faire des contrepoints lumineux sur la scénographie pour garder des zones de noirs profonds.

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Michel Cavalca

La conduite est conçue de manière à alterner des moments plus doux et sans couleurs et des moments plus colorés pour pouvoir jouer continuellement sur ces contrastes et renouveler l’image scénique tout au long du spectacle.

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Yoann Tivoli

Comment as-tu travaillé la profondeur ?

Yoann Tivoli : l’impression de profondeur était très importante sur ce spectacle où l’espace de danse n’est pas très profond avec la scénographie. Comment recréer de la profondeur et des différences d’espace ? En travaillant sur les différents plans de la scénographie : le fond, les tours en fond de scène, le plateau, les tours d’avant-scène – je m’amuse continuellement avec ces éléments pour créer de la profondeur.

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Yoann Tivoli

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Yoann Tivoli

Il y a aussi un moment en ombres chinoises ?

Yoann Tivoli : le premier plan devient le deuxième plan parce qu’il n’y a plus que les ombres chinoises… Le décor joue de la même manière, ce mur qui est éclairé juste avant devient une espèce de trou au milieu de la toile qui fait apparaître les danseurs. L’effet de profondeur s’inverse. Je voulais en faire un espace sans fin.

Vertikal, 18e Biennale de la danse, Maison de la Danse, Lyon – Chorégraphe : Mourad Merzouki – Création lumière : Yoann Tivoli – Compagnie Käfig CCN Créteil et Val-de-Marne © Yoann Tivoli

Propos recueillis par Vincent Laganier le 24 septembre 2018

A suivre…

Vertikal de Mourad Merzouki : scène, éclairage et services

Tournée de Vertikal 2018-19

ZOOM +

Équipe artistique

Direction artistique Mourad Merzouki
Chorégraphe Mourad Merzouki
Musique Armand Amar
Espace scénique aérien Fabrice Guillot Cie Retouramont
Assistante du chorégraphe Marjorie Hannoteaux
Danseurs Francisca Alvarez Rémi Autechaud Kader Belmoktar Sabri Colin Nathalie Fauquette Pauline Journe Vincent Lafif Maud Payen Manon Payet Teddy Verardo
Scénographe Benjamin Lebreton
Créateur lumière Yoann Tivoli Nicolas Faucheux
Costumes Pascale Robin Gwendoline Grandjean
Mise en oeuvre des agrès Yves Fauchon
Formation en aérien Isabelle Pinon

Équipe technique

ZOOM +

 
De “Corps est graphique” à “Pixel”, l’art de Mourad Merzouki
 
Highlights « Un lieu qui nous inspire beaucoup » Hélène Richard

Lieu

  • Maison de la Danse
  • Lyon, France

Poursuivez votre recherche

Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated