L’aventure de Modulo Pi pour démocratiser le vidéo mapping
Previous
ALÉATOIRE
Leni Schwendinger : la nuit sous un nouveau jour
Next

Média serveur Modulo Player ou la simple gestion du show

Comment rendre simple la gestion du show pour tous dans le mapping ? Yannick Kohn, directeur de Modulo Pi, présente le fonctionnement de Modulo Player.
par Vincent Laganier20 février 2020

Comment fonctionne le Modulo Player ?

Yannick Kohn : nous sommes partis sur une interface utilisateur hyper simple avec de gros onglets. L’ordinateur, après tout, c’est une boite noire. Modulo Player Remote est une application graphique qui s’installe sur Mac et sur PC en deux secondes. Le show et les médias vidéo, audio et photo sont stockés dans le serveur. C’est là que se situe l’intelligence. Quand tu fais une modification, ça se fait automatiquement dans le serveur. Le show reste toujours stocké sur le serveur et pas dans l’ordinateur du freelance comme dans d’autres produits.

Modulo Player - UIDesigner © Modulo Pi

Modulo Player – UIDesigner © Modulo Pi

Yannick Kohn : le logiciel, c’est comme une télécommande de télévision. Nous sommes partis du principe que tout doit être live et que la télécommande elle est idiote. Je me suis dit qu’il fallait que ce soit simple en installation fixe, parce-ce que l’idée était que n’importe qui soit capable de lancer le show. S’il y a une modification à faire avec le Modulo Player, nous n’allons pas la faire dans une timeline avec le risque de décaler le show de 20 minutes en faisant glisser un layer par erreur…

Quand est sortie la première version du Modulo Player ?

Yannick Kohn : la première version est sortie en 2012 pour la rénovation des galeries de l’Institut du Monde Arabe après deux ans de développement. Au début, c’était ultra basique. 6 mois après, Jean-Marc Constantien avait vendu l’installation pour la Cinéscénie du Puy du Fou, donc il fallait que ça marche. Ils ont vraiment apprécié la simplicité d’utilisation de Modulo Player.

Cinéscénie, Puy du Fou, France – vidéo mapping sur le château – Conception lumière : ATCLD – Photo : Puy du Fou

Comment a évolué le Modulo Player les premières années ?

Yannick Kohn : Jean-Marc faisait beaucoup de défilés et événementiels pour de la mode ; il m’a loué l’outil Modulo Player et je l’ai aidé à installer les systèmes. Au début, nous avions un layer média [ndrl : film vidéo]. Puis, pour un show, il a eu besoin de deux layers. J’ai investi petit à petit dans le montage de média, d’abord deux ordinateurs, puis quatre. Ce fut un gros investissement à l’époque au démarrage de la société. Maintenant, je ne sais plus combien nous en avons [rires].

Cathédrale de Chartres en Lumières © Scénographie : Spectaculaires

Quels sont les besoins de pilotage du show comme à Chartres ?

Yannick Kohn : pour du vidéo mapping sur façade comme à Chartres en Lumières, nous avons besoin de faire des choses élémentaires pour assurer le pilotage du show :

  • l’ordinateur démarre tout seul, sans que tu ne fasses rien,
  • à 23h, le vidéo projecteur s’allume tout seul,
  • à 23h15, que le show démarre,
  • à 1h du matin, le show s’éteint, le projecteur s’arrête et l’ordinateur s’éteint.

Comment programmer le show sur Modulo Player ?

Yannick Kohn : on a décidé d’avoir une interface simple et épurée. On a un principe de remote, une télécommande pour programmer le show, un encodage de média sous forme de playlist. Ici, nous avons une base de device [ndrl : appareils] en DMX, OSC  [ndrl : protocole de communication entre appareils utilisant du réseau TCP/IP] ou MIDI mais également des vidéoprojecteurs, des projecteurs lumière, des grilles de commutations, des switchers [ndrl : commutateurs], des boîtiers relais, des moteurs…

Modulo Player - écran Playlist © Modulo Pi

Modulo Player – écran Playlist © Modulo Pi

Yannick Kohn : après avoir choisi un appareil, l’idée est de pouvoir créer des task [ndrl : taches/actions) : je veux allumer le vidéo – projecteur à tel jour de la semaine et à telle heure, par exemple 23h, ou selon une période donnée. Je vais créer une autre tâche à 23h15 pour lancer le show. Pour éteindre le projecteur, je vais créer une autre tâche à 1h du matin.

Pourquoi avoir un logiciel écrit en anglais ?

Yannick Kohn : l’interface du logiciel est en anglais parce-que nous avons vocation à travailler à l’international.

Par ailleurs, les trois quarts des mots en vidéo projection sont des mots anglais que nous utilisons couramment.

Modulo Player - écran Warping © Modulo Pi

Modulo Player – écran Warping © Modulo Pi

Yannick Kohn : dernière chose, l’anglais c’est une langue compacte. Quand tu traduis ça en français, ça prend tout de suite plus de place et ça ne rentre pas dans les espaces disponibles du logiciel.

Cependant, nous proposons des tutoriels en français et en anglais. Idem pour nos supports de formations qui sont disponibles dans les deux langues.

A suivre…

Yannick Kohn, un entrepreneur numérique dans l’audiovisuel

Équipe du projet

Système de contrôle Modulo Pi Yannick Kohn Modulo Player Modulo Player Remote
Directeur artistique Spectaculaires, allumeurs d'images ACT Lighting Design

Poursuivez votre recherche

Sujets Média serveur Logiciel vidéo mapping Logiciel média serveur Gestion du show Fonctionnement logiciel Utilisateur Application numérique Télécommande Institut du Monde Arabe Institut du monde arabe IMA Puy du Fou Cinéscénie Programmation lumière
Effets lumière Projection d'images
Techniques d'éclairage Vidéo mapping
Professions Créateur numérique Développeur Informaticien Entrepreneur
Supports Texte Photo Capture écran
Fonction du lieu Entreprise
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.