Événement

Biennale des imaginaires numériques 2022

Du 10 novembre au 22 janvier, la Biennale des Imaginaires Numériques est le nouveau temps fort des arts et cultures numériques de la région Sud.

La Biennale des imaginaires numériques explore les arts visuels, arts sonores et le spectacle vivant. Elle s’intéresse à la présence et l’usage du digital dans l’art, comme des nouvelles technologies. L’événement investit l’espace public. Il donne la parole aux artistes nationaux et internationaux d’horizons variés.

Créé il y a cinq ans, la Biennale des imaginaires numériques est organisée par Chroniques, un projet d’associations de Seconde Nature à Aix-en-Provence et Zinc à Marseille.

Pour cette 3ème édition, les artistes présentés nous invitent à construire des imaginaires, observer et questionner notre rapport à la nuit dans un monde altéré et conditionné par les nouvelles technologies.

Marjolijn Dijkman – Earthing Discharge © Marjolijn Dijkman

Du 10 novembre 2022 au 22 janvier 2023, plus de 60 artistes seront exposées à la Friche la Belle de Mai à Marseille et dans une dizaine de lieux partenaires d’Aix-en-Provence et Avignon. Plus de 20 artistes de Belgique – Wallonie – Bruxelles – Flandre – sont invités.

Cette programmation sera accompagnée d’un temps fort d’ouverture du 10 au 12 novembre 2022 consacré à l’inauguration des expositions et à un parcours inédit d’oeuvres en espace public.

10 novembre – Marseille : nuit d’ouverture

A l’occasion du Grand Bain de la French Tech Aix-Marseille, les professionnels sont invités le 10 novembre à la Friche la Belle de Mai de Marseille autour de tables rondes. Parcours d’installations en extérieur, de 17h à 22h.

  • Universal Tongue, Anouk Kruithof (Belgique) – Cour Jobin
  • View From The Moon, Joanie Lemercier (France-Belgique) – Façade du Panorama
  • Avancées Immobiles, Olivier Ratsi (France) – Parking Ro
Olivier Ratsi – Avancées Immobiles © Olivier Ratsi
  • The Shape of Things to Come, Diego Ortiz et Hernan Zambrano (Colombie-France) – Place des Quais
  • Eurythmie La Nuit, Gwladys Bernard et Cyril Méroni (France) – Place des Horizons

 

 

11 et 12 novembre 2022 – Aix-en-Provence – nuits d’ouverture

Des expositions collectives et individuelles à Aix-en-Provence et un parcours nocturne inédit d’oeuvres dans l’espace public les 11 et 12 novembre 2022 aura lieu de 18h à 22h :

  • Unshaped, Quiet Ensemble (Italie) – Amphithéâtre de la Manufacture
Quiet ensemble – Unshaped © Quiet ensemble
  • Agora(S), Nicolas Clauss (France) – Place François Villon
  • Borealis, Dan Acher (Suisse) – Fontaine de la Rotonde
Dan Acher, Borealis © David Solm Novatech
  • Far Away, Chevalvert (France) – Cour de l’hôtel de Gallifet
  • Fluide, Etienne Rey (France) – Hôtel de Caumont – Centre d’art
Etienne Rey, Fuide © Etienne Rey
  • Paysage Souple, Ulysse Lefort et Tryphème (Fr) – Église de la Madeleine
  • Museum Of The Moon, Luke Jerram (Uk) – Église de la Madeleine
Stéphane Thidet – Half moon © Stéphane Thidet
  • Ada, Karina Smigla Bobinski (De-Pl) – Chapelle de la Visitation
  • Cloud, Caitlind R.C Brown & Wayne Garrett (Ca) – Place de L’université

 

 

Rencontres avec les équipes et les artistes, performances, brunch-vernissage et visites commentées des expositions du la Biennale des imaginaires numériques 2022 ponctueront ces deux journées et soirées inaugurales.

Kasia Molga – Positively Charged © Kasia Molga

La programmation est présentée dans le cadre de la 5ème saison de la Biennale d’art et de culture d’Aix-en-Provence.

Parcours d’expositions de la Biennale des imaginaires numériques

Aix-en-Provence

  • A la tombée de la nuit, exposition collective, 21, bis Mirabeau
  • La mémoire des étoiles, Amélie Bouvier, Musée des tapisseries
  • Les étoiles ne dorment jamais, Sophie Whettnall, Musée et Jardin du Musée du Pavillon de Vendôme
  • The Lights Which Can Be Heard, Sébastien Robert, Les Méjanes, Bibliothèque Archives Michelle Vovelle
  • Veille infinie, Donatien Aubert, 3 bis f – Centre d’arts contemporains
Thomas Garnier, Taotie ©Thomas Garnier
  • Vivre sans témoin, exposition collective, Fondation Vasarely
  • Pointillisme Provence, Quayala, Fondation Vasarely
  • Taotie, Thomas Garnier, Office du Tourisme, Lieu 9
  • ADA, Karina Smigla Bobinsky, Chapelle de la Visitation
  • Fluide, Etienne Rey, Hôtel de Caumont, centre d’art

 

 

Avignon

Marseille

  • Etats de veille, exposition collective, Friche la belle de mai, La Tour, 4ème étage
  • After Party, exposition collective, Friche la belle de mai, Panorama
  • 7 mesures par seconde, N + N Corsino, Friche la belle de mai, 3ème étage + scène44, pôle média Belle de mai
Claire Williams – Les Télépathes © Claire Williams

18 au 21 janvier 2023 : semaine de clôture

La semaine de clôture mettra à l’honneur le spectacle vivant du 18 au 21 janvier 2023.

  • Live dream, Justine Emard et Jean-Emmanuel Rosnet, Le Grenier à Sel, Avignon
  • Second Body, Anarchy Dance Theatre, Pavillon Noir, Aix-en-Provence
  • Hiku, Eric Minh Cuong Castaing et Anne-Sophie Turion, petit plateau, Friche la belle de mai, Marseille
  • Crari or Not Crari, Emilie Anna Maillet, Cie Ex Voto à la Lune, salle Corvin Imms, Friche la belle de mai, Marseille
  • Chansons de toile, collectif La Pulpe, Le module du Gmem, Friche la belle de mai, Marseille
  • Transient, Quayola, SETA, Grand plateau, Friche la belle de mai

Un Marché international des arts numériques aura lieu du 19 au 21 janvier 2023 avec les professionnels.

Yuyan Wang – The moon also rises © Yuyan Wang

La nuit, Mathieu Vabre, directeur artistique de la Biennale

« La nuit nous relie au rêve, à l’imaginaire et possède un pouvoir de transformation en jetant un regard nouveau sur les choses, les êtres.

La nuit est toujours un commencement et non une fin, une transition vers un nouvel horizon ou un nouveau jour. L’apparition des lumières dans les villes a été un premier jalon pour contrôler les individus. Petit à petit, l’espace de la nuit, notamment de la nuit urbaine, est envahi par les activités du jour, opposant la ville qui dort à celle qui travaille, la ville qui erre à celle qui festoie.

La nuit est l’espace de nos rêves et de nos cauchemars, mais aussi des métamorphoses de soi, de la transformation de nos corps, de nos identités et de la manière dont nous allons agir. De cette puissance créatrice, la nuit a toujours été perçue comme un espace à contrôler. On se méfie de ce que la nuit permet, car l’obscurité est féconde.

Le noir de la nuit existe-t-il encore face à nos ciels nocturnes tour à tour jaunis de pollution et rougis du feu des usines ? Ce voile ne devient-il pas une barrière à nos introspections solitaires ? Pouvons-nous plonger encore dans nos rêveries métaphysiques ? Le temps en continu de l’économie et des réseaux, des ordinateurs et des algorithmes, colonise peu à peu les rythmes de nos vies et n’offre plus d’espaces de repos et de liberté. La technologie s’immisce-t-elle jusque dans nos rêves ? Nos nuits intérieures sont-elles préservées de la technologie alors que celle-ci prolonge déjà nos corps au quotidien ? Ces espaces d’hétéropies, d’utopies concrètes sont peut être les dernières frontières à explorer. »

 

 

Infos pratiques

 

Équipe du projet

Festival lumière Biennale des imaginaires numériques Biennale des imaginaires numériques 2022
Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Aix-en-Provence, Avignon, Marseille

Livres

Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050, un livre collector

Imaginons le monde d’après, ensemble. Éclairage et lumière du IIIe millénaire jusqu'en 2050. Le livre collectif à partager.

En savoir plus...