Communiqué

Amado, lampe modulable pensée comme une maison japonaise

Nouvelle exploration de l’artisan-designer Jean Iannazzi et sa Maison ji. Amado est une lampe modulable similaire à une maison japonaise.
1 juin 2022

Et si on détournait les volets des maisons traditionnelles japonaises pour tamiser et diriger la lumière d’un luminaire intégralement modulable ? Le nouveau luminaire Amado de Maison ji est un cube d’acier aux parois mobiles aimantées. Il permet de faire glisser aléatoirement pour créer des rais de lumière et tamiser l’atmosphère.

Amado, lampe modulable à l’architecture nippone

Amado emprunte aux codes de l’habitat traditionnel japonais et tire son nom des volets éponymes, éléments caractéristiques de l’architecture nippone : de larges panneaux coulissants fixés le long des façades qui protègent la maison des intempéries. Leur déplacement joue avec les lumières intérieures et les rayons du soleil.

Amado, lampe modulable – Artisan designer : Jean Iannazzi © Maison ji

Grâce à ses quatre plaques amovibles qui sont autant de variateurs naturels de lumière, le cube de 15cm se fait aussi bien veilleuse sur une table de chevet qu’éclairage d’appoint dans une pièce de vie. Libre alors à chacune et chacun de diriger ses rayons sur les pages d’un livre, vers un tableau, un bouquet de fleurs ou au plafond tout simplement.

Maison ji et Jean Iannazzi

Discret clin d’œil aux initiales de son fondateur, Jean Iannazzi fonde Maison ji en 2018 avec le désir de rassembler ceux qui s’aiment sous un même toit et autour d’objets attachants.

Jean Iannazzi, artisant-designer, fonde Maison ji en 2018 © David Marmier

Après la création de Sabi, un bougeoir couronné de succès, c’est porté par des clients et médias fidèles (Le Monde, Art & Décoration…) que Jean développe son premier luminaire, au printemps 2022.

 

 

Simplicité, modularité, intemporalité

Matériau

L’acier assure à la lampe Amado robustesse et longévité, invitant à consommer de manière plus durable. Les différentes façons de travailler ce métal offrent un nuancier infini de teintes et de patines toutes plus profondes et poétiques les unes que les autres, assurant à chaque pièce son caractère unique.

Amado, lampe modulable – Artisan designer : Jean Iannazzi © Maison ji

Formes

La simplicité et la géométrie des lignes confèrent à la lampe intemporalité, puissance sculpturale et grande adaptabilité dans l’espace comme dans les différents styles de décoration.

Amado, lampe modulable – Artisan designer : Jean Iannazzi © Maison ji

Modularité

Grâce à de petits aimants discrètement placés sur ses objets, Jean Iannazzi fait la promesse d’un luminaire à manipuler pour un décor évolutif, sensible et personnel. Véritables reflets de l’âme, les objets du quotidien doivent selon lui s’harmoniser avec les occasions mais aussi les envies et humeurs de leur heureux détenteur.

  

Fabrication artisanale au cœur de la Lorraine

Les créations de Maison ji sont intégralement fabriquées à la main, en Lorraine. Chaque pièce est signée  » ji  » à la manière des hanko, les ancestraux sceaux japonais.

L’artisan-designer accorde un soin tout particulier à la patine des matériaux, laquelle confère à ses luminaires d’art profondeur au regard et douceur au toucher.

Amado, lampe modulable – Artisan designer : Jean Iannazzi © Maison ji

Pour la lampe Amado, Jean Iannazzi collabore avec un artisan ferronnier – Compagnon du Devoir également basé en Lorraine – lors de l’assemblage de la structure, étape intermédiaire particulièrement technique nécessitant des outils de haute précision.

Amado, caractéristiques techniques

  • Structure 150 x 150 (base 160 x 160 mm)
  • 2 faces fixes, la base et l’arrière
  • 4 faces amovibles aimantées
  • Poids total : 4 kg
  • Patins de protection sont fixés sous la base de la lampe.
  • Câble flexible rond à double isolation.
  • Revêtement textile toucher soie (longueur 1,5 m)
  • Douille E27, s’utilise avec une ampoule LED de 45 mm de diamètre.
  • Tension nominale : 250 VAC
  • Courant nominal : 4 A
  • Interrupteur unipolaire à bascule noir : IP20 – PTI250 – 1E4
  • Fiche Schuko noire : 2P+T 16A S31
  • Lampe raccordée à la terre.
  • Ne pas placer en zone humide.
  • Modèle déposé à l’INPI.
Amado, lampe modulable – Artisan designer : Jean Iannazzi © Maison ji

Commander Amando de Maison ji

  • Tarif public : 620€
  • Tarif pré-commande : 520€, jusqu’à fin juin 2022.
  • Livraison : fin septembre 2022.
  • Expédition : France entière + Europe

Acheter chez Maison ji

Communiqué de presse de Maison ji du 10 mai 2022.

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Designer Jean Iannazzi
Matériel d'éclairage Maison ji
Référence produit d'éclairage Amado

Poursuivez votre recherche

Sujets Maison japonaise Amado lampe Maison Japon Japon maison Maison japonaise en France Design Design lumière Design luminaire Lampe de table Maison japonaise France Lampe japonaise
Effets lumière Lumière indirecte Lumière blanche
Techniques d'éclairage Éclairage décoratif Éclairage intérieur
Professions Designer Artisan
Supports Texte Photo
Source LightPress Light ZOOM Lumière
Forme synthétique de partage d'informations libre de droits en ligne. Mon but est de communiquer une société, une collectivité ou une association, un service, un produit ou un événement. Je suis à la disposition des journalistes, rédacteurs et blogueurs. Pour tous renseignements complémentaires, merci de contacter directement la source de ce communiqué de presse, en bas de l’annonce.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Livres

Éloge de l'ombre, de Tanizaki Junichirô

Dans l'admirable traduction de René Sieffert, Éloge de l'ombre, de Tanizaki Junichirô, est un livre culte. Réflexion sur la conception japonaise du beau.

En savoir plus...

Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050, un livre collector

Nouveau livre collectif de Light ZOOM Lumière. Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050. Imaginons le monde d’après, ensemble.

En savoir plus...

Lumière dans la Cité, vecteur de cohésion sociale ?

Avec le soutien de l’UNESCO, l’artiste-concepteur de lumière, Zorica Matic, publie les actes du colloque : Lumière dans la Cité, vecteur de cohésion sociale ?

En savoir plus...