Norme NF EN 13201 : exigences de performances en éclairage public
Previous
ALÉATOIRE

RDM et la gestion à distance des appareils en éclairage

Le RDM, qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ? Comment l'utiliser ? Quel avenir ? La gestion à distance des appareils en éclairage depuis le DMX.
par Alexandre Junca4 novembre 2019

RDM signifie Remote Device Management en anglais. Soit en français, « gestion à distance des appareils ». Il est possible que vous n’en ayez jamais entendu parler, ou vaguement entendu ce terme.

Pourtant la norme RDM a été officiellement publiée en 2006 par l’ESTA, Entertainment Services and Technology Association. Il s’agit d’une “extension” du protocole de communication DMX512 de l’USITT, United States Institute for Theatre Technology. Elle permet une communication bidirectionnelle entre un contrôleur d’éclairage et des appareils compatibles RDM connectés sur une ligne DMX standard.

Rapide rappel du protocole DMX

Le protocole DMX a toujours été un système de contrôle à sens unique. Les données circulent toujours dans une seule direction, de l’émetteur vers le ou le(s) récepteur(s).

Protocole DMX et gestion à distance en éclairage © Alexandre Junca - AJ-lightdesign

Protocole DMX et gestion à distance en éclairage © Alexandre Junca – AJ-lightdesign

Dans l’ensemble des installations DMX, l’émetteur n’a aucune idée de ce à quoi il est connecté, ou même si ce à quoi il est connecté fonctionne, est allumé,… L’émetteur (contrôleur) ne reçoit aucune information !

Que change le protocole RDM ?

Avec le RDM, l’équipement peut répondre. Grace à ce protocole, l’émetteur (la console lumière ou encore le contrôleur) est informé directement de la présence d’un récepteur (projecteur RDM) dès lors qu’il est connecté sur la même ligne DMX.

Protocole RDM et gestion à distance en éclairage © Alexandre Junca - AJ-lightdesign

Protocole RDM et gestion à distance en éclairage © Alexandre Junca – AJ-lightdesign

Exemples d’infos reçues par l’émetteur :

  • l’adresse DMX sur laquelle répond le ou les récepteurs,
  • le mode de fonctionnement dans lequel se trouve le ou les récepteurs,
  • le nombre d’heures d’utilisation de la lampe…

Cette technologie RDM ne limite pas l’émetteur à éditer un rapport en temps réel sur l’état de son équipement, elle peut aussi permettre d’intervenir pour changer les paramètres des récepteurs (projecteurs).

Exemples d’interaction de l’émetteur sur le(s) récepteur(s) :

  • si votre projecteur est réglé sur la mauvaise adresse DMX, vous pouvez le changer.
  • si votre projecteur n’est pas dans le bon mode, vous pouvez le changer…

La gestion à distance des appareils en est alors simplifiée.

Comment marche le RDM ?

Une des choses les plus importantes à retenir, c’est que RDM a été conçu pour fonctionner sur le réseau DMX512 existant. Il entrelace ses informations avec le signal DMX512, sur le même réseau (filaires et/ou sans fil).

De quoi avez-vous besoin ?

Un contrôleur RDM

Actuellement, les majeures parties des contrôleurs sont présentes sous forme d’un boîtier qui se branche sur une ligne DMX. Ce dernier écoute les informations émises par les appareils (projecteur RDM) connectés à cette ligne DMX. Il affiche un rapport de la présence d’appareil(s) via un écran présent sur le contrôleur.

Quelques exemples du produit : Showtec, Swisson, Enttec

"Protocole

Les consoles d’éclairage professionnel et autres contrôleurs lumière haut de gamme, ont systématiquement intégré depuis plusieurs années, un contrôleur RDM dans leur software et interface.

Exemples de produits présents sur le marché : Pharos, Enttec, Artistic licence, Lumenradio

"Controleur

Il existe des applications pour smartphone, qui permettent de se connecter sur une installation DMX/RDM. Voici ci-dessous une vidéo explicative du principe d’utilisation.

Des équipements RDM : projeteurs ou autre appareils

La norme RDM a été officiellement publiée en 2006, son adoption a été relativement lente, mais la situation a bien évolué ces cinq dernières années. Il est effectivement facile aujourd’hui de trouver des projecteurs équipés du protocole RDM. Les fabricants ont bien compris l’intérêt pour l’utilisateur d’être informé de l’état de ses équipements. Cette tendance aura beaucoup de difficulté à s’inverser. Une des conséquences est aujourd’hui, un pourcentage très élevé de distributeurs implémente systématiquement la RDM dans leur nouvelle gamme d’appareils.

Quelques liens non exhaustifs de fournisseurs proposant une gamme de projecteurs RDM : Lumenpulse, Cameolight, Panadiffusion, Philips

Que nous réserve l’avenir ?

Voici quelques exemples qui pourraient vous laisser imaginer l’avenir florissant de ce protocole.

  • Il sera peut-être possible de surveiller à distance une installation d’éclairage sur Internet, ce qui permettra aux sociétés de location et de production hors site de connaître l’état de santé de l’installation. En cas de panne, elles pourront anticiper la disponibilité des pièces de rechange à fournir pour effectuer une réparation rapide et efficace.
  • Que diriez-vous d’un wattmètre qui se branche sur l’alimentation électrique de vos installations et qui peut rapporter la tension et donc la consommation d’énergie totalisée d’une installation ?
  • Dans le cas d’une installation en plein air, un anémomètre/pluviomètre qui renvoie des informations météorologiques au contrôleur lui permettant de couper automatiquement un système en cas de météo exceptionnelle.

Conclusion

L’avenir de la RDM pourrait conduire au développement d’une multitude de nouveaux appareils qui n’existent pas à ce jour. Des appareils qui, en eux-mêmes, n’ont pas d’effet visuel, mais qui existeront simplement parce qu’ils peuvent communiquer et vous dire quelque chose d’utile sur votre installation lumière.

Les possibilités de gestion à distance des appareils sont énormes. Je soupçonne que la RDM trouvera des applications que nous ne pouvons même pas imaginer aujourd’hui.

Équipe du projet

Association ESTA - Entertainment Services and Technology Association USITT - United States Institute for Theatre Technology

Poursuivez votre recherche

Sujets RDM DMX Protocole de pilotage Gestion à distance Éclairage Protocole DMX protocole RDM Contrôleur éclairage Projecteur Projecteur RDM Technologie RDM Contrôleur RDM
Techniques d'éclairage Éclairage scénique Éclairage événementiel
Professions Créateur lumière Régisseur lumière Technicien lumière Directeur technique
Supports Texte Dessin Vidéo
Source Alexandre Junca Light ZOOM Lumière
Alexandre Junca
Alexandre Junca
Concepteur lumière et directeur de la photo indépendant de AJ-Lightdesign. Pratique la lumière par passion depuis plus de 20 ans dans le spectacle, l’événementiel, la TV et l’architecture. Membre de l’association IALD. Co-fondateur en 2000 du bureau d'études A-Full. Expatrié plusieurs années en Asie et aux Philippines en collaboration avec C-LAO Philippines et iSight Inc.
728x90 Animated
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.