Article

Rennes Métropole : 27 M€ pour moderniser l’éclairage public

27 millions d'euros pour renouveler et moderniser l'éclairage public. Rennes Métropole s'engage sur la période 2023-2025.

Depuis le 1er janvier 2017, Rennes Métropole assure l’exploitation et la maintenance de l’éclairage public de toutes les communes de son territoire. La collectivité s’engage 27 millions d’euros sur la période 2023-2025 pour renouveler et moderniser ce patrimoine.

Objectifs en éclairage public pour Rennes Métropole

Le conseil métropolitain a voté en janvier 2022 un renouvellement et une modernisation d’ampleur. Elle concerne le patrimoine d’éclairage public des communes de la métropole de Rennes.

Objectifs :

  • supprimer les équipements obsolètes, lanternes et mâts, pour réduire les risques de panne,
  • diminuer les consommations d’énergies et leurs impacts sur l’environnement.

L’ensemble des installations ne respectant pas les normes en matière de pollution lumineuse seront remplacées.

Priorités du programme éclairage public 2023-2025

Remplacement des 11 000 lanternes en LED

Les travaux concerneront le remplacement des lanternes par des sources LED, plus durables, plus économes et qui permettent d’ajuster la puissance.

En outre, les diodes électroluminescentes équipent déjà plus de 15 % de la métropole. Les investissements votés en conseil métropolitain permettront d’atteindre les 30 %. De ce fait, ils devront se poursuivre au-delà de 2025 pour atteindre, dans quelques années, l’objectif de 100 % de LED.

 

En fonction du niveau de vétusté, les mâts et les portées de câbles présentant des défauts seront également remplacés.

11 000 points lumineux (sur les 81 000 que compte le territoire) sont concernés. Elles se répartissent sur plus de 900 sites dans l’ensemble de la Métropole.

Cette modernisation permettra de diminuer la consommation d’énergie de moitié sur ces points lumineux. Parce que l’objectif visé est d’écarter les dispositifs type lanterne-boule. En diffusant trop largement, elles génèrent de la pollution lumineuse dans le ciel.

Exemples de lanternes éclairage public à remplacer © Rennes Métropole

Les nouveaux dispositifs éclaireront plus précisément vers le bas, les chaussées et les trottoirs. Le but étant de concentrer les flux d’éclairage au juste besoin, au bénéfice de l’environnement et de la biodiversité.

Commande centralisée en éclairage public

Dans la continuité d’une recherche d’optimisation et d’adaptation des horaires d’éclairage public, une commande centralisée de l’éclairage public sera mise en place dans les prochaines années.

Dans un objectif d’efficacité, il s’agit d’intervenir en priorité sur les équipements obsolètes et/ou générant des pollutions lumineuses. De plus, ils sont difficiles à entretenir, vétustes et énergivores. Notamment, pour les lanternes supérieur à 100 W avec un régime permanent. Le tout sera réalisé en coordination avec les travaux de voirie programmés.

Début des études au deuxième trimestre 2022

Pour mettre en œuvre ce programme conséquent de travaux, les études seront confiées à des prestataires. Dès le deuxième trimestre 2022, ils assureront les missions de diagnostics, d’études et de suivi de l’exécution des travaux. Les travaux seront ensuite attribués, par lots géographiques, à des entreprises

 

 

Diminuer de 40 % la consommation d’énergie en éclairage public en 2030

La décision du conseil métropolitain s’inscrit dans le cadre du Plan Climat-Air-Énergie Territorial (PCAET), feuille de route de Rennes Métropole pour :

  • atténuer le changement climatique,
  • diminuer le bilan carbone,
  • maîtriser la consommation d’énergie sur le territoire.

Pour l’éclairage public, l’objectif est de diminuer de 40 % la consommation d’énergie en 2030. De plus, cet objectif pourra être atteint par des mesures complémentaires déjà engagées dans plusieurs communes. Elles consistent principalement à réduire l’amplitude horaire du fonctionnement de l’éclairage public. Parfois même, d’éteindre totalement l’éclairage public en période estivale, entre juin et août. Cette extinction est déjà pratiquée par 18 communes sur les 43 de Rennes Métropole. Des mesures seront mises en place en fonction des usages et des besoins.

Schéma de Cohérence d’Aménagement Lumière – SCAL

Ces évolutions seront intégrées dans un nouvel outil : le Schéma de Cohérence d’Aménagement Lumière (SCAL). Grâce à ce guide, un référentiel en matière d’éclairage public sera disponible. Il permettra ainsi de préciser :

  • le juste niveau d’éclairement attendu en fonction de la typologie des espaces,
  • les lieux où la lumière artificielle doit être abandonnée (zones de biodiversité sensibles, corridor écologique…).

Ainsi, le SCAL sera un outil de référence pour les aménageurs, les concepteurs et les exploitants.

 

 

Approfondir le sujet

Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.