Fête des Lumières 2014, Lyon by Light : teaser vidéo
Previous
ALÉATOIRE
Luz de Marko93 dans la nuit de Panamá City
Next

La nouvelle DS3 parcourt la nuit parisienne en light painting numérique

Pour mettre en valeur la signature lumineuse de sa nouvelle DS3, Citroën utilise le light painting numérique du Pixelstick !
par Jean-Baptiste Wallers-Bulot17 octobre 2014

La campagne publicitaire de la nouvelle DS3 intitulée #DS3byNight a été lancée à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris. L’agence de communication Care a conçu une opération innovante pour la firme aux chevrons autour du light painting figuratif ou lettré produit par le Pixelstick. C’est le tout nouvel outil numérique du light painting.

Campagne de communication

  • Un film publicitaire présentant le parcours dans la ville des Lumières de la nouvelle DS3 accompagnée de formes graphiques en light painting, liens visuels et lumineux mettant en valeur et en écho les technologies Xénon et Full LED utilisées pour l’éclairage et la signature lumineuse de ce nouveau modèle.
  • Un concept participatif ayant pour but de créer le buzz sur les réseaux sociaux au moment du salon de l’Auto à Paris. Il est basé sur l’appropriation et l’expression du grand public. Les internautes du monde entier sont invités à déposer sur Internet leurs propres messages. La marque se charge de réaliser dans les paysages nocturnes de Paris.
  • La réalisation de 30 messages d’internautes chaque nuit pendant 10 jours et leur publication sur le net par Citroën.
  • Développée tout d’abord en France, la campagne #DS3byNight s’exportera en Italie, Allemagne, Espagne et en Grande-Bretagne.
  • La création d’un buzz sur Twitter et Youtube par l’envoi, aux grands influenceurs, grandes marques et blogueurs des différents pays visés, d’une dédicace light painting personnalisée et de la vidéo de sa réalisation.

Making Off

Participez !

Autre communication de la marque à propos de la Lumière de la DS3.

Critiques

  • Nous regrettons le peu de créativité des visuels lumineux présentés sur ce film publicitaire, les partages de vidéos et d’images sur les réseaux sociaux.
  • L’absence de participation de light painters confirmés – nous en avons de nombreux en France -, auraient apporté une meilleure qualité visuelle et artistique à la réalisation et à la campagne.
  • Certes le Pixelstick est un outil fabuleux, mais ce n’est qu’un outil au service d’idées créatives et artistiques. L’utilisation de celui-ci n’est pas une fin en soit et ne garantit pas la qualité.
  • L’utilisation de l’outil demande une certaine prise en main, dont peu de gens maîtrise. Ca se ressent ici et donne un charme “fait à la main” qui à peut-être été recherché visuellement ?
  • Le light painting n’est pas qu’une technique. C’est aussi et surtout un médium à part entière et singulier d’expression photographique, où l’œil, le talent, les gestes entraînés et la dextérité génèrent l’œuvre photographique ou vidéo. N’est pas light painter qui veut !

GIF-PIXELSTICK-giffffr350

Qu’est ce que le Pixelstick ?

Un projet de crowfounding réussi ! Le Pixelstick est avant tout une grande réussite du système de financement participatif. En effet, conçu par le studio new-yorkais BitBanger Labs basé à Brooklyn et composé de Duncan Frazier et Steve McGuigan, le projet à été lancé sur Kickstarter.com en octobre 2013, et à dépassé son objectif de 110 000 $ de financement en cinq semaines. Ainsi, l’objectif avait été multiplié par 6 avec un financement de plus de 608 700 $ par plus de 2100 financeurs !

C’est un outil lumineux novateur pour la pratique du light painting.

Utilisation de Pixelstick

  • Light painting.
  • Time lapse light painting.
  • Permet de projeter en lumière des images figuratives ou abstraites ainsi que des photographies.
  • Projection d’images d’une hauteur de 200 pixels et d’une largeur illimitée.
  • Les images sont décomposées dans le temps et l’espace à l’aide de 200 LEDs couleur RVB.
  • Chaque LED correspond à un pixel de l’image.
  • Il est constitué d’un manche et d’une barre légère d’aluminium d’1 mètre 80 accueillant les LEDs sur toute sa longueur.
  • il possède un boitier de contrôle équipé d’un lecteur de cartes SD et SDHD.
  • Il est alimenté par 8 piles AA.
  • Le contrôleur lit les images à partir d’une carte SD et les affiche, une ligne verticale à la fois, sur les LED.
  • Le contrôleur vous permet de sélectionner les images de la carte, de régler la luminosité, l’orientation et les paramètres de synchronisation.
  • Images techniques.

Sur le Web

Lieu

  • Parc des expositions Porte de Versailles
  • Paris, France
Jean-Baptiste Wallers-Bulot
Jean-Baptiste Wallers-Bulot
aka JBWB est light artist. Il s’exprime avec la lumière du soleil et les lumières artificielles et le light painting. Troisième génération d’artistes dans sa famille, il est passionné de lumières depuis l’enfance. Design céramique à Sèvres, design urbain à l'ESAAD Duperré, École du Paysage de Versailles - ENSP, monde du spectacle, de l’exposition et de l’Art contemporain, conception lumière architecturale en indépendant sont ses formations. Il est l’initiateur et le cofondateur de la Ligue Francophone de Light Painting-LFLP. Curieux, généreux dans ses partages, il communique ici ses découvertes, avis et coups de cœur lumineux.
728x90 Animated
728x90 Animated
1 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Avatar
    Sophie Caclin
    17 octobre 2014 at 17 h 55 min

    Merci JB de nous faire partager cette technique, même si les effets lumineux auraient pu être en effet un peu plus créatifs, c’est une belle découverte ! En tout cas, Citroën utilise toutes les lumières, y compris l’éclairage urbain et sa représentation aérienne (dernière vidéo)… peut-être ont-ils quand même été un peu aiguillés par un concepteur lumière ? Il faut vraiment que la IYL2015 fasse mieux connaître le savoir-faire français en son pays !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.