Marcel Wanders, lumières sur 25 ans de design à Amsterdam
Previous
ALÉATOIRE
Théâtre Jean-Claude Carrière : trois questions à l'architecte sur les ambiances
Next

Théâtre Jean-Claude Carrière : A+Architecture à Montpellier

Deux mois après l'inauguration en septembre 2013, je visitais l'architecture et assistais à une représentation. Parcours du Théâtre Jean-Claude Carrière.
par Vincent Laganier28 mars 2014

Plan-Domaine-d'O-Theatre-Jean-Claude-Carriere-Montpellier-France

Proche de l’amphithéâtre de 1 800 places, le théâtre est implanté perpendiculairement à l’axe du domaine d’O. A vocation culturelle, ce parc accueille :

  • sept festivals départementaux l’été,
  • des spectacles en intérieur en hiver.

145 000 personnes par an ! Autrement dit, une entreprise de spectacle qui tourne bien.

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France - Architecte : A+Architecture © DroneStudio

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © DroneStudio

Analogie à la boite noire  ?

Vue d’avion, la volumétrie de l’équipement ressemble à une longue boite à chaussure de 70 x 22 x 13 mètres environ. Analogie à la boite noire ? Une annexe latérale parallélépipédique comprend un espace de restauration.

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © DroneStudio

Structure bois

Cette forme simple est due au principe constructif bois préfabriqué en usine.

Chantier du Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France - Architecte : A+Architecture © DroneStudio

Chantier du Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © DroneStudio

Chantier_Theatre-Jean-Claude-Carriere-Montpellier-France-Architecte-A+Architecture - ©DroneStudio-48

Chantier du Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © DroneStudio

Manteau d’arlequin

Pour rompre avec cette forme qui aurait pu paraître massive, l’architecte a appliqué une lasure rouge vif et une robe de tasseaux diagonaux sur la façade.

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France - Architecte : A+Architecture © Marie-Caroline Lucat

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © Marie-Caroline Lucat

Telle un arlequin, elle habille réellement la boite et lui donne une identité unique, très photogénique. Des losanges de couleurs vives s’insèrent de manière aléatoire dans la trame.

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France - Architecte : A+Architecture © Marie-Caroline Lucat

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © Marie-Caroline Lucat

Trame diagonale

Grâce à cette trame diagonale, le hall du théâtre en bois est original. Elle dynamise l’espace et lui donne un caractère “tendance”.

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France - Architecte : A+Architecture © Marie-Caroline Lucat

Théâtre Jean-Claude Carrière, Montpellier, France – Architecte : A+Architecture © Marie-Caroline Lucat

L’intérieur de la salle reprend cette même trame diagonale. A la manière d’un tissu, elle descend sur les murs latéraux depuis les cintres.

Parcours en huit étapes

Poursuivez la découverte avec un parcours en huit étapes sur l’architecture, les éclairages et l’équipe de conception-construction du théâtre Jean-Claude Carrière de Montpellier.

  • Après le billet élogieux du blog Détails d’Architecture en octobre 2013,
  • l’article dithyrambique dans Le Moniteur début janvier 2014, avec une couverture sur cette réalisation,
  • pour lever la part d’ombre non abordée ailleurs, voici une visite analytique de l’équipement public sur Light ZOOM Lumière.

Suite de l'article

Lieu

  • Théâtre Jean-Claude Carrière
  • 178 Rue de la Carriérasse, 34090 Montpellier, France

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Conseil Général de l'Hérault
Architecte A+ Architecture

ZOOM +

 
Théâtre Jean-Claude Carrière : trois questions à l’architecte sur les ambiances
 
Théâtre Jean-Claude Carrière : mention Spéciale au Architizer A+ Awards 2014
 
Théâtre Jean-Claude Carrière : éclairage scénique 100 % LED
 
Théâtre Jean-Claude Carrière : quelques chiffres et plans
 
Théâtre Jean-Claude Carrière : équipe du projet
 
Théâtre Jean-Claude Carrière : éclairage intérieur et sources de lumière
 
Théâtre Jean-Claude Carrière : éclairage de façade et développement durable

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

Sujets Architecture Domaine d'O Conception Salle de spectacle Boîte noire Structures Bois - Couverture Manteau d’arlequin Façade Matériau bois Arlequin Trame Diagonale Extérieur Intérieur A+ Architecture Montpellier France
Effets lumière Lumière naturelle
Techniques d'éclairage Éclairage intérieur
Professions Architecte
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Théâtre
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated
2 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Avatar
    Jean-Baptiste Bulot
    29 mars 2014 at 12 h 15 min

    Je pense qu’il y a une erreur de style monumentale dans la salle de spectacle, ok pour reprendre le principe du losange, mais avec subtilité svp !

    Avoir des formes monumentales pointues noires et agressives sur fond clair qui te tombent dessus dans ta périphérie visuelle, c’est plutôt stressant dans l’obscurité et nuit évidement à la qualité de vision des spectacles !

    En général, les salles modernes ont des murs latéraux unis de couleurs sombres qui permettent de faire disparaitre les périphéries visuelles et focalisent le regard sur le plateau.

    De plus les murs clairs prennent terriblement les lumières indirectes et sont donc très visibles, comme des écrans, dans l’obscurité, là encore ok pour reprendre du bois comme la trame, mais du bois sombre.

    Et que l’on ne dise pas que l’on à voulu faire référence à la tradition des dorures des salles de spectacles : le spectacle n’est plus dans la salle, il est sur scène aujourd’hui.

  • Avatar
    Jean-Baptiste Bulot
    29 mars 2014 at 13 h 02 min

    Pour ce qui est de la salle proprement dite du “spectacle”, il faut que l’architecte mette son égo de coté, l’important là n’est pas l’architecture, le “décor” environnant, mais les conditions de vision et d’appréciation d’une création qui se passe dans le cadre rectangulaire défini de la scène ! Tout doit être fait pour mettre en valeur l’œuvre sur scène et son accomplissement et en rien la parasiter. Les qualités de vision et d’écoute doivent être particulièrement travaillées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.