Inauguration du tube modes doux de Lyon par Skertzò
Previous
ALÉATOIRE
L'épaisseur de la lumière, Nathalie Junod Ponsard, Paris
Next

Le Corbusier « La construction c’est fait pour tenir et l’architecture pour émouvoir »

Exposition "Le Corbusier et la question du brutalisme" à Marseille-Provence, Capitale européenne de la Culture 2013. Lumière et scénographie en bref.
par Vincent Laganier10 décembre 2013

Architecture et théories de Le Corbusier se sont nichées dans le dimensionnement de la scénographie. Elle « rappelle deux éléments fondamentaux de l’espace corbuséen : l’emploi du Modulor et celui de la double hauteur » explique Jacques Sbriglio, architecte-urbanisme et commissaire de l’exposition.

Le Modulor souligné en lumière à découpe

Le-Corbusier-et-la-question-du-brutalisme,-J1,-Marseille---Scénographie-Jacques-Sbriglio---Photo2-Vincent-Laganier-

Exposition Le Corbusier et la question du brutalisme, Marseille-Provence 2013 – Photo : Vincent Laganier

Le concepteur lumière Yoann Tivoli marque, avec un projecteur de découpe, la trame du Modulor au sol.

Le-Corbusier-et-la-question-du-brutalisme,-J1,-Marseille---Scénographie-Jacques-Sbriglio---Photo4-Vincent-Laganier-

Détail de la trame lumineuse de l’exposition La question du brutalisme, Marseille-Provence 2013 – Photo : Vincent Laganier

Comme un rayon de soleil, une lumière directe donne à penser les ouvertures en plafond.

Le-Corbusier-et-la-question-du-brutalisme,-J1,-Marseille---Scénographie-Jacques-Sbriglio---Photo5-Vincent-Laganier-

Effet de rayon de soleil dans l’exposition Le Corbusier et la question du brutalisme, Marseille-Provence 2013 – Photo : Vincent Laganier

Le Corbusier et la question du Brutalisme

Le thème général de l’exposition, Le Corbusier et la question du Brutalisme, offre un nouvel éclairage sur la dernière partie de l’œuvre de l’architecte de 1945 à 1965. Elaborée sur deux décennies, cette œuvre de la maturité lui permet d’expérimenter une nouvelle esthétique. D’une part, elle prend ses distances avec l’orthodoxie moderne, qu’il avait pourtant grandement contribué à forger au cours de l’entre-deux-guerres. D’autre part, avec la Pop culture issue de la société de consommation qui émerge, d’abord aux Etats-Unis avant de gagner l’Europe.

Deux traits majeurs caractérisent ce changement de l’architecture de Le Corbusier.

  • D’abord, une volonté de réaliser ce qu’il définit comme une « véritable synthèse des arts » en associant autour de l’architecture, l’ensemble des arts majeurs dans toutes leurs composantes.
  • Ensuite, le désir de renouveler son architecture en utilisant des modes de composition qui vont jouer à la fois du readymade et du collage, qu’il va associer au béton brut de décoffrage comme matériau de construction et moyen d’expression privilégié.

L’architecte ne peut être considéré comme un précurseur dans l’emploi du matériau béton. Pourtant, il va lui donner ses lettres de noblesse au travers d’une grande liberté formelle et
poétique, rarement atteinte jusque-là dans l’histoire de l’architecture moderne.

Exposition architecture à Marseille

Approfondir le sujet

Lieu

  • J1
  • Marseille, France

Équipe du projet

Commissaire d'exposition Jacques Sbriglio
Scénographe Jacques Sbriglio
Concepteur lumière Yoann Tivoli Yann Tivoli

Équipe artistique

Scénographe Jacques Sbriglio

ZOOM +

 
Marseille Modulor : Architectones, Xavier Veilhan au MAMO
 
Marseille, Méditerranée : le MuCEM de Rudy Ricciotti
 
Promenades Sonores et Promenade Nocturne de Marseille
 
Cours Julien à Marseille : bon pour la transition énergétique

Poursuivez votre recherche

728x250 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.


728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.