Réalisation

Passeur de lumière : Éric Michel chez Le Corbusier, La Tourette, France

En résonance avec l'œuvre emblématique, la Tourette accueille un parcours scénographique de Éric Michel. Passeur de lumière, à découvrir absolument.
23 février 2013

Éric Michel propose une rencontre avec l’architecture de Le Corbusier, Passeur de lumière. Entre espace et lumière, il joue des matières et des transparences. De l’atrium aux circulations, de l’église aux cryptes en passant par la salle du chapitre, chaque espace accueille une installation à découvrir. Elle prend le contexte comme point de départ et oriente le visiteur dans l’édifice.

Fluo Pink Square / Fluo Blue Square dans l’atrium

Fluo Blue Square, 2012 – Éric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier
Éric Michel chez Le Corbusier, Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

Fluo Blue Square et Fluo Pink Square de 2012 sont les œuvres les plus réussies parce qu’elles dialoguent avec l’architecture dans l’atrium. Ici, deux carrés de tube fluorescents sont fixés sur deux murs en face à face. L’un est bleu, l’autre magenta.

Au ras du mur, la lumière révèle la texture du béton projeté. Au cœur de chaque forme, un espace perceptuel se crée.

Fluo Pink Square, 2012 – Eric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier
Éric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

Dans le lieu, la lumière se diffuse magnifiant sa forme parallélépipédique. À distance, la couleur opposée teinte discrètement les ombres. Un tour de maître qui occupe le vide et donne à penser l’espace autrement.

Fluo Pink Square / Fluo Blue Square, 2012 – Eric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier-
Éric Michel chez Le Corbusier, Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

Couvent de la Tourette de béton et de lumière

Pour Le Corbusier, le couvent de la Tourette est construit avec deux matériaux : le béton et la lumière. « Que va dessiner la lumière sur le sol ? Quand va-elle se projeter sur l’espace ? L’architecte a fait une simulation inverse » explique Frère Marc Chauveau, commissaire de l’exposition. Iannis Xenakis, responsable du chantier, influença les finitions jusqu’à la trame et la forme des baies.

Projection de la lumière du jour, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

En lumière indirecte bleue métallique, Éric Michel silhouette les baies horizontales des couloirs du rez-de-chaussée. Cet éclairage semble irriguer le bâtiment jusqu’à la bibliothèque au même étage. Depuis les passerelles intérieures du niveau -1, ce sont les fenêtres, « à la Mondrian», qui se découpent alors.

« La spécificité de l’architecture, c’est aussi ses murs : bruts, texturés ou lisses » poursuit Frère Marc Chauveau. Pour cette raison, il a choisi pour le flyer « non pas la photo d’une œuvre, mais un mur recevant son aura. »

 

Côté technique, les installations utilisent presque exclusivement des réglettes fluorescentes de 1,20 m, parfois de 60 cm. Ce qui intéresse Éric Michel dans cette source classique, c’est autant la luminance du tube de 26 mm de diamètre que la lumière diffuse dans l’espace. Dans les couloirs, l’atrium et les autels en sous-sol, des tubes de teinte bleue 36W/18 de Philips sont utilisés. Le carré magenta et l’éclairage à mi-hauteur du mur-rideau de l’atrium est teinté de magenta 36W/15.

Flyer - exposition Passeur de lumière
Flyer – Éric Michel chez Le Corbusier Passeur de lumière, Couvent de la Tourette

La lumière parle de blanc vêtu

Quelques tubes haute-tension à cathode froide, dit « Néon », sont lettrés par l’artiste. Un mot, Véritas, 2013, la devise des frères dominicains habitants du couvent. C’est un écho à la fonction du lieu et la religion catholique. Une phrase, La lumière parle, 2008, un écho à l’architecture définie par la lumière du jour.

De manière rectiligne, Trinité, 2013, est créé pour la salle du chapitre. L’oeuvre est constituée de trois tubes haute-tension bleus de 1,40 m à trois hauteurs différentes. Comme trois notes de musique, ils rythment l’espace selon les proportions du Modulor.

La lumière parle, 2008 – Eric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

Seven Keys en lumière noire

Dans la crypte toute fluorescente, des tubes en lumière noire 38 mm révèlent une surface carrée 50 x 50 cm et des 7 plaques d’acrylique colorées sur 1,20 m. Ces œuvres deviennent fantastiques, presque mystiques.

Seven Keys, 2005 – Eric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier
Seven Keys, 2005 – Eric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

Pour Monochrome de Lumière Invisible Blue, 2013, Éric Michel fait l’inverse du travail de James Turrell sur les Divisions Spaces. Ici, la surface luminescente se révèle être une toile recouverte de pigments et non une ouverture sur un autre espace lumineux.

 

 

Dernière source lumineuse utilisée, les diodes électroluminescentes à fort flux. L’artiste a dessiné pour le mur de l’église une Croix de Lumière. C’est une croix latine aux proportions homothétiques de celle de Le Corbusier au pied de l’autel. Réalisé sur mesure en bois, l’éclairage a été conçu avec iGuzzini. Le ruban de lumière LED blanc froid fait du soulignage, sauf à sa base. L’éclairage venant de l’arrière donne l’impression qu’une ouverture existait dans le béton depuis longtemps.

Éric Michel chez Le Corbusier – Passeur de lumière, Couvent de la Tourette – Photo Vincent Laganier

Informations pratiques

Approfondir le sujet

ZOOM -

Équipe du projet

Commissaire artistique Couvent de la Tourette Frère Marc Chauveau
Plasticien lumière Eric Michel
Matériel d'éclairage iGuzzini Signify (ex Philips Lighting)

Poursuivez votre recherche

Sujets Passeur de lumière Le Corbusier La Tourette France Architecture Espace Lumière Fluo Blue Square Fluo Pink Square La lumière parle Modulor Monochrome de Lumière Invisible Blue Croix de Lumière LED Éclairage signalétique Lumière électrique Lumière noire Art contemporain Installation lumière Installation artistique Lumière noir
Effets lumière Lumière de rêve Lumière graphique Lumière magenta Lumière bleue Lumière blanc froid
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage LED Éclairage balisage
Professions Plasticien lumière Architecte Scénographe Artiste contemporain
Supports Texte Photo Affiche
Fonction du lieu Monastère Église
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Couvent de La Tourette
  • Éveux, France

— Articles connexes —

Lumière, matériel et immatériel. Le 19 mai à 19h, troisième conférence du cycle Lumière 2015 à l'ENSA Nantes. Éric Michel, artiste, plasticien lumière, Paris.
— En savoir plus
Actualité

Lumière, matériel et immatériel dans l’art et l’architecture

Lumière, matériel et immatériel. Le 19 mai à 19h, troisième conférence du cycle Lumière 2015 à l'ENSA Nantes. Éric Michel, artiste, plasticien lumière, Paris.
Jusqu'au 21 avril, le plasticien lumière Eric Michel participe à une exposition collective. A découvrir dans le sud de la Seine-et-Marne.
— En savoir plus
Article

Pierres de Lumière : Eric Michel au prieuré Pont-loup

Jusqu'au 21 avril, le plasticien lumière Eric Michel participe à une exposition collective. A découvrir dans le sud de la Seine-et-Marne.
Mono Light, Eric Michel, 2014
Du 26 au 30 novembre dernier, le festival Rainy days a fait résonner la lumière et rendu visible la musique à la Philharmonie Luxembourg. Interview de l’artiste Eric Michel.
— En savoir plus
Réalisation

Bleu Klein pour la Philharmonie Luxembourg de Eric Michel

Du 26 au 30 novembre dernier, le festival Rainy days a fait résonner la lumière et rendu visible la musique à la Philharmonie Luxembourg. Interview de l’artiste Eric Michel.
Dialogue avec le plasticien lumière, Yann Kersalé, en France. Trois professionnels de la lumière interrogés autour de la lumière bleue.
— En savoir plus
Interview

Effets de lumière bleue : Yann Kersalé, plasticien lumière

Dialogue avec le plasticien lumière, Yann Kersalé, en France. Trois professionnels de la lumière interrogés autour de la lumière bleue.