Comment la lumière doit-elle prendre part à l’architecture demain ?
Previous
ALÉATOIRE
« L'architecture est la dimension artistique... » Jean-Paul Viguier
Next

Copenhague, Christianshavn Torv, interview de Lucas Goy

Co-lauréat du Copenhagen Lighting Challenge 2012 : Franziska Bönecke, ÅF Lighting, concepteurs danois à Copenhague et Lucas Goy des Eclaireurs du projet sur Christianshavn Torv.
par Vincent Laganier21 juin 2012

Vincent Laganier : avec qui as-tu fait équipe ?

Lucas Goy : c’est un projet d’échange avec une conceptrice danoise, Franziska Bönecke, de ÅF Lighting.

Où se situe le projet à Copenhague ?

LG : la place Christianshavn Torv est au bord d’un canal. Il y a des façades anciennes, typique d’Amsterdam, avec des canaux et de petites barques le long des quais. Le quartier est aussi appelé : petite Amsterdam.

Le projet ne se limite pas seulement à éclairer mais à travailler sur la totalité de la place, de façade à façade. Elle compose une esquisse de plan lumière à l’échelle du canal.

Quel était le concept initial ?

LG : sur cette place, il y a trois statues sur les tâches quotidiennes des Inuits. On voit des familles qui ouvrent de phoques, les dépècent et tannent les peaux. Au Danemark, il y a eu de nombreux échanges avec le Groenland. C’est une zone de pêche. Les canaux de la ville permettent une connexion directe avec la mer.

Christianshavn Torv, Copengahen, Danemark – Coupe lumière place-avenue © ÅF Lighting et Les Éclaireurs

Nous avions envie de donner ce thème avec des projections d’iceberg sur cette place, une mise en scène des statues et, indirectement, celle des gens originaires du Groenland qui vivent là.

Comment se compose la mise en lumière, côté canal ?

LG : comme savent très bien le faire les danois, nous proposons une mise en lumière en sorte de promenade pour profiter de l’espace public. Ils ont une manière d’investir l’espace extérieur qu’ils appellent la « Danish Hygge ». C’est le savoir-vivre danois. Ils apprécient d’être dehors pour prendre un café. Copenhague, c’est une ville où il y a plus de cinq cents cafés.

Christianshavn Torv, Copengahen, Danemark –Plan et coupe lumière sur le canal © ÅF Lighting et Les Éclaireurs

L’idée est de proposer une mise en scène des façades, mais aussi des espaces pour s’asseoir comme les emmarchements et les berges.

Côté place, quelles sont les éléments clefs ?

LG : nous avons simplifié la place en déplaçant les parkings à vélo, typiques de Copenhague pourtant, sur le côté. L’objectif est de retrouver de la fluidité dans la circulation de l’espace public.

Notre projet s’inscrit dans l’espace existant en gardant les luminaires suspendus typiques de Copenhague sur l’avenue. Nous avons mis en place des mâts en bois qui rappellent les mâts des bateaux visibles juste à côté au bord du canal.

Christianshavn Torv, Copengahen, Danemark – Plan lumière de la place © ÅF Lighting et Les Eclaireurs

Comment gérez-vous l’accès au métro ?

LG : L’entrée du métro est un point névralgique dans la ville de Copenhague. Nous avons ressuscité les trous dans le sol qui avaient été prévus à l’origine pour que la lumière naturelle arrive en sous-sol. Nous en avons fait des dalles lumineuses. Ils avaient été obturés, sans doute, par souci de maintenance…

Notre idée est celle d’une rivière qui part du côté droit de la place. Elle se jette dans l’entrée du métro et sa mousse se retrouve de l’autre côté, vers le centre de Copenhague.

Quelles teintes et niveaux de lumière sont proposés ?

LG : L’avenue a des niveaux lumineux très faibles. Ici, nous ne sommes pas facilement dans la courbe de Kruithof qui dit que : si nous avons de la lumière froide, nous devons monter les niveaux lumineux. Nous pouvons être dans des températures de lumière froide et avoir des niveaux lumineux faibles de 5 à 10 lux. C’est vraiment le projet de cette place !

Christianshavn Torv, Copengahen, Danemark – Coupe lumière canal-place © ÅF Lighting et Les Éclaireurs

Que retiens-tu de cette expérience danoise ?

LG : la stratégie lumière de Copenhague est d’avoir un éclairage homogène mais faible. Ils ont un vrai souci d’absence d’éblouissement et de recherche d’homogénéité dans la lumière. C’est vraiment la signature que j’ai apprise de Copenhague. Il y a une traque de la ville, des éclairagistes mais aussi des habitants pour une absence d’éblouissement. La société danoise est vraiment construite autour de la notion de confort des cafés, de l’espace public et de la maison. Et la qualité de la lumière trouve toute sa place comme élément intime et cosy.

Christianshavn Torv

Suite de l'article

Introduction Copenhague, Christianshavn Torv, interview de Lucas Goy
Page 1 Copenhague, Mozart Plads, interview de Aurélien De Fursac

Lieu

  • Christianshavn Torv
  • Copenhague, Danemark

Équipe du projet

Concepteur lumière Lucas Goy Les Éclaireurs Franziska Bönecke AF Lighting

Poursuivez votre recherche

Sujets Copenhagen Lighting Challenge 2012 Lauréat Christianshavn Torv Copenhague Danemark Canal Plan lumière Groenland Lumière urbaine
Effets lumière Lumière blanche Lumière directe Lumière graphique
Techniques d'éclairage Éclairage extérieur Éclairage architectural Éclairage urbain
Professions Concepteur lumière
Supports Interview Dessin
Fonction du lieu Place
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.