Anne Bureau : conceptrice lumière architecturale
Previous
ALÉATOIRE
Pratiques actuelles de la conception lumière et formation
Next

Conception lumière architecturale à l’heure du digital

Du métier de concepteur lumière à la conception lumière digitale, place des outils numériques dans la profession. Point de vue de Anne Bureau.
par Vincent Laganier21 septembre 2020

Comment définirais-tu l’essence de ton métier de conceptrice lumière ?

Anne Bureau : c’est participer à la construction et à la perception de l’espace par la lumière… et les ombres. C’est utiliser le médium technique de la lumière pour permettre de bonnes conditions visuelles, valoriser les usages, mettre en valeur l’espace lui-même ou ce qu’il contient. L’approche d’un concepteur lumière n’est pas seulement quantitative (comme c’est souvent le cas pour les ingénieurs), elle est aussi qualitative et intentionnelle.

Cœur de village de Najac, Aveyron, France – CoCo architecture – Concepteur lumière : Wonderfulight © Jean-Marc Charles

Anne Bureau : de mon point de vue, un concepteur lumière a une façon singulière d’approcher l’éclairage, comme un architecte à une manière singulière d’approcher la construction d’espaces. À cela s’ajoute la sensibilité au temps nocturne qui est un point très particulier à notre profession.

Que penses-tu de la lumière digitale aujourd’hui ?

Anne Bureau : c’est très bien la lumière digitale. Je pense qu’il y a des parcours professionnels entiers qui vont se faire (et se font déjà) dans la lumière digitale. Comme il y a des concepteurs lumière architecturaux, il va y avoir des concepteurs lumière digitaux, avec la même complexité et la même profondeur… Mais concepteur lumière digital ce n’est pas concepteur lumière architectural. Il ne faut pas confondre. En architectural, il faut prendre des projecteurs et regarder comment ça marche, manipuler la lumière !

Comment définis-tu la conception lumière digitale ?

Anne Bureau : je parlais de domaines différents où la finalité n’est pas la même. La conception lumière se passe dans un espace physique. La finalité de la conception lumière digitale est de concevoir un environnement d’éclairage dans un espace numérique qui va émerger, par exemple, de la réalité augmentée, un film, un jeu vidéo… Les gens qui bossent chez Pixar sont de vrais lighting designer d’espace virtuel ! [ndrl : Lighting artist : jeux vidéo et modélisation 3D lumière]

Lighting artist – jeux vidéo et modélisation 3D lumière © Alex Junca

Quel est la différence avec la conception lumière architecturale ?

Anne Bureau : moi, je suis architectural lighting designer [ndrl : en français, conceptrice lumière architectural]. Il y a du vent, de l’eau et de la pluie. Il fait chaud ou froid. Ce n’est pas un métier que de bureau. Je me suis choppé un rhume plus d’une fois pendant des réglages lumière en soirée…

En architecture, il y a une personne dans l’espace qui perçoit avec ses yeux. Ce n’est pas la même contrainte que quand un lighting artist crée une animation. C’est la même chose avec les chefs opérateurs ; ils créent dans le monde de l’image pour le cinéma ou la télévision.

Quelle est la place des outils numériques dans le métier ?

Anne Bureau : dans notre métier, les outils numériques sont des outils numériques. Ce n’est pas la finalité. Nous créons avec de vrais matériaux. Ils ne sont pas faits pour être vus sur un écran ou à travers un casque 3D.

Simulation 3D DIALux de l’éclairage – Château de Quéribus, Cucugnan, France – Concepteur lumière : Anne Bureau © Wonderfulight

Anne Bureau : parfois, je râle car, mes stagiaires font des calculs et à côté nous avons des échantillons. Je leur dis « tu le mets dans le couloir et tu l’allumes. Et on va voir si ça marche ou pas ».

Que dire à un jeune pour devenir concepteur lumière architectural ?

Anne Bureau : la lumière, c’est magique et c’est technique. C’est un truc sur lequel tu as bossé pendant des années et quand tu allumes ; ils ont des étoiles dans les yeux. Je ne sais pas s’il y a beaucoup de métiers qui permettent de faire ça ! Même si on passe beaucoup de temps à expliquer ce que l’on va faire, ça reste assez intangible pour les gens. Nous cherchons le moment où ils vont voir l’espace sous la lumière pour de vrai et nous espérons que ça va leur plaire.

Vue d’ensemble – Lumière(s) en usage – Bourg de Champcevinel, Dordogne – Conception lumière : Anne Bureau et Stéphane Carratero – 17 au 20 septembre 1998 © Vincent Laganier

Anne Bureau : de plus, dans mon métier, il ne faut pas compter ses heures. Il n’y a pas d’horaires fixes. D’abord, parce que c’est un métier prenant. Ensuite, nous le pratiquons, en partie, la nuit. Un architecte, il bosse aussi beaucoup mais il n’est pas obligé de travailler le soir. Pour nous, il faut qu’il fasse nuit pour voir l’éclairage extérieur (et aussi parfois l’éclairage intérieur).

Interview réalisée le 6 mars 2020 par téléphone.

A suivre…

Pratiques actuelles de la conception lumière et formation

Approfondir le sujet

Photo en tête de l’article : Chapelle Corneille, auditorium de Normandie, Rouen – Architectes : King Kong – Scenographe : Ducks Sceno – Conception lumière : Wonderfulight – Photo : Eric Peltier

Livres

Revit Architecture, développement de projet et bonnes pratiques

Comment tirer parti du logiciel Revit Architecture à chaque phase du bâtiment ? Livre de référence de l'architecte, Julie Guézo, l'ingénieur, Pierre Navarra

En savoir plus...

La conception lumière, appréhender le contexte, les enjeux et les acteurs

Coordonné par l’ACE et rédigé par 57 contributeurs représentatifs du projet d'éclairage, nouvel ouvrage de référence pour la conception lumière au Moniteur.

En savoir plus...

25 questions pour mieux comprendre l’arrêté nuisances lumineuses

Maxime Van Der Ham décrypte l’arrêté nuisances lumineuses. 25 questions pour mieux comprendre cette nouvelle réglementation en éclairage extérieur.

En savoir plus...

Équipe du projet

Concepteur lumière Wonderfulight Anne Bureau
Éditeur Pixar

Poursuivez votre recherche

728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.