Spectre lumineux et continu du corps noir
Previous
ALÉATOIRE
5 lauréats de l’appel à projets video mapping, Digital Essence
Next

Équilibre de Notre-Dame et la charpente – projet d’étude III

Équilibre entre contemporain et architecture gothique. Projet d'études III de la charpente et toiture pour la cathédrale Notre-Dame de Paris.
par Vincent Laganier31 mai 2021

Équilibre pour la charpente de Notre-Dame de Paris. C’est le titre du projet d’étude III des travaux du Master 2 Génie Civil « Architecture Bois Construction » avec le soutien de l’association Restaurons Notre-Dame – rND. Cette équipe mise sur une unité architecturale autour de l’arc-boutant.

« Équilibre » désire assumer un savoir-faire contemporain associé à une pensée de l’architecture gothique. La silhouette du projet sera un lien entre les intentions novatrices du passé et du présent, un symbole où le bois offre une richesse de diversité formelle sur une scène internationale. En somme, un savoir-faire qui sera pour les générations qui précèdent, un gage d’authenticité de notre domaine et de notre temps. »

Équipe du projet d’étude III

Quelle utilisation pour quelle ressource, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

Équipe d’étudiants du projet III

  • Marie Cariteau, architecte DE
  • Remi Sennepin, ingénieur ENSTIB
  • Corentin Langlet, architecte DE
  • Cédric Dussart, ingénieur Génie Civil
  • Tina Kleiderer, architecte DE

Notice architecturale, intensions, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

« Notre travail de recherche fut de proposer une nouvelle écriture architecturale en accord avec les exigences du ministère de la Culture, du gouvernement et de l’association française Restaurons Notre-Dame. L’étude tend à explorer le champ des possibles en matière d’interprétation contemporaine de la charpente en bois massif (chêne), selon le regard de l’architecte, de l’ingénieur et des artisans en hommage à la cathédrale ».

Coupe de la nef, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

« Restaurer Notre-Dame de Paris a libéré diverses émotions sur la problématique de la reconstruction à « l’identique », les caractères esthétiques et techniques étant deux fondements fondateurs. Ils doivent honorer l’écriture architecturale d’Eugène Viollet-le-Duc, mais aussi le savoir-faire des multiples artisans ayant bâti son dessin. L’atmosphère qui est née de cette catastrophe a opposé nombre d’avis étant donné que cette charpente a démontré par sa composition et sa pérennité, une image à la hauteur de sa position. »

Équilibre de la charpente de Notre-Dame

« Le projet s’inspire des géométries des ogives et plus particulièrement de l’arc-boutant. La notion intrinsèque de ce principe structurel vient ici tisser le fil conducteur de notre démarche où l’on devine une massivité verticale qui vient s’élancer sous la forme d’un arc pour soutenir un mur. Un rapport fin entre la verticalité et la légèreté, mais aussi entre l’aspect arc et ramifier. »

Autres dispositifs destines à prévenir du risque incendie, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

« Au lieu de vouloir s’inscrire dans une écriture similaire de la charpente, le choix d’avoir une unité architecturale aussi bien dans la forme que dans sa mise en œuvre souhaite que « équilibre » fasse corps avec la cathédrale. Une uniformité des courbes et des traits de la cathédrale ou son insertion est conforme à la position des arcs-boutants existants, formant une charpente déductible autant d’un point de vue extérieur qu’intérieur. »

« La physionomie du projet ne trouve pas uniquement sa voie dans l’interprétation de l’existant, il aspire à évoquer des sensations immatérielles. Parfois induites par la manipulation de la perception de la hauteur et la largeur des éléments tantôt contrastées avec la liberté visuelle dégagée par les fermes de la nouvelle charpente ».

Position des murs coupe-feu, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

« Cette pensée dimensionnelle s’accentue avec la notion du plein et du vide évoquée plutôt. L’environnement construit possède une échelle « monumentale » qui, associée à un regard influencé par la ramification, induit un rythme selon les fermes (le plein) et fabrique une atmosphère en mouvement (le vide). »

Travailler la lumiere artificielle, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

Éclairage linéaire de la toiture

« La spatialité religieuse fut intimement liée à la notion de la lumière, qui plus est, elle fut un principe initiateur dans les églises et les cathédrales gothiques. Ce point insaisissable parfois divin installé de manière régulière dans le projet, une relation symbolique avec l’ossature. Elle n’est pas considérée seulement comme un effet pratique, mais plutôt comme un moyen stratégique de participer à l’atmosphère de la charpente ».

Simulation 3D éclairage sous le chœur, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

« En effet, la régularité et le positionnement de la lumière artificielle se réfèrent à une intention de rendre visible la structure puis de l’utiliser pour la refléter et enfin de participer aux sensations qui y résident ».

, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

Flèche de la cathédrale reconstruite à l’identique

« L’hommage contemporain de l’intervention s’inscrit par une relation forte avec la volumétrie extérieure originale, le point d’honneur étant de respecter l’aspect extérieur apparent de la cathédrale. Dans ce sens, notre parti-pris s’oriente vers une conservation à l’identique de la flèche du XIXe de Viollet-le-Duc. Nos choix par rapport à la charpente et au rôle primaire de l’arc-boutant viendront porter la flèche de Notre-Dame afin de mettre en lumière cet élément ornemental et tant idolâtré par les français et les bâtisseurs de notre temps ».

Plan à la croisée nef-transept, projet d’études III – Équilibre – Projet de charpente et toiture de Notre Dame de Paris © rND

« Le projet aborde la croisée des transepts après un clivage méthodologique qui construit une flèche à l’identique à celle tombée lors du drame dont nous avons diverses ressources graphiques, numériques relevés dimensionnels et une iconographie pour la rebâtir de manière précise. Tout compte fait, Notre-Dame de Paris retrouvera sa géométrie et son aspect adulé avec une charpente optimisée et ajustée à son passé ».

 

 

Webconférence de présentation du projet : équilibre

Approfondir le sujet

Livres

Art of Burning Man, photographe NK Guy

16 ans de photographies de Burning Man dans le désert de Black Rock. Emotions, lumière, crépuscule, feu, nuit et magie. Un festival d'art de vivre annuel.

En savoir plus...

Les toitures et terrasses végétalisées, CSTB, 2e Ed.

En application des DTU, des règles professionnelles et des normes produits, guide des toitures et terrasses végétalisées, 2e édition du CSTB.

En savoir plus...

A retrospective, James Turrell, Michael Govan, Christine Y. Kim, Prestel

Magnifique catalogue de l'univers de l'artiste James Turrell. Il retrace la totalité de son œuvre jusqu'au Roden Crater, USA. Une rétrospective à déguster.

En savoir plus...

Équipe du projet

Association Association rND Restaurons Notre-Dame - rND
Étudiant Marie Cariteau Remi Sennepin Corentin Langlet Cédric Dussart Tina Kleiderer

Poursuivez votre recherche

728x250 Animated
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.