Notre-Dame : 6 projets d’études pour la restitution de la charpente
Previous
ALÉATOIRE
Pourquoi le 1er (e)-forum du luminaire du GIL a-t-il été un succès ?
Next

L’identique consolidé de Notre-Dame et la charpente – projet d’étude I

Projet d'études I pour la charpente et la toiture de Notre-Dame de Paris. L’identique consolidé. Pour une reconstruction à l’identique de la “forêt”.
par Vincent Laganier9 avril 2021

L’identique consolidé, tel est le titre du projet d’étude I. Dans le cadre du Master 2 Génie Civil « Architecture Bois Construction » avec le soutien de l’association Restaurons Notre-Dame – rND, cette première équipe fait le choix de proposer une reconstruction à l’identique de la charpente originale, dite la “forêt”. « Nous remettons ainsi en jeu selon le système à chevron-formant ferme » explique t’il. « Dans ce sens, la flèche sera également reconstruite selon les plans de Viollet le Duc ».

La charpente et la flèche reconstruites à l’identique

Pour eux : « reconstruire à l’identique ne signifie pas restaurer un état ancien, ou pasticher, mais remettre en jeu aujourd’hui, un système qui a fait ses preuves dans le temps. Nous visons à transmettre un patrimoine architectural le plus justement possible aux générations futures et à valoriser les savoir-faire traditionnels tout en faisant appel à des techniques de conception contemporaines ».

 

Équipe d’étudiants du projet I

  • Aline Burle, architecte DE, ENSA Marseille
  • Maxime Lacombe, ingénieur Civil, ENSTIB
  • Jacques Ligot, architecte, ENSA Paris-Val de Seine
  • Julia Vuillequez, ingénieur Génie Civil, Polytech Orléans
  • Salomé Vinciarelli, architecte, ENSA Nancy

Projet de charpente de Notre Dame – L’identique consolidé – Projet d’études I – Charpente et toiture de Notre-Dame de Paris © rND

Enjeux et intentions de projet

  • Enjeu 1 : soulager les efforts sur le mur gouttereau
    Solution : réaxer les fermes principales sur les piliers
  • Enjeu 2 : mieux répartir les charges sur les appuis
    Solution 1 : l’ardoise comme alternative au plomb
    Solution 2 : optimiser la trame de fermes secondaires
  • Enjeu 3 : diffuser les charges
    Solution : installer des lisses supérieures et inférieures
  • Enjeu 4 : solidariser et renforcer la charpente
    Solution : insérer une structure tertiaire de renfort
  • Enjeu 4 : marquer une strate historique contrastante
    Solution : essence et assemblages contrastants

Méthode de travail : 4 étapes de recherche

L’aspect le plus intéressant de ce travail d’équipe se résume dans son approche : « Nous avons choisi de vous proposer une démarche et une méthode, plutôt qu’une réponse unique et figée ». Ceci afin de répondre aux enjeux définis ci-dessus. « À la manière d’un travail de recherche, nous avons suivi quatre étapes successives, en procédant par tests et ajustements ».

Développement du projet par 4 étapes de recherche – L’identique consolide – Projet d’études I – Charpente et toiture de Notre-Dame de Paris © rND

L’étape 4 d’optimisation s’est effectuée sur Grasshopper, un module du logiciel Rhinoceros. Objectif : « réaliser une charpente paramétrique de Notre-Dame en vue de pouvoir s’adapter à toutes options de renfort ». Sont alors modélisés : « la charpente de la nef, du transept et du chœur. Le projet consiste à reconstruire l’ancienne charpente sur une nouvelle trame ».

Organigramme des paramètres de variation et du processus d’optimisation – L’identique consolidé – Projet d’études I – Charpente et toiture de Notre-Dame de Paris © rND

Notons que « l’abside, la flèche et la croisée des transepts n’ont pas été modélisées sur ce logiciel, nous sommes partis du postulat de reconstruire ces éléments à l’identique ».

Synthèse du projet d’étude I

Notre démarche de reconstruction à l’identique est complétée par une démarche de consolidation, inscrite dans l’époque contemporaine, avec le recours à une essence contrastante, une conception appuyée par des logiciels paramétriques, et une construction préfabriquée et réversible.

La structure de renfort consolide la charpente originale reconstruite, toutes deux se solidarisent et communiquent par réseaux et ramifications à l’image du mycélium.

Enfin, ce n’est pas anodin si le nom du bois au Moyen-âge : Materiae est aujourd’hui celui que nous utilisons pour dire matériau. Car c’est par cette matière première que nous souhaitons parler d’architecture et signifier que si notre monde brûle il reste la forêt pour nous enseigner une juste manière de construire ».

 

 

Webconférence de présentation du projet : l’identique consolidé

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Association Restaurons Notre-Dame - rND
Étudiant Aline Burle Maxime Lacombe Jacques Ligot Julia Vuillequez Salomé Vinciarelli

Poursuivez votre recherche

728x250 Animated
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.