DIALux evo : gestion des textures et matériaux
Previous
ALÉATOIRE
La lumière, ou le travail des ambivalences, Charlotte Beaufort et Marylène Lebrère
Next
728x90 Animated

Aparté historique sur l’évolution terminologique AFE / ACE / UCL

Ingénieur, éclairagiste, concepteur lumière et créateur lumière. Voici un aparté historique de l'évolution terminologique de trois associations : AFE, ACE et UCL. 87 ans d'évolution à méditer.
par Vincent Laganier11 avril 2017

AFE

En 1930, l’Association des ingénieurs de l’éclairage est initialement nommée AFE à sa création.

Association des ingénieurs de l’éclairage

En 1935, l’AFE transforme son appellation en Association française des éclairagistes, pour éviter que les personnes non ingénieurs hésitent à s’inscrire.

Association française des éclairagistes

À cette même date apparaît le mot « éclairagiste », pris dans le sens de spécialiste en éclairagisme, “la technique de l ‘éclairage rationnel” d’après l’Encyclopédie Hachette Multimédia.

Association française de l’éclairage

Aujourd’hui, l’AFE est connue sous le nom d’Association française de l’éclairage. Le mot « éclairagiste » a disparu de son intitulé. Qui saura me dire en quelle année ?

ACE

En 1995, l’ACE est fondée. Dès sa création, elle est nommée : Association des concepteurs lumière et éclairagistes.

Deux des fondateurs de l’association, Louis Clair et Gérard Foucault, ont tenu à garder l’appellation “éclairagiste” dans le titre. Ce premier m’expliquait la raison, à l’époque de mon premier livre Lumières architecturales en France : “les éclairagistes de spectacles, insaisissables et très nombreux, ont été éloignés, le sigle ACE leur laisse pourtant une entrée dans le futur”.

Association des concepteurs lumière et éclairagistes

On retrouve le mot « éclairagiste » avec une signification pour le spectacle vivant et une autre pour l’industrie de l’éclairage. A la différence, le mot « concepteur lumière » s’inscrit en rupture. Il désigne clairement la nouvelle profession en marche.

UCL

En 2009, l’UCL est fondée. L’Union des créateurs lumière, pour le spectacle vivant, fait apparaître le nouveau terme de « créateur lumière ».

Union des créateurs lumière

« Le choix de « créateur lumière » nous place sur le même plan que « créateur des décors » ou « créateur des costumes » explique Christophe Foret sur l’UCL. « La raison principale de ce choix est de clarifier l’image de notre profession afin de clairement définir le rôle de chaque intervenant ».

Manifeste des concepteurs lumière

En 2016, l’ACE fait enfin clairement un choix terminologique : l’usage exclusif du terme de « concepteur lumière » dans toutes les pages de son Manifeste des concepteurs lumière, pour un éclairage raisonné :

  • En prévision d’une traduction en anglais et conservant le terme « lighting designer » ?
  • Pour mieux affirmer son positionnement par rapport à l’ingénieur éclairagiste ?
  • L’an dernier, 20 mois avant PLDC 2017 à Paris qui réunira les concepteurs du monde entier durant trois jours ?

Pourtant, le terme « éclairagiste » cohabite encore dans le nom de l’association, mais pour combien de temps… Au vue du nombre de professionnel qui se réclame encore « éclairagiste », un changement d’appellation de l’association ne serait-elle pas envisageable ? Pour que le mot « concepteur lumière » du Manifeste face enfin partie du vocabulaire courant de tout étudiant comme du grand public !

Poursuivez votre recherche

Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire